Interview with Jason Reza Jorjani about Zarathustra and Iran

The timing for the presentation of this interview couldn’t be more perfect. Now that the Iranian people is getting to the streets to protest against the tyrannical islamist regime in power in Iran, recalling the 2009 Green Revolution, it is time for the Iranians to rediscover their origins, their history, their culture. To sum things up, it is time for them to rediscover their soul. Nobody is in a better position to help them to do so than their great spiritual figure and national hero, Zarathustra. One of the great founders of civilizations, Zarathustra created a new religion based on his observations of human nature, of life and of spiritual experience. The ethos of Zoroastrianism is different from the one of other religions such as Hindouism, Bouddhism, Judaism, Christianity or Islam. As a matter of fact, to my knowledge, that ethos is specific to Zoroastrianism. It doesn’t exist anywhere else, not in this form anyway. It will be a long way before Iranians can get rid completely of Islam on their land. It will be a long and very painful battle. And it can only be accomplish if the people of Iran, individually and collectively, descend deep inside their souls to rediscover who they really are, suppressed and choked by decades and centuries of islamist tyranny. Jorjani says about Zarathustra that he was seing himself as somebody fighting against ‘forces of ignorance and deceit’ and ‘forces of darkness’. Jorjani begins the interview by recalling the immense service that the great German philosopher Nietzsche made to modern consciousness by writing a novel about Zarathustra in which he is its central character. The time has come for the Iranian people to awake from their sleep. Freedom is calling, to open the doors of consciousness, enlightenment and intelligence. The Kingdom of Persia never was a democracy, we all get that. But at least its citizens were free to be Iranians with their culture and civilization and that’s a lot. The time has come for the islamist regime to pack up its boxes and leave. History is waiting for the great return of Zarathustra and its ethos. If it is the first time that you hear Jason Reza Jorjani, I suggest a couple of interviews he gave on their airwaves of Red Ice Radio in recent years.

Entrevue avec Jean-Paul Deremble sur les vitraux de la Cathédrale de Chartres

L’entrevue a été réalisée durant un épisode de l’émission Perles de culture sur les ondes de TV Libertés. Elle débute vers les 35:00 minutes. Vous noterez, en plus du symbolisme astrologique et initiatique, la présence du fleur-de-lys doré dans plusieurs vitraux et que le bleu est très présent.

Quelques épisodes de Red Ice Radio et Radio 3Fourteen

Voici quelques épisodes des émissions Red Ice Radio et Radio 3Fourteen qui ont retenu mon attention dernièrement. Le premier lien vous permettra de voir le film d’animation réalisé par l’artiste Emily Youcis, assez exceptionnel, intitulé The Ascent of Alfred, qui débute vers 33:30 de l’entrevue.

Emily Youcis – The Ascent of Art in the Alt-Right

Guillaume Durocher: Trump Victory: Impact on America & Europe

John Lash: Eight Unifying Points for Truth Seekers & Knowledge Holders

Daniel Hammarberg: Abrahamic Religion: The Dark Side of Judaism

La saga des Louis et la civilisation française

Voici un épisode de l’émission « Perles de cultures » sur les ondes de TV Libertés où vous pourrez retrouver une entrevue avec Bernard Gantois. L’auteur y présente son dernier livre, La saga des Louis, ouvrage qui s’intéresse à divers thèmes dont la spiritualité, l’histoire de France, les conférences internationales, l’Église Catholique. Cette entrevue m’a amené à faire la réflexion suivante. Voyez-vous, si la France a autant de problèmes aujourd’hui, à tous points de vue, c’est parce qu’elle a perdu son âme. L’auteur mentionne au passage, dans ses discussions avec l’animatrice Anne Brassié, le roi Philippe le Bel. Je trouve la référence particulièrement intéressante puisque c’est précisément Philippe le Bel qui a fait arrêter les Templiers et qui est responsable du procès qui en a suivi et de leur condamnation. Certains indices semblent montrer que le Pape de l’époque pouvait être d’accord avec ces procédures mais ce n’est pas clair. Aussi, les motivations de ces persécutions juridiques ne sont pas claires non plus. Hérésie, idolâtrie peuvent s’y retrouver mais aussi la considération que l’Ordre était devenu trop puissant ou inutile suite aux défaites militaires en Terre Sainte. Le trésor des Templiers est aussi évoqué car il pouvait susciter la convoitise.

