Les origines de la fête de Noel

La fête de Noël est déjà passée depuis une semaine mais je tiens quand même à vous présenter une vidéo réalisée par Lana de Red Ice Radio sur les origines de cette fête. En effet, comme elle l’explique, Noël est une fête païenne qui a été christianisée. Jour du solstice d’hiver, elle était célébrée par les différents peuples indo-européens depuis les âges immémoriaux pour signaler le retour du soleil sur sa phase ascendante. L’Église a simplement christianisé cette fête en lui additionnant la fête alléguée de la naissance de Jésus. Les recherches exégétiques ont plutôt tendance à suggérer que Jésus serait né au printemps, peut-être en avril. Peu importe, pour l’Église Catholique, il était plus important d’associer la personne de Jésus-Christ au retour du soleil que de faire preuve de rigueur historique. On notera également que Pâques, le jour de la résurrection du Christ, se situe plus ou moins dans la période où se produit l’équinoxe de printemps.

Entrevue avec Jean-Paul Deremble sur les vitraux de la Cathédrale de Chartres

L’entrevue a été réalisée durant un épisode de l’émission Perles de culture sur les ondes de TV Libertés. Elle débute vers les 35:00 minutes. Vous noterez, en plus du symbolisme astrologique et initiatique, la présence du fleur-de-lys doré dans plusieurs vitraux et que le bleu est très présent.

Présentation de Frank Gaffney au Western Conservative Summit de 2015

Lors de cet événement, Frank Gaffney, directeur et fondateur du Center for Security Policy, s’est vu remettre un prix, le Stephen H. Long Award, en raison du combat qu’il mène depuis plusieurs années pour défendre la liberté et la civilisation chrétienne et occidentale. Voici sa conférence lors du sommet. Je joins également la fiche signalétique du prix.

Le documentaire « The Cannibal Warlords of Liberia »

Cet excellent documentaire dresse le portrait du Libéria, un des principaux pays étant aux prises avec la contagion du ebola. La première partie nous présente un pays où le chaos s’est installé et y est organisé presque en système. S’il y a un enfer sur Terre, c’est là. La seconde partie nous montre un autre aspect plutôt méconnu. Un renouveau charismatique y est en plein essor, faisant le bonheur des églises néo-protestantes, comme les Pentecôtistes, les Évangélistes et les Baptistes, qui font de nombreux convertis. Le cas du Général Butt Naked alias Joshua Blahyi, nous est montré. Mais, au final, on se demande bien comment tout cela va finir. Les Seigneurs de la guerre y sont toujours actifs et la religion, bien que jouant un rôle important pour calmer les tensions et la violence, ne pourra évidemment pas régler tous les problèmes. À suivre.

G. Edward Griffin sur les similarités existant entre le socialisme, le communisme et le fascisme

Les systèmes politiques non-totalitaires obéissent à un certain nombre de principes de base comme par exemple le respect des droits de l’homme, le respect de l’individu contre la suprématie du groupe, la défense de la liberté et de l’égalité, le respect de la propriété privée, etc. En gros, un état démocratique consacrera son énergie à la protection de la vie, de la liberté et de la propriété de ses citoyens. Tout autre forme d’organisation politique sera forcément autoritaire ou totalitaire. Cette conférence s’est déroulée dans le cadre de l’événement Fatima: the Path To Peace.