Entrevue avec Simon Roche sur la situation en Afrique du Sud

Simon Roche est un Afrikaner, un citoyen d’Afrique du Sud de race blanche descendant des premiers colons néerlandais. Il nous livre ici sur Red Ice TV un témoignage effroyable sur la situation de la société sud-africaine suite à la fin de l’apartheid. Loin d’être devenue la société égalitaire, paisible et épanouie qui nous avait été promise par les Nelson Mandela et autres propagandistes de la révolution marxiste, l’Afrique du Sud est maintenant un pays très dangereux pour les citoyens de race blanche. De nombreux fermiers de race blanche sont régulièrement assassinés dans le silence complet de la «communauté internationale», vous savez cette «communauté» qui est toujours en train de se plaindre de ce qui se passe en Israël, en Amérique ou en Europe lorsque les «minorités» vivent des injustices. Simon Roche en vient à la conclusion que le peuple afrikaner est littéralement en train d’être préparé pour l’extermination. Vous savez, la fin de l’apartheid, c’est un peu comme la chute du Mur de Berlin: c’était un grand moment de joie mais qui préparait en fait des lendemains très sombres. De toute évidence, le fait de ne pas avoir de pays est toujours extrêmement périlleux pour un peuple. C’est vrai pour les Québécois, ce l’est aussi pour les Afrikaners, les Basques et tous les peuples qui ne possèdent pas de territoire indépendant. Les Pays-Bas ont une responsabilité historique dans ce qui est en train de se produire en Afrique du Sud et le silence de ses élites politiques est non seulement déprimant mais également scandaleux et totalement inacceptable. Je joins le commentaire de la blogueuse Blonde in the Belly of the Beast sur le sujet.

Entrevue avec une anti-féministe

L’entrevue avec cette excellente activiste politique utilisant le pseudonyme de « Blonde in the Belly of the Beast » nous révèle de façon éclatante que ce ne sont pas toutes les femmes qui croient dans la vision utopique du monde présentée par les ténors officiels du mouvement féministe. Durant ce succulent entretient de plus d’heure sur les ondes de Radio 3Fourteen, l’invitée déboute les mythes et les mensonges du discours féministe qui empoisonnent la société occidentale depuis plusieurs décennies maintenant. Loin d’aider les femmes, de dire l’activiste, le féminisme nuit aux femmes en entretenant chez elles des réflexes de victimes et d’injustice. Elle replace également l’idéologie du féminisme en relation avec les autres courants de la société occidentale comme le libéralisme, le socialisme. Ces idéologies, sous la pression de l’immigration massive que nous subissons maintenant, provoque et accélère l’effondrement de notre civilisation. À écouter.

Entrevue avec Blonde in the Belly of the Beast