Les opérations d’influence et d’espionnage du Bloc de l’Est…

Cet excellent documentaire dresse le portrait d’ensemble des opérations d’influence et d’infiltration du KGB et autres services d’espionnage soviétiques dans l’hémisphère occidental. Bien que la Guerre Froide soit officiellement terminée, il est clair que diverses opérations d’espionnage et d’infiltration de notre hémisphère sont toujours en cours, parrainées par divers pays, régimes et intérêts qui nous sont hostiles, ce qui rend ce document toujours très pertinent. Certaines filières, comme la filière cubaine, sont regardées. Certaines techniques de persuasion ou de recrutement, comme le sabotage, l’assassinat, le blackmail et le pot-de-vin sont évoquées. Parmi les points d’intérêts, on apprend que les Weathermen se sont rendus vers 1970 à Cuba pour s’entraîner aux techniques terroristes, sous le couvert d’une organisation militante de gauche appelée la Brigade Venceremos. Les Cubains étaient perçus comme étant à la fine pointe des forces communistes internationales. En octobre 1969, on se souviendra que les « Jours de rage » ont fait des dégâts importants à Chicago. On se souviendra également que c’était l’époque où le FLQ était actif au Québec. Ainsi, vers 1h 03minutes, le témoignage d’un des participants du documentaire nous révèle qu’au printemps 1970, des membres des Weathermen se seraient rendus au Canada pour rencontrer des membres du FLQ afin de tisser des liens plus étroits et coordonner leurs opérations. Bill Ayers faisait parti de la délégation. Aussi, vers 2h00, la question de la désinformation et de faux rapports de renseignement est regardée. Ceci n’est pas sans rappeler les scandales de Wikileaks et des agissements d’Edward Snowden. En effet, dans ces deux cas, autant Julian Assange qu’Edward Snowden ont fourni des quantités phénoménales de documents et de supposés « rapports de renseignement », alors que le public n’a aucun moyen de savoir ou de vérifier s’il s’agit bel et bien de document authentiques. Également, il n’est pas sans intérêt d’entendre une des plus célèbres espionnes russes durant la Guerre Froide, Hede Massing, déclarer vers 29:00 minutes qu’elle a fini par comprendre qu’elle ne combattait pas du tout le fascisme. Elle était plutôt manipulée par les Russes… Un documentaire à ne pas manquer.

Émission #827 de l’animateur radio Dave Emory: Réflections sur l’affaire Edward Snowden

Emory livre ici ses impressions et réflexions sur l’affaire Edward Snowden, alors que ce dernier pourrait très bien être tout autre chose qu’un patriote. Emory passe en revue les associations professionnelles connues de Snowden, ses manifestations sur internet révélant ses idées et conceptions du monde. L’animateur discute également des implications des nouvelles technologies que nous maîtrisons à peine et qui risquent de créer des problèmes dont nous ne soupçonnons pas encore toute la portée. Nous vivons déjà dans un monde de type « meilleur des mondes » et/ou « 1984 » et cette situation s’accentuera dans les années à venir, puisque les nouvelles inventions qui voient le jour présentement ne feront que renforcer le contrôle immense que les grands de ce monde possède déjà sur le moindre des citoyens et le menu détail de sa vie personnelle. Il n’y a plus de vie privée ni de liberté d’expression ni de droits. Nous vivons dans une téléréalité 24 heures sur 24 et les perspectives annoncées par le monde de demain sont absolument terrifiantes. Voici la page web décrivant l’émission ainsi que le fichier audio:

FTR #827 Brave New World: Update on the Adventures of Eddie the Friendly Spook

Témoignage du Général Soubelet sur la délinquance en France

Cette expertise professionnelle de Bertrand Soubelet a été présentée devant la Commission parlementaire de lutte contre l’insécurité. En tant que numéro 3 de la Gendarmerie nationale française, Soubelet tient des propos dévastateurs pour la classe politique française. Il ne fait que dire la vérité au fond, puisque l’insécurité et la délinquance en France ont atteint depuis quelques années des proportions remettant en cause la sécurité nationale même. Selon le site fdesouche, suite à cette présentation, le général aurait été « puni » de son franc parler en étant nommé à la tête de la Gendarmerie de l’outre-mer. Si cela s’avère exact, cela ne fera que confirmer la tendance qui se dessine actuellement dans le monde occidental qui est de faire subir des mesures disciplinaires à des policiers, officiers de justices et soldats qui ne font que remplir leur devoir. L’efficacité, la lucidité et la franchise semblent être devenues des qualités nuisant à l’avancement professionnel dans ces corps de métier. C’est à la fois incroyable et pathétique.

