La prière du vendredi: Le jour où toutes les musulmanes du monde ressembleront à la princesse Ameerah Al-Taweel…

Ça peut sembler paradoxal mais j’ai cru bon publier ce vidéo même s’il fait la promotion de l’islam. Voyez-vous, un débat a lieu au Québec sur le port du voile islamique dans les institutions publiques. Entres autres, on fait référence au nombre effarant de foulards islamiques que l’on voit dans les garderies d’état, appelés Centres de la Petite Enfance. De toute évidence la princesse d’Arabie Saoudite Ameerah Al-Taweel est une femme d’une très grande beauté, au moins égale à Shéhérazade ou à Cléopâtre. Or, comme tout le monde peut le constater, cette jeune femme magnifique ne porte pas le foulard islamique et est maquillée, coiffée, habillée de façon sobre, certes, mais très séduisante. Certains diront que c’est simplement de l’hypocrisie ou de la taqiyya. Néanmoins, j’ai pensé que cela pouvait servir de leçon ou d’exemple à toutes ces femmes ici en Amérique ou en Europe qui non seulement portent le foulard mais essaient de l’imposer à nos sociétés occidentales par la force. Durant cet entretien sur une grande chaîne américaine, on peut entendre la princesse faire l’apologie du « dialogue religieux », de la « compréhension » entre religions, et de la nécessité de « construire des ponts » et autres éléments de rhétorique que l’on entend souvent de la part de partisans de la globalisation et du multiculturalisme, ainsi que de la part de beaucoup d’islamistes qui utilisent ça pour faire avancer leur cause. Mais ce n’est pas vraiment son discours qui capte mon attention ici. Je me dis plutôt que si les musulmanes qui travaillent dans les CPE et autres institutions publiques au Québec avaient l’apparence physique de cette princesse, il n’y aurait pas de débat sur les accommodements religieux. Tout le monde serait ravis d’avoir des musulmanes partout, surtout les hommes! Je rêve du jour où les musulmanes du monde entier ressembleront à la princesse Ameerah Al-Taweel. Ça ne ferait sûrement pas l’affaire des islamistes mais ça aiderait les musulmans à s’intégrer dans le monde moderne au lieu de chercher à le détruire comme ils essaient de le faire. Cette princesse incarne le futur de la société arabo-musulmane, s’il lui reste quelque futur que ce soit. Je rêve aussi de construire un château sur le bord du Lac-St-Jean. Il ne manquera plus alors qu’une femme d’une beauté royale comme celle-ci pour venir y séjourner.

La censure à la sauce britannique: Le cas d’Enoch Powell

Découvrez le politicien britannique Enoch Powell. Powell a créé tout un scandale en avril 1968 alors qu’il prononça un discours dénonçant les politiques d’immigration et multiculturelles de son pays et où il prévoyait le développement des tensions ethniques, de la violence et de l’anarchie qui sont devenues la norme aujourd’hui dans les sociétés occidentales. Ses prévisions sur l’Europe et son économie se sont avérées exactes également. Il fut jugé sévèrement par ses contemporains qui ne prirent pas le temps de bien écouter son argumentation et qui en restèrent à des formules lapidaires déformant ses propos. Sa vie politique est un exemple magnifique montrant comment le citoyen et l’homme politique peut et doit lutter pour s’assurer que sa société reste dans le droit chemin, pour ne pas qu’elle sombre dans la décadence. Avec tous les problèmes auxquels les sociétés occidentales sont confrontées en lien avec le multiculturalisme et les demandes d’accommodement incessantes, ses propos et son oeuvre politique sont plus contemporains que jamais, à la nuance près qu’aujourd’hui la fracture apparaît davantage entre ceux qui croient à une loi et une identité nationale et ceux qui n’y croient pas. Voici un article du Daily Mail qui présente sa vie et son héritage politique, ainsi qu’un documentaire sous-titré. Merci à fdesouche pour avoir sorti ce personnage des oubliettes de l’histoire.

Lire la suite