Documentaire sur le monde des samourais

Ce documentaire présente le monde dur et cruel des samouraïs japonais. On notera que la coutume voulait que les guerriers coupent la tête des combattants qu’ils réussissaient à vaincre. Cette façon de faire était universellement répandue et se retrouvait également au Japon. Aujourd’hui, de par le monde, les guerriers arabos-musulmans sont parmi les derniers à mettre encore en pratique cette technique militaire. En 1584, une confrontation décisive a eu lieu entre les samouraïs du maître Toyotomi Hideyoshi et ceux de Tokugowa Leyasu. Les premiers se battent sous bannière de couleur or et les autres sous bannière de couleur rouge. Les seconds l’emportent. Où veux-je en venir avec cela? C’est qu’il est important de conserver les traditions, sinon les peuples meurent avec la disparition de celles-ci. Une nouvelle en provenance du Japon dernièrement faisait état qu’il commençait à y avoir une filière djihadiste dans ce pays, peu nombreuse il est vrai. Quelques individus qui voulaient se rendre en Syrie pour faire le djihad ont été arrêtés et interrogés par la police de Tokyo. La possibilité d’aller se battre à l’étranger peut apparaître comme quelque chose d’excitant, de romantique et d’aventurier pour une jeunesse désœuvrée et désenchantée. C’est pourquoi il est important, pour chaque peuple, de répondre aux aspirations de la jeunesse qui a soif d’aventures et de défis, en plus de répondre aux besoins de la population en général. Pourquoi ne pas créer un mouvement qui pourrait s’appeler, par exemple, les « Jeunes Samouraïs »?  Ce mouvement, groupe ou institution permettrait d’inculquer les valeurs de la tradition japonaise à la jeunesse. Les jeunes pourraient ainsi développer le goût de défendre les valeurs de la patrie et de la nation japonaises au lieu d’être tentés d’aller rejoindre les djihadistes ou d’autres mouvements terroristes. Comme l’islamisme se répand comme un cancer ou une maladie contagieuse, il est important d’enseigner l’amour de la nation et de la patrie aux citoyens. Il n’y a pas meilleur antidote contre la tyrannie. En finissant, deux proverbes samouraïs sont absolument suaves et graves d’enseignement: « Ne jamais faire confiance à un allié » et « Si tu crois avoir gagné, tu as déjà perdu »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *