Entrevue avec Simon Roche sur la situation en Afrique du Sud

Simon Roche est un Afrikaner, un citoyen d’Afrique du Sud de race blanche descendant des premiers colons néerlandais. Il nous livre ici sur Red Ice TV un témoignage effroyable sur la situation de la société sud-africaine suite à la fin de l’apartheid. Loin d’être devenue la société égalitaire, paisible et épanouie qui nous avait été promise par les Nelson Mandela et autres propagandistes de la révolution marxiste, l’Afrique du Sud est maintenant un pays très dangereux pour les citoyens de race blanche. De nombreux fermiers de race blanche sont régulièrement assassinés dans le silence complet de la «communauté internationale», vous savez cette «communauté» qui est toujours en train de se plaindre de ce qui se passe en Israël, en Amérique ou en Europe lorsque les «minorités» vivent des injustices. Simon Roche en vient à la conclusion que le peuple afrikaner est littéralement en train d’être préparé pour l’extermination. Vous savez, la fin de l’apartheid, c’est un peu comme la chute du Mur de Berlin: c’était un grand moment de joie mais qui préparait en fait des lendemains très sombres. De toute évidence, le fait de ne pas avoir de pays est toujours extrêmement périlleux pour un peuple. C’est vrai pour les Québécois, ce l’est aussi pour les Afrikaners, les Basques et tous les peuples qui ne possèdent pas de territoire indépendant. Les Pays-Bas ont une responsabilité historique dans ce qui est en train de se produire en Afrique du Sud et le silence de ses élites politiques est non seulement déprimant mais également scandaleux et totalement inacceptable. Je joins le commentaire de la blogueuse Blonde in the Belly of the Beast sur le sujet.

Épisode #2 de la nouvelle émission «Norse News» sur les ondes de Red Ice TV

Encore une fois, cette émission prouve sa grande qualité et sa pertinence dans le contexte actuel. Je joins également une courte vidéo d’une nouvelle série portant le hashtag SwedenSOS. Ces vidéos ont pour but de permettre aux patriotes suédois de partager leurs préoccupations et de faire appel aux patriotes étrangers. Dans cette vidéo, la perche est lancée au Président Trump afin qu’il fasse quelque chose pour aider la Suède et les Suédois. J’espère qu’ils seront entendus sinon, le peuple suédois risque de disparaître bientôt.

Le documentaire « Death by China »

Ce documentaire présente les réalités de la Chine communiste au-delà des lubies disneylandesques que l’on nous raconte dans les médias occidentaux. Depuis que la Chine a joint l’Organisation Mondiale du Commerce, ce sont des millions d’emplois, très souvent de bons emplois industriels, qui ont pris la route de la Chine. En échange de ces emplois que nos élites politiques, financières, commerciales ont laissé aller vers ce pays et d’autres où la main-d’oeuvre est à bon marché, nous n’avons récolté que le chômage, la désindustrialisation et la perte d’expertise. Les bons emplois d’autrefois ont été remplacés par des emplois au salaire minimum chez Walmart ou Dollarama. La Chine communiste, dans le silence complice des médias et de la classe politique occidentale, pratique le travail forcé, l’esclavage et ne respecte pratiquement aucune norme environnementale ou de sécurité au travail. Les produits qu’elle fabrique sont souvent dangereux et de piètre qualité. Nous aurions tout intérêt à ramener sur notre sol ces usines qui ont fait la force de l’Occident par le passé. Un nombre impressionnant de spécialistes et d’analystes ont été interviewés pour ce film que vous pourrez entendre en visionnant ce documentaire.

