Appels à la destitution du Président Macron par La Renaissance de la République Française et par l’Union Populaire Républicaine

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes, qui est une protestation populaire contre un ensemble de mesures prises par Emmanuel Macron depuis son entrée en fonction prend de l’ampleur en France, des voix commencent à se faire entendre demandant la destitution pur et simple du Président actuel de la République Française. Parmi celles-ci, je vous en présente deux qui résument bien l’ensemble des griefs que les Français peuvent ressentir envers leur Président. Serge Petitdemange est un ancien militaire qui a fondé en 2005 un mouvement patriotique qui sera renommé en 2016 Renaissance de la République Française. Il milite activement pour que la République Française retrouve ses fondements et ses bases qu’il ne reconnaît plus dans le type de gouvernance qui s’exerce aujourd’hui dans les institutions françaises. Il a publié plusieurs vidéos sur Youtube où il présente ses thèses et ses propositions. Elles sont suffisamment intéressantes et pertinentes pour que nous prenions le temps de les regarder. Serge Petitdemange fait appel à divers points de droit et à des articles de la Constitution et de règlements afin d’étayer l’appel qu’il lance pour la destitution de Macron. Pour résumer, il prétend que la France n’aurait plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017, en raison de l’effacement de la séparation des pouvoirs qui aurait été effectué par Manuel Valls le 5 décembre 2016 par le décret 2016-1675. Et comme la France n’a plus de Constitution depuis cette date selon lui, ni Macron ni aucun des députés ou des sénateurs élus en 2017 n’exercent leurs fonctions de façon légitime. Seul le Président du Sénat peut revendiquer ce statut. C’est pourquoi il demande à l’Armée française et/ou aux forces de l’ordre de procéder à l’arrestation immédiate du Président Macron, puisque les députés de l’Assemblée Nationale n’ont pas la légitimité de le destituer.

L’autre exemple est une proposition qui est faite le parti politique de l’Union Populaire Républicaine, présidée par François Asselineau, pour que chaque citoyen français fasse parvenir une lettre à son député et/ou à son sénateur demandant la destitution d’Emmanuel Macron. La démarche de l’UPR ne remet pas en question la légitimité des députés et sénateurs, puisqu’elle leur demande à eux de procéder à la destitution du Président. La proposition de lettre de l’UPR est articulé en 10 points qui font état des différents griefs et violations de leurs droits et du droit en général que les Français ont pu constater depuis l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron.

Les Français en ont ras-le-bol. Que ce soit par le Parlement, la Police ou l’Armée, ou par les manifestations populaires comme celles des Gilets Jaunes, les dérives actuelles doivent cesser pour que la France redevienne la France. Il est du devoir de chaque Français de se tenir debout pour sauver son pays, la France. Je vous laisse sur deux vidéos de Serge Petitdemange de la Renaissance de la République Française, où il présente l’ensemble de ses thèses, et sur la proposition de lettre de l’UPR à adresser aux députés et sénateurs.

Personne ne réduira la France en esclavage, puisque la France est royale!

Conseil aux « Gilets jaunes » : LETTRE-TYPE À ADRESSER À VOTRE DÉPUTÉ (et AUX SÉNATEURS DE VOTRE DÉPARTEMENT) pour réclamer la destitution de Macron par mise en œuvre de l’article 68 de la Constitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.