Lyne Picknett on the Johannite Tradition, the Gospels and the Knights Templar

Joyeuses Pâques à tous! Happy Easter everyone!

Lire la suite

Étienne Pinte et Mgr Jacques Turck dénoncent le vote Front National: Attention, les souffleurs de verre contre-attaquent…

Étienne Pinte, député UMP des Yvelines et Mgr Jacques Turck, Prélat d’Honneur et curé de Saint-Étienne – Saint-Bruno à Issy-les-Moulineaux, viennent de publier un livre intitulé Extrême-droite. Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire, dans lequel ils s’inquiètent de la montée des intentions de vote du Front National chez les pratiquants catholiques. Les auteurs y détaillent les propositions du Front pour ensuite s’efforcer de démontrer leur supposée « incompatibilité » avec les valeurs « chrétiennes et évangéliques ». Leur argumentaire s’articule autour de notions que l’on entend souvent de la part des détracteurs de ce parti politique, à savoir le « rejet de l’étranger », la « fermeture des frontières », le « rejet de la diversité, etc. Je vous propose deux débats qui ont eu lieu récemment. Le premier, présenté lors de l’émission « Ça vous regarde » sur la chaîne LCP, opposait Pinte et Turck à Louis Aliot, vice-président du Front National. Antoine D’Abbundo, rédacteur en chef du magazine Pèlerin, était aussi présent afin de donner un éclairage sur la question qui se voulait non partisan. Le deuxième, présenté sur les ondes de Radio Notre-Dame dans le cadre de l’émission « La voix est libre », opposait ces deux mêmes catholiques à Bruno Gollnisch, député français au Parlement européen et président du groupe Front National au Conseil régional Rhône-Alpes.

Avant de vous laisser le plaisir (mais je crois surtout le déplaisir) de visionner et d’écouter ces deux débats, laissez-moi vous faire part de mes observations. Tout d’abord, en tant qu’ancien Grand Séminariste qui a quitté la vénérable institution du Grand Séminaire en claquant la porte, et en tant que théologien, je dois dire que je suis profondément écœuré par tous ces prélats, monseigneurs, mouettes de sacristie, bedeaux fanatiques et autres catholiques convaincus qui n’ont de chrétien que le nom. Depuis ce jour béni où j’ai quitté le Grand Séminaire, je n’ai cessé de constater à quel point les chrétiens catholiques, et spécialement les hommes d’église, ne vivent pas dans la réalité. Ils soufflent du verre. À les entendre parler, on a toujours l’impression qu’ils parlent d’un monde qui n’existent pas. Ainsi, ils passent leurs journées à faire la leçon à tout le monde alors qu’ils ne touchent souvent en aucune façon aux peines qui affligent les citoyens ordinaires. Par exemple, on les entend faire la morale aux femmes qui se font avorter alors que comme hommes ils ne seront jamais aux prises avec une grossesse, prêcher au peuple d’adopter certains comportements de « générosité » et d « ouverture » envers les autres alors qu’eux-mêmes vivent dans des tours d’ivoire protégées et à l’écart de la société civile, suggérer aux gens de payer toujours de plus en plus de taxes et d’impôts pour accueillir toujours de plus en plus d’étrangers, alors qu’eux-mêmes ne travaillent pas de leurs mains pour gagner leur pain et qu’ils vivent plutôt aux crochets des autres, par le biais de la « charité », de la dîme et de la quête dominicale… Lire la suite

Le Dalai Lama et le nazisme

© Alain Lacroix | Dreamstime.com

Dans un article précédent, j’ai essayé d’alerter l’opinion publique sur le personnage du Dalaï Lama. Présenté comme un sage par l’ensemble des médias, les universités et la société bien-pensante, c’est en fait un individu qui a un passé plus que questionnable. En effet, il s’est entouré au cours de sa « lamaïcité » de gens ayant été des membres du Parti Nazi ou des SS, comme par exemple le célèbre Heinrich Harrer qui fut son tuteur au Tibet. L’information que j’avais alors recensée était en anglais. Voici maintenant une page web en français reprenant la même information. Les renseignements sont tirés du site www.info-secte.org. En plus du texte écrit, les photos sont éloquentes. Une d’entre elles montrent le Dalaï Lama actuel en compagnie de Heinrich Harrar, alpiniste et SS, Bruno Beger l’ethnologue d’Auschwitz et Miguel Serrano, diplomate chilien et ésotériste hitlérien.

