Tom Fitton, Gregg Jarrett, Charles Hurt and Mike Huckabee on the ‘Spygate’

Joe diGenova comments on the fake ‘dossier’ fabricated to destroy Trump

Anybody can recognize here that special technique that has been used so many times by the communists, socialists and marxists (call them whatever you want) to smear, frame, discredit and delegitimize their political opponents. In this interview Joe diGenova explains how the fake ‘dossier’ on Trump prepared by MI6 agent Christopher Steele was concocted in an effort to destroy Candidate and President Trump. Among other things, they put Trump on electronic surveillance hoping to find material that would support their theory and/or expectations. Evidently, it’s easier to find incriminating elements on someone if you can review and analyze the content of dozens of cameras, microphones, phone lines and electronic devices. Apparently, they found nothing on Trump and that is good news. However, I want you to understand that these corrupt elites that we have in our western countries have used that same technique over and over for decades. They have destroyed thousands and thousands of lives with their career, marriage, dreams, etc. It shows just how bankrupt western society has become. Instead of creating wealth, starting businesses, stimulating science and innovation, preparing ourselves to go to the stars…our elites spy on their citizens. They are more afraid of us than they are of terrorists. What diGenova describes here is a movie that we have seen before, too many times. I strongly recommend that you watch that to the end. And by the way, Trump will have to defend himself and strike back.

Les opérations d’influence et d’espionnage du Bloc de l’Est…

Cet excellent documentaire dresse le portrait d’ensemble des opérations d’influence et d’infiltration du KGB et autres services d’espionnage soviétiques dans l’hémisphère occidental. Bien que la Guerre Froide soit officiellement terminée, il est clair que diverses opérations d’espionnage et d’infiltration de notre hémisphère sont toujours en cours, parrainées par divers pays, régimes et intérêts qui nous sont hostiles, ce qui rend ce document toujours très pertinent. Certaines filières, comme la filière cubaine, sont regardées. Certaines techniques de persuasion ou de recrutement, comme le sabotage, l’assassinat, le blackmail et le pot-de-vin sont évoquées. Parmi les points d’intérêts, on apprend que les Weathermen se sont rendus vers 1970 à Cuba pour s’entraîner aux techniques terroristes, sous le couvert d’une organisation militante de gauche appelée la Brigade Venceremos. Les Cubains étaient perçus comme étant à la fine pointe des forces communistes internationales. En octobre 1969, on se souviendra que les « Jours de rage » ont fait des dégâts importants à Chicago. On se souviendra également que c’était l’époque où le FLQ était actif au Québec. Ainsi, vers 1h 03minutes, le témoignage d’un des participants du documentaire nous révèle qu’au printemps 1970, des membres des Weathermen se seraient rendus au Canada pour rencontrer des membres du FLQ afin de tisser des liens plus étroits et coordonner leurs opérations. Bill Ayers faisait parti de la délégation. Aussi, vers 2h00, la question de la désinformation et de faux rapports de renseignement est regardée. Ceci n’est pas sans rappeler les scandales de Wikileaks et des agissements d’Edward Snowden. En effet, dans ces deux cas, autant Julian Assange qu’Edward Snowden ont fourni des quantités phénoménales de documents et de supposés « rapports de renseignement », alors que le public n’a aucun moyen de savoir ou de vérifier s’il s’agit bel et bien de document authentiques. Également, il n’est pas sans intérêt d’entendre une des plus célèbres espionnes russes durant la Guerre Froide, Hede Massing, déclarer vers 29:00 minutes qu’elle a fini par comprendre qu’elle ne combattait pas du tout le fascisme. Elle était plutôt manipulée par les Russes… Un documentaire à ne pas manquer.

Émission #827 de l’animateur radio Dave Emory: Réflections sur l’affaire Edward Snowden

Emory livre ici ses impressions et réflexions sur l’affaire Edward Snowden, alors que ce dernier pourrait très bien être tout autre chose qu’un patriote. Emory passe en revue les associations professionnelles connues de Snowden, ses manifestations sur internet révélant ses idées et conceptions du monde. L’animateur discute également des implications des nouvelles technologies que nous maîtrisons à peine et qui risquent de créer des problèmes dont nous ne soupçonnons pas encore toute la portée. Nous vivons déjà dans un monde de type « meilleur des mondes » et/ou « 1984 » et cette situation s’accentuera dans les années à venir, puisque les nouvelles inventions qui voient le jour présentement ne feront que renforcer le contrôle immense que les grands de ce monde possède déjà sur le moindre des citoyens et le menu détail de sa vie personnelle. Il n’y a plus de vie privée ni de liberté d’expression ni de droits. Nous vivons dans une téléréalité 24 heures sur 24 et les perspectives annoncées par le monde de demain sont absolument terrifiantes. Voici la page web décrivant l’émission ainsi que le fichier audio:

FTR #827 Brave New World: Update on the Adventures of Eddie the Friendly Spook

Témoignage du Général Soubelet sur la délinquance en France

Cette expertise professionnelle de Bertrand Soubelet a été présentée devant la Commission parlementaire de lutte contre l’insécurité. En tant que numéro 3 de la Gendarmerie nationale française, Soubelet tient des propos dévastateurs pour la classe politique française. Il ne fait que dire la vérité au fond, puisque l’insécurité et la délinquance en France ont atteint depuis quelques années des proportions remettant en cause la sécurité nationale même. Selon le site fdesouche, suite à cette présentation, le général aurait été « puni » de son franc parler en étant nommé à la tête de la Gendarmerie de l’outre-mer. Si cela s’avère exact, cela ne fera que confirmer la tendance qui se dessine actuellement dans le monde occidental qui est de faire subir des mesures disciplinaires à des policiers, officiers de justices et soldats qui ne font que remplir leur devoir. L’efficacité, la lucidité et la franchise semblent être devenues des qualités nuisant à l’avancement professionnel dans ces corps de métier. C’est à la fois incroyable et pathétique.

