Comment les médias ont encouragé la haine anti-Blancs et la haine de la police avant la tuerie de Dallas

Je vous propose une entrevue avec le blogueur Matt Forney réalisée par l’équipe de Red Ice Radio. Forney y fait l’analyse des deux assassinats d’hommes de race noire qui ont fait la manchette quelques jours avant la tuerie de jeudi dernier à Dallas, soit ceux de Philando Castile et Alton Sterling, deux membres apparemment de gangs de rue. Forney relève ici plusieurs faits intéressants. Entre autres, la petite amie de Philando Castile aurait tourné une vidéo avec son cellulaire où l’on peut voir Castile dans la voiture, ensanglanté, tout juste après que le policier aurait fait feu. Comme le fait si bien remarquer Forney, le tout ressemble davantage à un mise en scène qu’à une situation réelle. Aussi, la mère de Philando Castile a déclaré dans une entrevue qu’elle n’aurait pas pu voir la dépouille de son fils. Pourquoi? C’est pourtant nécessaire pour identifier la victime, non? Je joins également un premier article où vous pourrez prendre le temps de lire les différentes informations sur ces deux cas. Je joins aussi un second article où vous pourrez prendre connaissance de certaines communications entre deux membres du groupe BlackLivesMatter. Entre autres choses troublantes, ces communications révèlent des intentions claires des membres de ce groupe, de créer « un été de chaos » aux États-Unis, de déranger les Conventions Républicaine et Démocrate et même, rien de moins, de créer les conditions pour qu’Obama puisse rester au pouvoir dans un troisième mandat… Ces communications semblent indiquer que ces activistes croient, à tort ou à raison, qu’ils ont l’appui de l’Administration Obama pour ce faire. Cela dépasse l’entendement mais on dirait que l’on est rendu là. Pour résumer, on peut voir ici que beaucoup de gens travaillent dans l’ombre pour répandre la détestation de l’homme blanc et de la police, pour victimiser l’homme noir, pour faire paraître Donald Trump comme un raciste et pour aider l’Administration Obama à influencer le résultat de la prochaine élection présidentielle. On essaie de nous imposer une ligne narrative disant, en gros, que les policiers blancs sont des tueurs de noirs et que tous ceux qui supportent Donald Trump sont des racistes. Pour ce faire, les interventions policières et les déclarations de Donald Trump sont sorties de leur contexte lorsqu’elles sont présentées dans les médias.

Alton Sterling, Philando Castile, and the Supposed War on Blacks

Hacked messages of #BlackLivesMatter leader reveal Obama admin’s plan for ‘summer of chaos’ and martial law

Conférence de Jared Taylor: « Race in Post-Racial America »

Le propos principal de cette conférence est de présenter l’invraisemblance de la société américaine actuelle où l’on accorde aux membres de toutes les races de célébrer leur identité…sauf évidemment aux membres de la race blanche, caucasienne, qui eux, n’ont pas ce droit. L’Amérique « égalitaire » et « post-raciale » de Barack Obama est un mensonge qu’il faut dénoncer et c’est ce que fait le conférencier ici.

Entrevue avec Alexandre Del Valle sur le complexe occidental

Excellente entrevue avec l’auteur qui fait le tour des difficultés que les Occidentaux ont à assumer leur histoire, ce qu’ils sont, au-delà de la culpabilité et des remords que bon nombre de gens, ici et à étranger, essaient de nous imposer. L’entrevue invite l’homo occidentalus à arrêter de se déprécier et à plutôt défendre sa culture et sa civilisation.

Entrevue avec Bernard Lugan sur l’histoire de la Libye et réflexions sur l’Afrique