Dire que dans certains milieux on se pâme pour le Dalaï Lama, alors que dans la tradition orientale on retrouve le personnage du Bouddha lui-même… Vous savez, celui qui a fondé le bouddhisme. Oui, lui. Siddhartha Gautama, appelé le Bouddha, était bien davantage qu’un simple saint ou un sage. C’était un illuminé, quelqu’un qui a atteint la connaissance parfaite. C’est une figure christique comparable à celle de Jésus en Occident. Que l’on ne tarisse pas d’éloges envers le Dalaï Lama est complètement insensé, alors que l’on ne parle JAMAIS du Bouddha lui-même qui a fondé le bouddhisme cinq cents ans avant Jésus-Christ. Je vous le dis, le Dalaï Lama ne pourrait même pas nettoyer les écuries du Bouddha en termes d’élévation spirituelle. Enfin. J’imagine que c’est cohérent avec l’air du temps et la culture de notre époque. Prenez le temps de lire cette page…et réveillez-vous.

L’Église Catholique au service de l’humanité: plus de 2000 ans d’abus…

Je vous invite à écouter cette entrevue avec France Bédard, Présidente et fondatrice de l’Association des victimes de prêtres catholiques. Elle nous relate son expérience personnelle d’abus de la part d’un prêtre et nous entretient également sur l’Association, ses buts, ses actions en justice, etc. Les gens doivent avoir le courage de dénoncer l’abus sexuel de tout azimuts, incluant celui fait par le clergé et le personnel catholique. Eux qui se présentent avec tant de vertu, de pureté, seraient-ils, en fait, des hypocrites de la plus basse espèce? Combien d’enfants ont été abusés depuis le début de l’Église Catholique? « Laissez venir à moi les petits enfants »…disait Jésus. Le clergé catholique aurait-il interprété cette phrase pour légitimer l’abus sexuel sur les enfants? Les pédophiles l’auraient-ils compris comme une caution, une permission? Cette « caution » aurait-elle, par la suite, « inspiré » certains à trouver la « vocation » pour entrer dans les ordres? Une nouvelle forme de christianisme s’annonce à nos portes. L’Église Catholique qui agonise depuis quelques siècles déjà va bientôt mourir pour laisser la place à autre chose. Un jour, Ève sera représentée complètement nue dans les églises et les jours saints, ce seront des danseuses nues d’âge adulte qui viendront divertir les croyants. Le règne des pédophiles sera chose du passé. Voici l’entrevue, ainsi que le lien pour la page web de l’Association.

France Bédard, Présidente de l’Association des victimes de prêtres

Victimesdeprêtres.org

Kanon the Preacher: What is wrong with that kid?

Seeing this video gave me pause. Is he possessed, mind-controlled or brainwashed? Or is he under some kind of hypnotic suggestion or control from the outside? Is there a spirit, a ghost that has taken control of him? To exhibit such kind of behavior at this age is not normal. I suspect that there is something wrong that is interfering in the normal development of that child. Every child has the right to receive the best education and treatment possible to permit him/her to grow up sanely and in a healthy way. I can understand the propaganda purpose of an adult preacher who would say that there is only one god and that this god is no one else than Jesus, but these words don’t mean anything in the mouth of a child. Only a grown man or woman can talk about and understand the deep significations of theological and philosophical subtleties. Care is of the essence here.

Julia Davis and Steve Kohn on The Boiling Frogs: What whistleblowing truly is

That interview with Julia Davis gives cold shivers. While listening to it, you can’t help but to realize that the United States of America, once the greatest nation in the world, has regressed during the last decades into a republic that is clearly in the middle stages of totalitarianism. Several causes could be identified to explain this break down. Fascists of all kinds, post-WWII nazi agents acting to destabilize the country and have it to collapse, communist infiltraters, etc, all have contributed to this. However, one trail of enquiry that is rarely mentioned is the Vatican. To my knowledge, there is only Lenny Bloom with his radio podcast show Shock Talk With Bloom And Steele, and a few others, that talk about that. Washington D.C. holds a monument, called the Washington Monument, that is an egyptian obelisk. Yet, we find the same obelisk in the City of the Vatican, with surrounding buildings matching in style. Coincidence? Maybe. Listen folks. You have to realize that the Roman Catholic Church never cancelled or abandoned the Inquisition, nor the Crusades by the way. It has merely changed its name. It is now called the « Congregation for the Doctrine of Faith ». So what tells us that they are not now acting to destabilize democracy itself in western countries, because their populations have turned their backs on the Christian and/or Catholic Faith? I think this question needs to be asked. Signs of a global covert operation to destabilize democracy are all over the place on Earth, in Europe, in the United States, in Latin America, around Israel — which has not been officially recognized by the Vatican yet, by the way. Don’t forget that the four books of the gospels put the blame on the Jews for the murder of Jesus, while it is evident that it was the Romans who killed him, because he was a pretender to the Throne of David, a competitor to the Cesars. Lire la suite