Stephen Coughlin donne un compte rendu de son voyage en Égypte

Durant cet entretien avec Fred Fleitz du Center for Security Policy, Stephen Coughlin présente les principaux points de son voyage en Égypte. Il y a eu l’occasion de rencontrer d’anciens membres des Frères Musulmans de ce pays. Il fait le point sur la volonté du Général Al-Sissi d’anéantir cette confrérie et les résultats qu’il a obtenu à ce jour. Coughlin parle également du changement de politique qu’il y a eu dans l’Administration américaine vers 2006 où l’on a carrément décidé de faire équipe avec les Frères Musulmans, décision qui tient toujours malgré les désastres qui s’accumulent. Coughlin rappelle l’histoire des Frères Musulmans qui en fait une organisation terroriste à part entière, et ce malgré la désinformation dont on nous abreuve en Occident. Ce vidéo nous aide aussi, de façon plus générale, à comprendre que les organisations islamiques, Frères Musulmans en tête, ont déployé une opération d’infiltration et d’influence à grande échelle qui n’est pas sans rappeler celle qu’avait orchestré l’Union Soviétique pour infiltrer et subjuguer l’Administration du Président Roosevelt. Le merveilleux livre de Diana West intitulé American Betrayal: The Secret Assault on Our Nation’s Character demeure une excellente source pour bien comprendre la similarité des deux opérations. Une présentation plus longue du même voyage suit avec Patrick Poole. À voir.

Diana West: Des agents soviétiques ont subverti les États-Unis dans les années trente

Excellente entrevue avec Diana West, auteur du merveilleux livre American Betrayal: The Secret Assault on Our Nation’s Character. En compagnie de Ginni Thomas, elle refait ici l’histoire, la vraie histoire, de la subversion des États-Unis, et par le fait même de l’Occident, par les forces de gauche, communistes ou socialistes. Ces agents soviétiques qui ont infiltré l’Administration de F. D. Roosevelt, de façon à amener les États-Unis à servir les objectifs et le but de l’Union Soviétique n’étaient que la première génération d’agents étrangers à nous infiltrer. Après la Deuxième Guerre Mondiale, il y a eu aussi d’ex-agents de l’Allemagne Nazie que nous avons recrutés pour combattre cette même Union Soviétique pendant la Guerre Froide. Certains d’entre eux ont immigré aux États-Unis avec la complicité du Département d’État, de façon secrète. John Loftus, de par sa cote de sécurité maximale, a très bien étudié ce dossier. Vous pouvez voir une entrevue avec lui sur le sujet ici: John Loftus à propos de America’s Nazi Secret Et maintenant, depuis le 11 septembre 2001, nous assistons à une troisième vague d’infiltrateurs d’une idéologie de gauche, les islamistes. À chaque fois que l’Occident s’est allié à des gauchistes, qu’ils soient communistes, nazis ou islamistes, cela a toujours mal fini. Ces « collaborations » ou « alliances » ont toujours contribué à diminuer la spécificité de l’Occident et ses valeurs, à corrompre la nation et les valeurs judéo-chrétiennes, en somme à livrer notre civilisation sur un plateau d’argent à nos ennemis. Nous avons été trahis par les gens qui étaient supposés nous protéger. L’excellent travail de Diana West et de John Loftus nous aident à refaire l’histoire réelle et à redresser le navire avant qu’il ne soit trop tard. En passant, à chaque fois que je réfléchis sur ces tragiques événements du vingtième siècle, je suis étonné de constater qu’Adolf Hitler et Roosevelt ont pris le pouvoir la même année, soit 1933. Il y a de quoi réfléchir ici.

La guerre secrète contre l’indépendance du Québec

Cet excellent documentaire nous présente la guerre secrète que mène le gouvernement fédéral contre l’idée de la souveraineté du Québec. Le Premier Ministre du Canada à l’époque des années du Front de Libération du Québec, Pierre Elliott Trudeau, avait alors mandaté la Gendarmerie Royale du Canada de « faire ce qu’il faut » pour neutraliser le mouvement indépendantiste, ce qui avait mené à toutes sortes d’abus tels manipulations, provocations, cambriolages, incendies criminels, attentats à la bombe, conspirations, etc. Parmi les faits saillants présentés dans ce document, mentionnons le rôle joué par l’agent d’infiltration Carole Devault au sein du FLQ, l’Opération Ham visant à voler la liste des membres du Parti Québécois, le rôle joué par l’agent double Claude Morin au sein du Parti Québécois, etc. Au fond, la question fondamentale demeure celle-ci: Jusqu’où le gouvernement fédéral canadien est-il prêt à aller pour nuire au Québec et aux Québécois? Je vous offre également un documentaire sur le groupe d’extrême-gauche américain The Weather Underground, qui a fait rage à la même époque que le FLQ, et qui présente incidemment beaucoup de similarités avec celui-ci, ainsi qu’une dynamique interne tout à fait semblable.