Lana Lokteff: Why They Want To Replace White People

This video is very well produced and delivered. Take a listen.

Entrevues sur le féminisme et sur la charia avec Judgy Bitch et Aynaz Cyrus

Ces deux entrevues réalisées par l’équipe de Red Ice Radio démontrent bien l’hypocrisie et le caractère néfaste de l’union contre-nature entre les groupes féministes d’une part, et les groupes islamistes d’autre part. Ces deux idéologies, le féminisme et la charia islamique, rendent impossible pour la femme un quelconque épanouissement personnel en l’emprisonnant dans des dogmes et des comportements codifiés et rigides. Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire, le féminisme n’est pas une meilleure philosophie que la charia, c’est tout simplement son équivalent à l’autre bout du spectre idéologique. Ce spectre est semblable à un cercle: lorsque l’on veut se rendre au bout du cercle, on revient en fait au point de départ. On pourrait employer une autre image en disant que le féminisme est l’image en négatif (photographique) de la charia.

Entrevue avec Judgy Bitch sur Red Ice Radio

Entrevue avec Aynaz Cyrus sur Radio 3Fourteen

Aldo Sterone sur la disparition du principe de réalité…

Dans cette vidéo, le blogueur Aldo Sterone nous rappelle que le principe de réalité a été balayé de la place publique. Nos leaders politiques se nourrissent maintenant d’idéologies, de fantasmes, de mythes, d’utopies. La réalité ne les intéresse plus parce qu’elle est dérangeante et qu’elle fait mal. C’est pourquoi les politiques qu’ils mettent en place sont si déconnectées des besoins de la population. Les politiques décidées par nos élites dirigeantes sont conformes à la soupe mentale d’idées irréelles qui leur sert maintenant d’ersatz au réel. Bienvenue dans un monde de fous…

Jean-Louis Harouel présente son livre « Revenir à la nation » sur TV Libertés

Jean-Louis Harouel analyse la transformation de la société française et européenne depuis l’époque des « trente glorieuses » jusqu’à la situation actuelle, en s’inspirant de l’oeuvre de Jean Fourastié. Le grand espoir du vingtième siècle a laissé la place au désespoir du vingt-et-unième, alors que la productivité et la croissance d’autrefois ont cédé la place au crédit et à l’endettement. Harouel souligne également la fascination de l’Autre chez nos élites dirigeantes menant à la détestation de nous-mêmes. Nous vivons un post-christianisme débouchant vers la liquidation finale des peuples européens « de souche », en passant par l’oppression de ceux qui essaient de combattre cette tyrannie montante. Les choses se passent comme si une nouvelle religion, humanitariste, mondialiste et millénariste imposait par la force son idéologie en détruisant ceux qui incarnent la société traditionnelle et ses valeurs.

Combo Aldo Sterone: L’État islamique et la radicalisation

La première vidéo, publiée le 1er octobre 2015, était tout à fait prémonitoire. La deuxième donne une bonne idée du problème posé à ceux voulant entreprendre des efforts pour contrer ce qu’on appelle la « radicalisation » chez les musulmans.