Why I stopped blogging in English…

Parti Québécois’s 2013 Charter of Values was a terrific opportunity for all Quebec patriots to express, in a formal document, the values upon which our society stands. Westerners, living among themselves for centuries as white and Christian individuals, took those values for granted without taking the time to identify and define them. Now, as the floodgates of immigration have been opened, these values are being challenged, questioned by other beliefs and ways of thinking. If successful, to my knowledge, the Charter of Values would have been the first official document adopted by a state legislature to define and defend those values we all share and cherish (besides the American Constitution, of course).

Unfortunately, there was a lot of opposition to the Charter. Various groups ranging from islamist groups, leftist organisations, freedom of expression lobbyists, judicial think tanks and legal experts, etc, expressed their opposition to the document each for their own reasons. On the other hand, a lot of groups and people supported the Charter in a way that was significant. But the most surprising of all came from the Conservative Party of Canada. The party denounced the Charter vehemently and in the process attacked the Parti Québécois itself for having crafted it and presented it. No need to say that it stroke a huge blow to the Parti Québécois and to the project of the Charter of Values. Eventually, the Parti Québécois lost the election on the following spring and the Charter of Values died with its defeat.

Following the stand taken by the Conservative Party of Canada against the Charter of Values, I decided at that time to stop blogging in English completely for doing it solely in French. That was my own way to protest politically against what seemed to me as something completely unfair. You see, being myself a Canadian and knowing a few things about Canadian politics, I knew and understood that the Conservative Party of Canada was doing that not to compromise their votes from the various communities of immigrants, especially Muslims. They played the « racism » card against the Parti Québécois, thinking that they would look nice and keep or get their votes at the next federal election. They went on full seduction mode, thinking that immigrants would literally rush to the voting booths to have the privilege and distinction to cast their ballots for the Conservatives.

And what happened exactly on election night in the fall of 2015? Canadians voted largely…for the Liberals of Justin Trudeau. The leader of the Conservatives, Stephen Harper, resigned. You see, what we call the Right or the conservatives, is not a unified front, nowhere in the world I would say. And a pattern that I have noticed through the years is that conservatives or right-wingers have the tendency to shoot themselves in the foot, figuratively speaking. The Charter of Values was a tremendous opportunity for all patriots to get a victory on defending their values and having adopted it by a state legislature. This would have created a precedent, a canvas, a blue-print, a model, for other legislatures in the western world to draft their own document or bill to do the same. By sabotaging the efforts of the Parti Québécois to adopt the Charter of Values, Canadian Conservatives not only hurt Québec patriots but hurt patriots worldwide. It was a huge blow to all nationalists.

I am absolutely appalled and astonished by the lack of political maturity and vision of a lot of so-called « professional » politicians. They don’t have a large scale and a long-run vision. They think only of what is good for the next two weeks or for the next election. They don’t understand that a short term loss can’t transform itself into a big victory in the middle and in the long term. Helping the Parti Québécois present and adopt its Charter would have allowed the Conservative Party of Canada to craft its own version of a charter, bill and/or policies to identify and defend the values of Canada, the way they see them appropriate for the country.

You see, a lot of the so-called right-wing or conservative parties think that they can win the hearts and minds of immigrants and refugees. They don’t understand that no matter how hard they try, left-wing parties will always propose something more appealing: more money, more governmental hand-outs, more advantages, more family reunification, more anything. Figuratively, to sum things up, you could say that the Left will always have sexier legs than the Right. And that’s precisely what the Conservatives in Canada don’t understand. And to be fair, I am not sure the Parti Québécois understand it either. Those two parties will continue to loose elections until the end of time unless they realize that we are at a crossroads. Either we do what it takes to survive and win the war against our enemies or we accept the idea of being replaced by populations from the third-world and simply die out of existence.