Stephen Coughlin donne un compte rendu de son voyage en Égypte

Durant cet entretien avec Fred Fleitz du Center for Security Policy, Stephen Coughlin présente les principaux points de son voyage en Égypte. Il y a eu l’occasion de rencontrer d’anciens membres des Frères Musulmans de ce pays. Il fait le point sur la volonté du Général Al-Sissi d’anéantir cette confrérie et les résultats qu’il a obtenu à ce jour. Coughlin parle également du changement de politique qu’il y a eu dans l’Administration américaine vers 2006 où l’on a carrément décidé de faire équipe avec les Frères Musulmans, décision qui tient toujours malgré les désastres qui s’accumulent. Coughlin rappelle l’histoire des Frères Musulmans qui en fait une organisation terroriste à part entière, et ce malgré la désinformation dont on nous abreuve en Occident. Ce vidéo nous aide aussi, de façon plus générale, à comprendre que les organisations islamiques, Frères Musulmans en tête, ont déployé une opération d’infiltration et d’influence à grande échelle qui n’est pas sans rappeler celle qu’avait orchestré l’Union Soviétique pour infiltrer et subjuguer l’Administration du Président Roosevelt. Le merveilleux livre de Diana West intitulé American Betrayal: The Secret Assault on Our Nation’s Character demeure une excellente source pour bien comprendre la similarité des deux opérations. Une présentation plus longue du même voyage suit avec Patrick Poole. À voir.

Diana West: Des agents soviétiques ont subverti les États-Unis dans les années trente

Excellente entrevue avec Diana West, auteur du merveilleux livre American Betrayal: The Secret Assault on Our Nation’s Character. En compagnie de Ginni Thomas, elle refait ici l’histoire, la vraie histoire, de la subversion des États-Unis, et par le fait même de l’Occident, par les forces de gauche, communistes ou socialistes. Ces agents soviétiques qui ont infiltré l’Administration de F. D. Roosevelt, de façon à amener les États-Unis à servir les objectifs et le but de l’Union Soviétique n’étaient que la première génération d’agents étrangers à nous infiltrer. Après la Deuxième Guerre Mondiale, il y a eu aussi d’ex-agents de l’Allemagne Nazie que nous avons recrutés pour combattre cette même Union Soviétique pendant la Guerre Froide. Certains d’entre eux ont immigré aux États-Unis avec la complicité du Département d’État, de façon secrète. John Loftus, de par sa cote de sécurité maximale, a très bien étudié ce dossier. Vous pouvez voir une entrevue avec lui sur le sujet ici: John Loftus à propos de America’s Nazi Secret Et maintenant, depuis le 11 septembre 2001, nous assistons à une troisième vague d’infiltrateurs d’une idéologie de gauche, les islamistes. À chaque fois que l’Occident s’est allié à des gauchistes, qu’ils soient communistes, nazis ou islamistes, cela a toujours mal fini. Ces « collaborations » ou « alliances » ont toujours contribué à diminuer la spécificité de l’Occident et ses valeurs, à corrompre la nation et les valeurs judéo-chrétiennes, en somme à livrer notre civilisation sur un plateau d’argent à nos ennemis. Nous avons été trahis par les gens qui étaient supposés nous protéger. L’excellent travail de Diana West et de John Loftus nous aident à refaire l’histoire réelle et à redresser le navire avant qu’il ne soit trop tard. En passant, à chaque fois que je réfléchis sur ces tragiques événements du vingtième siècle, je suis étonné de constater qu’Adolf Hitler et Roosevelt ont pris le pouvoir la même année, soit 1933. Il y a de quoi réfléchir ici.