En première partie de l’émission, les animateurs nous présentent d’abord un survol de la guerre sino-japonaise, ainsi qu’une rétrospective du destin qui s’abattit sur les membres de la collaboration française du régime de Vichy réunis au château de Sigmaringen dans les derniers mois de la guerre. L’entrevue avec Bernard Lugan débute vers les 32:00 minutes. Je vous propose aussi un épisode de l’émission Bistro-Libertés où Lugan était l’invité. Résumons en gros les propos de Lugan sur l’Afrique. Il insiste sur la nécessité de partir du réel pour bien comprendre le continent. Les africanistes français ne partent malheureusement pas du réel dans leurs travaux mais plutôt de valeurs égalitaristes, universalistes et individualistes. Or, comme la culture africaine fonctionne sur un modèle communautaire, on ne peut pas plaquer un modèle individualiste sur les sociétés africaines. Ces sociétés sont organisées de façon ethnique et tribale. Les modèles universaliste et égalitariste sont donc non seulement inopérants pour organiser les sociétés africaines mais ils ont tendance plutôt à favoriser l’anarchie, la violence et la désintégration. Les travaux de Bernard Lugan ont une grande valeur scientifique que tous auraient intérêt à prendre connaissance.

Entrevues avec Daniel Laprès sur le dévoiement de l’histoire et le rôle joué par les Frères Musulmans

Je vous propose deux entrevues avec Daniel Laprès, éditeur des Éditions Accent Grave. La première concerne le dévoiement de notre histoire québécoise par nos élites bien-pensantes gavées au multiculturalisme et à la rectitude politique. Laprès donne l’exemple d’une oeuvre de Claude-Henri Grignon qui fait l’objet présentement d’une mise au goût du jour ne correspondant pas à l’esprit de l’original. Cela pose le problème plus large de la récupération et de la transformation de l’histoire des peuples occidentaux, et ce afin de plaire à toutes sortes d’intérêts, que ce soient des régimes étrangers, des groupes islamistes, etc. Nous nous faisons voler notre histoire avec la complicité de nos élites. La deuxième concerne le rapport publié par le gouvernement britannique sur l’organisation des Frères Musulmans et le rôle du Premier Ministre du Canada, Justin Trudeau, dans le déploiement de l’islamisme au Canada. Ces deux sujets sont en à mettre en relation, évidemment, puisque nos histoires nationales sont dévoyées et transformées dans le but précis d’être récupérées par d’autres intérêts ensuite. On connaît la chanson puisque c’est cette méthode qui a été utilisée par certains intérêts du monde arabo-musulman et par les Palestiniens pour discréditer l’état d’Israël. Cela permettra peut-être bientôt à certains de dire que le peuple québécois n’a jamais existé, que des colons français ne sont jamais venus s’installer ici et que la langue française n’y a jamais été parlée avant le début de l’immigration. Je fournis également le lien de l’article de Daniel Laprès publié sur Facebook concernant le rapport publié par le gouvernement britannique sur les Frères Musulmans, ainsi que le lien du rapport lui-même.

Daniel Laprès: Nullités des élites et ignorance de l’histoire

Daniel Laprès: Justin Trudeau met notre sécurité en danger

Le gouvernement britannique dénonce les Frères Musulmans. Trudeau est leur valet et compromet notre sécurité.

Muslim Brotherhood review: main findings

Deux entrevues avec Daniel Laprès sur l’islam radical

L’éditeur des Éditions Accent Grave, Daniel Laprès, toujours aussi éloquent et pertinent, nous livre ici ses réflexions sur l’islam radical en regard des événements récents.

Daniel Laprès sur CJMS avec Max Bradette

Daniel Laprès sur CHOI Radio-X avec Carl Monette

Entrevue avec Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald pour l’émission For The Record sur la guerre en Afghanistan

Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald sont des chercheurs et journalistes de haut niveau, comme il ne s’en fait plus. Leurs recherches et leur travail de terrain leur ont permis de mettre en lumière l’histoire réelle de la guerre en Afghanistan, au-delà de la propagande officielle. Entre autres éléments à prêter attention, le rôle joué par les conseillers politiques Zbigniew Brzeziński et Henry Kissinger dans la création de la politique étrangère américaine pour l’Afghanistan et le Moyen-Orient en général est à regarder de près. Aussi, la question du Syndrome de Stress Post-Traumatique, brièvement abordée durant cette entrevue accordée à l’animateur Dave Emory, me semble capitale. En effet, c’est un phénomène nouveau qui illustre de façon étonnante la déconnexion existant entre les politiques décidées par nos élites et le ressenti et l’expérience des populations et des soldats qui les subissent.

Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald sur For The Record