La saga des Louis et la civilisation française

Voici un épisode de l’émission « Perles de cultures » sur les ondes de TV Libertés où vous pourrez retrouver une entrevue avec Bernard Gantois. L’auteur y présente son dernier livre, La saga des Louis, ouvrage qui s’intéresse à divers thèmes dont la spiritualité, l’histoire de France, les conférences internationales, l’Église Catholique. Cette entrevue m’a amené à faire la réflexion suivante. Voyez-vous, si la France a autant de problèmes aujourd’hui, à tous points de vue, c’est parce qu’elle a perdu son âme. L’auteur mentionne au passage, dans ses discussions avec l’animatrice Anne Brassié, le roi Philippe le Bel. Je trouve la référence particulièrement intéressante puisque c’est précisément Philippe le Bel qui a fait arrêter les Templiers et qui est responsable du procès qui en a suivi et de leur condamnation. Certains indices semblent montrer que le Pape de l’époque pouvait être d’accord avec ces procédures mais ce n’est pas clair. Aussi, les motivations de ces persécutions juridiques ne sont pas claires non plus. Hérésie, idolâtrie peuvent s’y retrouver mais aussi la considération que l’Ordre était devenu trop puissant ou inutile suite aux défaites militaires en Terre Sainte. Le trésor des Templiers est aussi évoqué car il pouvait susciter la convoitise.

Or, je crois que l’arrestation des Templiers est le moment charnière où justement la France a perdu son âme, où elle a commencé à sombrer. La France est un pays, un empire, une civilisation mais elle est aussi spirituelle car son histoire est indissociable de celle de l’Église Catholique ou du christianisme. De plus, certains auteurs comme Michael Baigent et Laurence Gardner ont évoqué dans leurs ouvrages historiques la possibilité que ce soit en France que la descendance de Jésus (pour ceux qui croient à cette thèse) ait pu trouver refuge après que les Romains ont maté les insurrections zélotes et rasé Jérusalem au cours des premières décennies du millénaire. La lignée mérovingienne est souvent évoquée à ce titre. Philippe le Bel appartenait à la lignée des rois dits des capétiens et il est intéressant de noter l’utilisation du fleur-de-lys doré sur les vêtements, blasons, armoiries de cette lignée dont ceux de Philippe le Bel, entre autres. Si on regarde l’histoire subséquente de la France après l’arrestation et la condamnation des Templiers, on notera immédiatement une prise de distance progressive d’avec le spirituel et un affaiblissement qui culminera avec la débâcle militaire de 1760 face à l’Angleterre et à la Révolution Française de 1789. Depuis ce temps, la France n’a cessé de sombrer dans le matérialisme et de régresser sur les plans culturel, civilisationnel, et social. La France n’est plus la France.

Nous devons réparer ce qui a été brisé. La France, c’est le fleur-de-lys, i.e. le pouvoir temporel mais c’est aussi la croix templière, i.e. la tradition chrétienne. C’est pourquoi vous retrouvez ces deux symboles sur la page d’accueil de ce site web. La France, c’est les deux à la fois et nous ne devons pas l’oublier. L’entrevue avec Gantois commence vers les 08:00 de la vidéo.

Rencontre de Gilbert Collard avec Bernard Lugan

Gilbert Collard interview ici l’érudit remarquable Bernard Lugan, dont les champs d’expertise recoupent notamment l’histoire, l’anthropologie, l’ethnologie, la géographie et l’Afrique. L’essentiel de l’entrevue se propose de présenter un récent ouvrage sur l’Afrique, Histoire de l’Afrique du Nord. L’islamisation de l’Afrique du Nord fait l’objet ici de nombreux échanges entre Collard et Lugan. À voir.

Entrevue avec Roger Devlin sur le mythe de l’Andalousie « des lumières »…

Dans cette excellente entrevue accordée à l’équipe de Red Ice Radio, Roger Devlin déboulonne le mythe de l’Andalousie « des lumières », cette région de l’Espagne qui a été conquise et occupée par les musulmans durant plus de huit siècles. Alors que bon nombres de pseudo-intellectuels et professeurs d’université essaient de nous vendre l’idée, farfelue et ridicule, selon laquelle l’Espagne aurait été bénie d’avoir reçu la visite de l’envahisseur musulman, Roger Devlin développe l’argumentation contraire. Il s’agissait ni plus ni moins que d’une occupation, d’une domination où les minorités non-musulmanes, chrétiennes ou juives, étaient considérées comme des citoyens de seconde classe. Il n’y a pas eu de coexistence harmonieuse ni de tolérance entre les peuples et les religions. Bref, cela se passait comme cela se passe toujours dans tous les pays musulmans depuis que l’islam existe. Ce qu’on appelle « les lumières » est une invention que l’on doit spécifiquement à l’élite intellectuelle et scientifique de l’Europe qui a prospéré entre la fin du Moyen-Âge et le XVIIIème siècle. Devlin base son analyse sur un ouvrage de Dario Fernandez-Morera qui étudie la question.

Islamic Spain: A Multicultural Lie & Trump Reboots American Politics

Entrevue avec Pierre Jovanovic sur son livre « Le mensonge universel »

En une phrase, le livre de Jovanovic démontre que le texte du « Jardin d’Éden » présenté dans le livre biblique de la Génèse est une mauvaise traduction ou une version délibérément falsifiée d’un texte sumérien bien antérieur. Certains pourront conclure qu’il n’y a pas de péché originel et que la culpabilité sexuelle ressentie dans beaucoup de sociétés occidentales n’était que la conséquence de cette fausse conception.

Série d’entrevues de Daniel Laprès sur les progrès de l’islam radical au Canada

Entre autres éléments à souligner, l’éditeur Daniel Laprès, dans cette série d’entrevues, commente les agissements des Premiers Ministres Justin Trudeau du Canada et Philippe Couillard du Québec qui facilitent par leurs actions l’installation et le déploiement de l’islam radical au Canada.

Justin Trudeau = désastre sur la scène mondiale

Justin Trudeau cautionne l’islam radical

Trudeau et Couillard, valets de l’islam radical

Justin Trudeau, fier valet des Frères Musulmans

Deux vidéos d’Aldo Sterone sur les origines du Coran et de l’islam

Comme blogueur vidéo, Aldo Sterone fait de l’excellent travail. Dans les deux vidéos ci-dessous, il explique les véritables origines du Coran et de la religion musulmane, selon les recherches qu’il a effectuées. Le fait qu’il soit lui-même musulman et que sa première langue soit l’arabe l’avantage particulièrement dans cette tâche. En gros, il explique dans la première vidéo les différences entre deux types d’islams sunnites qui se sont affrontés, l’un s’étant développé en Syrie et en Irak, et l’autre en Arabie autour de Mahomet et ses disciples. Pour étayer son propos, il rappelle certains faits de l’histoire et certaines actions des califes et des empires. Il en vient même à affirmer que la biographie du prophète a été falsifiée et qu’au plus tard trente ans après la mort du prophète on ne reconnaît plus l’islam. Dans la deuxième vidéo, Sterone présente certaines observations et analyses nous menant à réaliser que l’islam d’aujourd’hui n’est pas celui des origines et que le Coran lui-même a été falsifié. Aldo Sterone prend le temps de mettre en contexte ces affirmations, en les développant et en donnant de nombreuses explications, tirées de documents sources islamiques en langue arabe et en citant certains passages dans le texte. Deux excellents documents à consulter fréquemment.