I am not very optimistic. I saw the news of the events at Charlottesville today. Again, the media is completely distorting the facts, as usual. Even Fox News, that I like very much, gets it wrong. The media is putting the blame on the patriots for what happened but think about it for a second. We are being invaded from the four corners of the Earth, we are being attacked by a hostile religion, islam to name it, that wants to impose us its moral code and obligations, drug cartels are destroying our communities, our history is being rewritten to erase our achievements and great victories and, on top of that, we have to deal with nuclear threats and cyber attacks coming from rogue regimes such North Korea, and we are supposed to believe that it is the fault of patriots?

As long as we will continue to accuse ourselves of the world’s problem and take the blame for everything, nothing will change. Our adversaries see that and they prey on our sens of guilt, on our fear, masochism and self-deprecation. You see, we suffer from Stockholm Syndrome. We have come to identify with our aggressors and raptors and now we defend them at our own peril. If we don’t correct that, it is true, that we will disappear. I would like to finish with a question: According to you, how long will it take for North Korea to launch a missile or drop an atomic bomb on our heads? And I guess that, if it happens, it will be the fault of the patriots, right? Because, in the end, so goes the narrative, it is always the fault of the patriots…

Pour construire le monde de demain. Solution #1: La remigration…

L’élection présidentielle française a été un point de bascule. Tout le monde l’a senti. Maintenant, plus rien ne sera pareil. Cette élection a sans doute été la dernière chance qu’avaient les Français de sauver leur pays par le biais des élections. Le résultat que l’on connaît force la main des patriotes, dans nos pays d’Occident, à changer de plan de match. C’est pourquoi, désormais, nous devons parler de remigration. La remigration, c’est le retour des immigrants et des réfugiés dans leurs pays d’origine. Ce retour se fera sur une base volontaire ou forcée, selon le cas. Les pays occidentaux ne peuvent plus accueillir ces hordes infinies d’étrangers qui ne s’assimilent pas et qui nous rient en plein visage, sans parler de ceux qui commettent des actes de terreur. Nous n’en avons plus les moyens ni la capacité. Le multiculturalisme est un échec complet, en dépit de ce que peuvent bien penser et dire les politiciens qui en font la promotion.

En effet, les populations que l’on reçoit sur nos terres sont bien loin d’être exemplaires. En fait, ce sont des gens qui incarnent le contraire des valeurs patriotiques. Le patriote, c’est un individu qui est fier de son pays et de sa culture et qui les défend au péril de sa sécurité et de sa vie s’il le faut. Or, les immigrants et les réfugiés, pour la plupart, ont justement fui leur pays au lieu de le défendre. Ils se sont poussés pour aller vers d’autres pays où la vie est plus facile et plus agréable…et où il y a des richesses que l’on peut s’accaparer. L’immigrant-type d’aujourd’hui n’est pas courageux. Il a laissé tomber son pays et ses compatriotes pour aller ailleurs où c’est plus facile. Voyez-vous, des citoyens comme cela, on en n’a pas besoin. On en a déjà assez comme cela. Ainsi donc, quand il y aura des politiciens avec assez de colonne vertébrale et assez de couilles pour le faire, les immigrants et réfugiés retourneront chez-eux. À leur arrivée dans leur pays d’origine, ils seront bien forcés de travailler pour construire et défendre leur pays et leur culture. C’est terminé le temps où les Occidentaux vont changer les couches de la terre entière. À partir de maintenant, on va s’occuper de nous et laisser les autres s’occuper d’eux-mêmes.