La guerre secrète contre l’indépendance du Québec

Cet excellent documentaire nous présente la guerre secrète que mène le gouvernement fédéral contre l’idée de la souveraineté du Québec. Le Premier Ministre du Canada à l’époque des années du Front de Libération du Québec, Pierre Elliott Trudeau, avait alors mandaté la Gendarmerie Royale du Canada de « faire ce qu’il faut » pour neutraliser le mouvement indépendantiste, ce qui avait mené à toutes sortes d’abus tels manipulations, provocations, cambriolages, incendies criminels, attentats à la bombe, conspirations, etc. Parmi les faits saillants présentés dans ce document, mentionnons le rôle joué par l’agent d’infiltration Carole Devault au sein du FLQ, l’Opération Ham visant à voler la liste des membres du Parti Québécois, le rôle joué par l’agent double Claude Morin au sein du Parti Québécois, etc. Au fond, la question fondamentale demeure celle-ci: Jusqu’où le gouvernement fédéral canadien est-il prêt à aller pour nuire au Québec et aux Québécois? Je vous offre également un documentaire sur le groupe d’extrême-gauche américain The Weather Underground, qui a fait rage à la même époque que le FLQ, et qui présente incidemment beaucoup de similarités avec celui-ci, ainsi qu’une dynamique interne tout à fait semblable.

Pourquoi la NSA a de très bonnes raisons de mettre Angela Merkel sous écoute

Dans un programme radio ainsi que dans un article récents, Dave Emory a exposé les raisons, tout à fait valables, qui ont amené la NSA américaine à mettre le téléphone cellulaire d’Angela Merkel sous écoute. Je vous invite à prendre le temps de consulter et l’article écrit et la présentation orale radio. L’animateur radio et blogueur Dave Emory se remet d’une opération chirurgicale à la bouche qu’il a subie dernièrement. Privé d’une partie de ses dents, il parle comme un vieillard mais cela n’enlève rien à la qualité du matériel qu’il présente. Emory développe ici des thèses sur lesquelles il travaille depuis des années. En gros, il expose les liens qui unissent le premier attentat sur le World Trade Center, l’attentat d’Oklahoma City et le deuxième attentat sur le WTC. Photos à l’appui, il nous fait connaître le personnage mystérieux d’Andreas Strassmeier, fils du chef d’état-major de Helmut Kohl, qui a une étrange ressemblance avec le second suspect de l’attentat d’Oklahoma City. Aussi, par une série de liens et en entrecoupant certaines informations, il nous fait voir que le service de renseignement allemand, le BND, était probablement impliqué dans ces attentats, ce qui explique pourquoi la NSA était certainement motivée à mettre Angela Merkel et autres responsables politiques allemands sous écoute. Encore une fois, je rappelle qu’il est idiot de reprocher aux agences de renseignements américaines d’espionner des responsables étrangers. Tout le monde le fait. Tout le monde le fait, surtout quand ils ont de bonnes raisons. Voici les liens:

Memo to Merkel: Get a Grip!

Pour retrouver les liens pour l’émission de radio

Entrevue avec Alain Rodier du Centre français de recherche sur le renseignement

Radio-Courtoisie a réalisé cette excellente entrevue avec Alain Rodier, un ancien haut gradé du renseignement français, aujourd’hui directeur du Centre français de recherche sur le renseignement. Dans cet entretien à ne pas manquer, Rodier fait un tour d’horizon du monde du renseignement, fait les distinctions nécessaires entre forces spéciales et services spéciaux et présente les réalités de terrain reliées aux métiers du renseignement. Aussi, il saisit l’opportunité durant cette longue entrevue de brosser le tableau du spectre des réseaux terroristes en fonction des secteurs géographiques et des mouvances politiques dans lesquels ils évoluent. Je dirais que cet entretien est une parfaite introduction à quiconque commence à s’intéresser au monde du renseignement et désirant obtenir le portrait de la situation par un professionnel qui a beaucoup d’expérience. Je joins le lien fourni par le site fdesouche pour le fichier mp3. Aussi, pour compléter, je joins également une entrevue avec Patrick Sookhdeo traitant de la composition des rebelles syriens, ainsi qu’une autre avec Charles Faddis qui nous parle de certains problèmes affectant le renseignement américain, comme par exemple le degré de bureaucratisation de la CIA, toutes deux sur Secure Freedom Radio. Cela peut sembler un peu chargé mais la qualité du renseignement en vaut la peine. Bonne écoute à tous.

Alain Rodier sur Radio-Courtoisie

Vous retrouverez l’entrevue avec Sookhdeo aux segments #1 et #2.

Patrick Sookhdeo sur Secure Freedom Radio

Vous retrouverez l’entrevue avec Faddis au segment #4.

Charles Faddis sur Secure Freedom Radio