La « tolérance » des gauchistes anti-Trump américains et l’élection présidentielle du 8 novembre…

L’équipe de Red Ice Radio a compilé une série d’incidents impliquant des militants gauchistes américains s’opposant à la candidature de Donald Trump à la Présidence des États-Unis. Bon nombre de ces incidents n’impliquent que le fait d’avoir dérobé une pancarte électorale, pour la faire disparaître, mais d’autres sont plus sérieux. Comme on peut le voir dans le montage réalisé par Red Ice, certains partisans de Donald Trump sont agressés physiquement ou subissent du vandalisme sur leur propriété. On voit ici que la supposée « tolérance » des gauchistes ou de ceux qui se disent « progressistes », ce n’est que de la bouillie pour les chats, du vent. Quand les enjeux sont gros, les « progressistes » redeviennent ce qu’ils ont toujours été sous le vernis hypocrite de leur rhétorique bien-pensante: des gens les plus intolérants et intransigeants possibles, qui n’hésitent pas à recourir au harcèlement, à l’intimidation et à la violence pour parvenir à leurs fins. En visionnant cette vidéo, on est en droit de se demander ce qui arrivera à tous les partisans de Donald Trump s’il parvenait à gagner la Présidentielle. Particulièrement, on peut se demander ce qui adviendrait de ses partisans qui vivent à l’extérieur des États-Unis. Seront-ils en sécurité?

De toute évidence, l’élection présidentielle américaine du 8 novembre prochain est cruciale. Les enjeux sont énormes. Soit Hillary Clinton l’emporte, et alors l’effondrement de la société occidentale continuera jusqu’à son implosion complète; soit Donald Trump l’emporte, et alors nous aurons là une véritable chance de redresser le navire avant qu’il ne chavire dans les eaux sombres du chaos économique et sociétal. La violence qui est manifestée contre les partisans de Donald Trump est un signe évident qu’on ne peut plus attendre pour réagir. Demain, il sera trop tard. Une victoire est nécessaire le 8 novembre prochain, sinon je crains que nous n’aurons plus jamais une deuxième chance de sauver notre civilisation.

Entrevue avec Laurent Obertone sur son dernier livre, Guerilla

Dans le roman d’anticipation intitulé Guerilla, Laurent Obertone présente le scénario-catastrophe d’une France aux prises avec une guerre civile lors de laquelle des émeutes en banlieues s’additionnent à des actes terroristes. Si l’auteur ne souhaite pas, évidemment, que ce scénario se réalise, après avoir parlé avec différents membres de la police et du renseignement, il craint néanmoins qu’il soit possible. Il présente ici les grandes lignes de ce livre sur les ondes de TV Libertés.

Documentaire sur la restauration du Parthénon

Cet excellent documentaire sur la restauration du temple grec du Parthénon est une métaphore incroyablement éloquente sur ce qui est arrivé à notre civilisation occidentale. Nous avons oublié qui nous sommes, nous ne savons plus comment construire des temples, sans parler du reste, ce qui fait que tout tombe en ruines. On nous dit que ce temple merveilleux aurait été construit en 9 ans, alors que l’homme contemporain, même avec les meilleurs outils, pourrait difficilement arriver à un tel résultat en plusieurs décennies voire même plusieurs siècles. L’homme moderne est dégénéré par rapport à ce qu’il était dans l’Antiquité. Jean Sendy a parfaitement raison lorsqu’il affirme, dans son livre L’ère du Verseau, que c’est l’humanisme adopté à la Renaissance qui est responsable de cet effondrement civilisationnel. L’homme est l’alpha et l’oméga de toutes choses, qu’on nous disait, il est parvenu à la civilisation par lui-même…Il n’en est rien évidemment, puisque pour apprendre, les humains ont besoin d’avoir des instructeurs, des guides, des professeurs. Pour mettre sur pied la civilisation humaine, les humains ont dû avoir de l’aide sinon, ils seraient encore semblables à des primates. Parmi les éléments significatifs présentés dans ce document, on notera l’utilisation du Nombre d’Or (1,618) entre autres pour le design de la façade du temple. Cette proportion a été utilisée pour la construction de nombreux temples dans beaucoup d’anciennes civilisations. Ce travail de restauration s’annonce très difficile mais il est nécessaire. Il est l’image du défi qui nous attend, nous les Occidentaux, afin que nous puissions sauver notre civilisation. Dans la présente vidéo, le documentaire reprend depuis le début vers 53:00 minutes.