Boris Le Lay sur l’imposture antiraciste en France

Excellente vidéo de Boris Le Lay ici dans laquelle il dévoile l’hypocrisie de l’antiracisme en France. Selon son témoignage, et je n’ai aucune raison de douter de ce qu’il avance, les communautés asiatiques (Chinois, Vietnamiens, etc) font l’objet de racisme, d’agression, de vols, etc, de la part de membres des communautés maghrébines et d’Afrique noire. L’essentiel de ce qui est à comprendre ici, est que les asiatiques constituent en grande majorité ce qu’on pourrait appeler de la « bonne » immigration. Ce sont des gens intelligents, débrouillards, travaillants, qui sont intéressés à s’instruire pour faire quelque chose d’utile pour la société. En général, ils travaillent, gardent la paix, s’assimilent assez bien et ne dérangent personne. Ceci, évidemment, crée une jalousie évidente dans d’autres communautés immigrantes, arabo-musulmanes, noires, etc, qui dans beaucoup de cas sont plutôt hostiles à leur société d’accueil et qui n’ont pas un grand désir de s’assimiler de toute façon. Aussi, le succès matériel des asiatiques en font, malheureusement, des cibles de choix pour les voleurs et les pillards, nous ne pouvons que déplorer ce fait. Pour résumer mon propos, je dirais qu’il est plus que temps que les caucasiens et les asiatiques unissent leurs forces contre ces hordes de barbares, provenant souvent d’Afrique ou du Moyen-Orient. Nous avons des qualités et des compétences qui font de nous des hommes et des femmes capables de construire et de maintenir de grandes et belles civilisations. Assumons-le.

Attentat de Nice: Analyses de Boris Le Lay et d’Aldo Sterone

Je joins également deux articles très pertinents au dossier. D’abord, un article de l’UPR relatif à la requête, très irrégulière, de la Sous-direction antiterroriste du Ministère de l’Intérieur, adressée à la Ville de Nice, demandant l’effacement des bandes vidéos captées par les caméras situées sur la Promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet 2016. C’est hautement irrégulier puisqu’il s’agirait, si la requête était acceptée, de la destruction de preuves. Ensuite, je joins un deuxième article faisant état de pressions et de harcèlement qu’aurait subis la responsable du Centre de supervision urbain de la Ville de Nice, pour qu’elle falsifie le rapport d’incident du 14 juillet afin qu’il soit compatible avec la version des faits du gouvernement, selon ses dires. Ces deux nouvelles informations sont très graves et ne font qu’accentuer le malaise des Français face à leurs élus. On peut parier que les appels à la démission du gouvernement vont bientôt se multiplier.

Attentat de Nice : la justice demande à la mairie de supprimer 24 heures de bandes de vidéosurveillance

Une policière accuse le gouvernement français d’avoir voulu modifier le rapport sur Nice

Spécial Suède: Trois états de la situation

Je vous propose, dans l’ordre, une entrevue avec le politicien Stefan Jacobsson de Alliance for Peace and Freedom, une seconde avec l’analyste géopolitique Kristoffer Hell sur les problèmes politiques de la Suède et une troisième avec le blogueur Angry Foreigner, dont la vidéo traite exclusivement de la question de l’islamisation de la Suède.

Stefan Jacobsson: Facing Sweden’s Crisis: Politics, Identity & Culture

Deux émissions de TV Libertés: Les droits de l’homme versus l’immigration

Retrouvez Jean-Louis Harouel et Philippe Simonnot dans la première vidéo, ainsi que Gérard Pince et Laurent Artur du Plessis dans la seconde. Ces deux émissions permettent de bien comprendre comment les droits de l’homme se sont retournés contre les peuples et comment l’immigration est devenue une arme utilisée contre ceux-ci.

Entrevue avec Arthur Kemp sur l’effondrement de la civilisation occidentale

Durant cette excellente entrevue, Arthur Kemp expose les raisons qui expliquent l’effondrement d’une civilisation donnée. Selon lui, les civilisations, après avoir connu des décennies, des siècles de croissance et de conquête, finissent par tomber lorsqu’elles font appel à de la main-d’oeuvre à bon marché originaire de l’étranger. En d’autres termes, c’est la disparition du peuple ayant donné naissance à une civilisation qui provoque la tombée de celle-ci et l’arrivée de lots importants de main-d’oeuvre étrangère en est le catalyseur. L’histoire se répète. La tentation d’une main-d’oeuvre à bon marché à laquelle nos élites n’ont pu résister est en train d’amener notre disparition. Pour tenter de renverser la vapeur, Kemp propose comme plan A de nous prendre en main et de défendre notre culture ou, comme plan B, de concentrer les populations d’origine européenne, donc caucasienne, sur des territoires plus petits où elles seraient très majoritaires et donc en mesure de se défendre adéquatement.

Arthur Kemp sur Radio 3Fourteen