Entrevue avec Mike Kelly sur l’importance de garder l’internet libre

Ce représentant du 3ème District de Pennsylvanie commente notamment le projet de loi Internet Freedom Act (H.R.2251) qui pourrait permettre de conserver l’internet libre et sans censure, sous contrôle américain. Kelly craint entre autre que si l’internet devait tomber sous la coupe des Nations Unies, toutes sortes d’acteurs malfaisants comme des dictatures, des régimes islamiques ou communistes pourraient ainsi faire main basse sur le contenu et faire disparaître la parole libre et non faussée qui s’y exprime. Appuyons nous aussi cette excellent projet de loi. Vous pourrez retrouver l’entrevue au premier segment.

Mike Kelly sur Secure Freedom Radio

Les courriels de Hillary Clinton et la cybersécurité

Les deux émissions de Secure Freedom Radio que je vous suggère ici permettent de mettre en lumière un sujet important de l’actualité politique américaine. Un scandale vient d’éclater concernant l’usage du courriel par Hillary Clinton. En effet, lorsqu’elle était Secrétaire d’État, il appert qu’elle utilisait un ordinateur personnel à sa résidence pour envoyer et recevoir des courriels professionnels et non pas un ordinateur du gouvernement situé dans un édifice gouvernemental. L’équipe de Secure Freedom Radio se demande ici à juste titre si cette pratique n’a pas mis en péril la sécurité des communications du gouvernement américain, lors desquelles des informations sensibles, confidentielles et secrètes parfois sont transmises. À tout le moins, on peut se demander si ce comportement n’est pas le signe d’une incompétence ou d’un manque de jugement fondamental de la part de la candidate pressentie à la Présidentielle de 2016. Ce sujet est traité dans les trois premières parties du premier lien, et dans les deux premiers du second mettant en vedette Clare Lopez.

Digging Deeper on the Hillary Clinton Email Scandal

Shariah Subversions of the State Department

Robert McDowell sur la censure de l’internet

Cette entrevue avec Robert McDowell de l’Institut Hudson donne une bonne idée du défi qui attend les défenseurs de la liberté de parole sur internet et de l’internet en général. Selon McDowell, le Président Obama songerait à instaurer une forme de censure de l’internet en classant les communications qui s’y déroulent comme étant de la même nature que celles des communications téléphoniques, forçant ainsi les mêmes standards et limites. Cela aurait pour conséquence faire tomber les communications web sous le coup d’une loi de 1934 sur les communications téléphoniques. Une courte Adresse à la Nation du 10 novembre 2014 fait état de la position présdentielle. Malgré le ton anodin de l’adresse du Président, McDowell pense plutôt qu’il s’agit d’un premier pas vers la censure de l’internet, de la parole libre qui s’y exprime, de la liberté d’entreprendre, etc. Le principe de la « neutralité du web » pourrait cacher autre chose, comme l’obligation de faire respecter les normes de traités ou de standards internationaux comme l’interdiction du blasphème contre les religions, ou les exigences de la rectitude politique, par exemples. Voici l’entrevue avec Robert McDowell, au premier segment, suivit du vidéo de l’adresse du Président Obama:

Robert McDowell sur Secure Freedom Radio