Benjamin Netanyahu réplique à la dernière résolution gauchiste de l’ONU…

Encore une fois les membres des Nations Unies, ce Grand Machin comme disait l’autre, ont pondu une résolution anti-israélienne au lieu d’utiliser leur temps et leurs énergies pour essayer de trouver des solutions concrètes aux problèmes du monde. Je pourrais prendre le texte de la résolution, l’analyser, le commenter, etc. Mais je crois qu’à ce stade-ci, le moment est venu de tout simplement larguer les amarres. On en a soupé des Nations Unies. Cette institution corrompue ne fait qu’aggraver la situation des pays qu’elle prétend essayer d’aider. Tout ce qu’elle touche se transforme en désastre. L’ancien premier ministre du Canada, Stephen Harper, avait été un des premiers à prendre ses distances avec l’ONU pour exactement ces raisons-là. Comme l’argent est le nerf de la guerre, je crois que la meilleure chose pour les États-Unis (avec Donald Trump comme Président) et pour Israël serait de tout simplement couper le financement de l’ONU, à 100%, ce qui aura pour effet de tranquilliser les ardeurs de ceux qui essaient d’instrumentaliser l’ONU pour faire avancer la cause de leur entreprise totalitaire, idéologique ou illégale. Cet exemple serait imité éventuellement par un certain nombre d’autres pays, ce qui pourrait diriger le « Grand Machin » vers les oubliettes de l’histoire, du moins on peut le souhaiter.

Discours de Benjamin Netanyahu aux Nations Unies, 1er octobre 2013

Ça, c’est le discours d’un chef d’État. Décidément, Israël et la Russie ont le vent dans les voiles, puisqu’ils ont à leur tête de vrais dirigeants. Alors que Netanyahu et Vladimir Poutine s’imposent de plus en plus comme les leaders du monde de demain, Barack Obama et François Hollande s’enfoncent jour après jour…

La campagne de boycott antisioniste sur la rue St-Denis à Montréal: Une inquisition anti-Québécois et une opération nazie/fasciste

Introduction

Le présent article est le résultat de plusieurs mois de luttes contre le groupe PAJU qui harcèle certains commerçants de la rue St-Denis à Montréal depuis octobre 2010. Je vais donc essayer ici de rassembler les pièces du dossier comme le ferait n’importe enquêteur de police ou d’un autre service. Et je dois dire d’emblée que cet article se révèle à la fois être un résumé, un répertoire, un bottin, le premier d’une série de plusieurs articles ou même l’introduction d’un livre, tant la quantité des liens et des connections est importante à connaître. Tout au long de ces interminables mois durant lesquels je me suis rendu manifester contre le groupe PAJU pour essayer de contrecarrer leurs efforts envers les boutiques Le Marcheur et Naot, et ce parce qu’ils auraient commis l’odieux crime de vendre des souliers fabriqués en Israël selon les dires du PAJU, j’ai toujours eu l’impression que nous n’avions pas les bonnes clés d’interprétation pour comprendre le conflit et, ce faisant, ne nous pouvions alors adopter la bonne stratégie pour gagner la bataille. J’avais l’impression que ce qui se passait dépassait largement les cadres de l’antisémitisme et des dérives de la gauche. Comme pour vaincre une maladie il faut d’abord faire le bon diagnostic, l’honnêteté par rapport aux faits est essentielle. Cette campagne a toutes les allures d’une opération de renseignement de très haut niveau. J’adore les opérations de renseignement, les analyser, les décortiquer…sauf quand elles font paraître mon peuple comme une bande d’idiots ou d’antisémites, ce qui est le cas présentement. J’ai donc décidé de retourner aux sources afin d’avoir une meilleure vue d’ensemble, dans le but de tuer dans l’oeuf ce qui m’apparaît comme une véritable voie de fait contre le peuple québécois. Ce n’est qu’en leur remettant le nez dedans, eux les ingénieurs de cette opération, qu’on pourra la désamorcer. 

J’en profite pour clarifier que je ne reprendrai pas l’argumentaire présenté par Pierre K. Malouf dans son merveilleux livre Les faces cachées d’Amir Khadir (Éditions Accent Grave, 2012, 280 pages). Ce serait inutile. Dans une formule tout à fait appropriée, Malouf a affirmé que Françoise David et Amir Khadir représentait « la vitrine présentable de Québec Solidaire ». En ce qui me concerne, partant de là, je vais plutôt m’attarder sur ce qui se trouve à l’intérieur de la boutique de l’extrême-gauche québécoise, pour ne pas dire dans l’arrière-boutique et peut-être même dans la ruelle, si c’est possible. Je m’intéresse aux conditions sociales, politiques, historiques, idéologiques et financières qui ont rendu possible cette campagne de boycott sur la rue St-Denis pour commencer. Aussi, je veux mentionner que je ne prétends pas que tous les liens présentés ici sont nécessairement fondés et pertinents à notre investigation. Tout enquêteur sérieux et compétent est parfois amené à s’intéresser à de fausses pistes et à de fausses connexions, sans le vouloir. Que voulez-vous, ça fait parti du métier et toutes les hypothèses doivent être regardées systématiquement pour en venir à isoler la plus plausible. Néanmoins, les découvertes que j’ai faites lors de cette enquête sont suffisamment troublantes pour mériter que je vous les présente dans cet article. Mais pour permettre à ceux qui ne seraient pas familiers avec la manifestation du PAJU sur la rue St-Denis d’en connaître les grandes lignes, voici une entrevue de Pierre K. Malouf accordée à l’émission En Direct De Nulle Part.

Lire la suite

Netanyahu’s UN adress of 09-23-2011 on Palestinian bid

© Emirsimsek | Dreamstime.com

Watch this great presentation by Netanyahu at the UN last friday. He spoke the truth. No games, no detours. I don’t know what to say really. I am just so glad he made that speech. That is brilliant. I join a few articles on the subject by the National Post.

Netanyahu's speech at the UN on 09-23-2011

Netanyahu chides UN

Abbas UN speech directed hostility at Israel

Abbas may be declaring end to peace

‘Team B II’ Members with ‘Israel: You’re Not Alone’

Check this video from the coalition « Israel: You’re Not Alone« . The coalition gave a press conference in Washington D.C. on May 23rd. Three members of « Team B II » and co-authors of the document Sharia: The Threat to America that exposes the infiltration of America and the western world by Muslim Brotherhood agents, joined the coalition. They are: Tom Trento, Gen. Jerry Boykin, and Frank Gaffney of the Center For Security Policy. What prompted the coalition to adress the press is, guess what, Barack Obama’s infatuation with the 1967 lines, which he clearly expressed earlier in May in a State Department declaration. This statement by Obama not only upset Benjamin Netanyahu, Prime Minister of Israel, but a certain number of « real » Americans as well, like the ones you can get acquainted with here in this video. I begin to think that Obama, maybe, has lost judgement. His policy on the Middle East is short-sighted, irresponsible and just crazy. In an earlier post, I came to the conclusion that he is no longer the man of the situation and that he will have to be replaced at the Presidential Election in 2012. But before that, those of us who really believe in democracy and in the liberal world, and that want to protect our civilization against the attacks made by barbaric and reactionary ideologies, must stand by Israel and the Jewish community. Real progressives support Israel. It’s not a matter of debate. This is how you manage to differentiate the real from the phony ones. Israel is the cradle of Judeo-Christian civilization and it must treated as such, not like Obama wants to treat it…almost like a Muslim or a dhimmi would do. Check this out.