Or, je crois que l’arrestation des Templiers est le moment charnière où justement la France a perdu son âme, où elle a commencé à sombrer. La France est un pays, un empire, une civilisation mais elle est aussi spirituelle car son histoire est indissociable de celle de l’Église Catholique ou du christianisme. De plus, certains auteurs comme Michael Baigent et Laurence Gardner ont évoqué dans leurs ouvrages historiques la possibilité que ce soit en France que la descendance de Jésus (pour ceux qui croient à cette thèse) ait pu trouver refuge après que les Romains ont maté les insurrections zélotes et rasé Jérusalem au cours des premières décennies du millénaire. La lignée mérovingienne est souvent évoquée à ce titre. Philippe le Bel appartenait à la lignée des rois dits des capétiens et il est intéressant de noter l’utilisation du fleur-de-lys doré sur les vêtements, blasons, armoiries de cette lignée dont ceux de Philippe le Bel, entre autres. Si on regarde l’histoire subséquente de la France après l’arrestation et la condamnation des Templiers, on notera immédiatement une prise de distance progressive d’avec le spirituel et un affaiblissement qui culminera avec la débâcle militaire de 1760 face à l’Angleterre et à la Révolution Française de 1789. Depuis ce temps, la France n’a cessé de sombrer dans le matérialisme et de régresser sur les plans culturel, civilisationnel, et social. La France n’est plus la France.

Nous devons réparer ce qui a été brisé. La France, c’est le fleur-de-lys, i.e. le pouvoir temporel mais c’est aussi la croix templière, i.e. la tradition chrétienne. C’est pourquoi vous retrouvez ces deux symboles sur la page d’accueil de ce site web. La France, c’est les deux à la fois et nous ne devons pas l’oublier. L’entrevue avec Gantois commence vers les 08:00 de la vidéo.

Rencontre de Gilbert Collard avec Bernard Lugan

Gilbert Collard interview ici l’érudit remarquable Bernard Lugan, dont les champs d’expertise recoupent notamment l’histoire, l’anthropologie, l’ethnologie, la géographie et l’Afrique. L’essentiel de l’entrevue se propose de présenter un récent ouvrage sur l’Afrique, Histoire de l’Afrique du Nord. L’islamisation de l’Afrique du Nord fait l’objet ici de nombreux échanges entre Collard et Lugan. À voir.

Entrevue avec Roger Devlin sur le mythe de l’Andalousie « des lumières »…

Dans cette excellente entrevue accordée à l’équipe de Red Ice Radio, Roger Devlin déboulonne le mythe de l’Andalousie « des lumières », cette région de l’Espagne qui a été conquise et occupée par les musulmans durant plus de huit siècles. Alors que bon nombres de pseudo-intellectuels et professeurs d’université essaient de nous vendre l’idée, farfelue et ridicule, selon laquelle l’Espagne aurait été bénie d’avoir reçu la visite de l’envahisseur musulman, Roger Devlin développe l’argumentation contraire. Il s’agissait ni plus ni moins que d’une occupation, d’une domination où les minorités non-musulmanes, chrétiennes ou juives, étaient considérées comme des citoyens de seconde classe. Il n’y a pas eu de coexistence harmonieuse ni de tolérance entre les peuples et les religions. Bref, cela se passait comme cela se passe toujours dans tous les pays musulmans depuis que l’islam existe. Ce qu’on appelle « les lumières » est une invention que l’on doit spécifiquement à l’élite intellectuelle et scientifique de l’Europe qui a prospéré entre la fin du Moyen-Âge et le XVIIIème siècle. Devlin base son analyse sur un ouvrage de Dario Fernandez-Morera qui étudie la question.

Islamic Spain: A Multicultural Lie & Trump Reboots American Politics