Appels à la destitution du Président Macron par La Renaissance de la République Française et par l’Union Populaire Républicaine

Alors que le mouvement des Gilets Jaunes, qui est une protestation populaire contre un ensemble de mesures prises par Emmanuel Macron depuis son entrée en fonction prend de l’ampleur en France, des voix commencent à se faire entendre demandant la destitution pur et simple du Président actuel de la République Française. Parmi celles-ci, je vous en présente deux qui résument bien l’ensemble des griefs que les Français peuvent ressentir envers leur Président. Serge Petitdemange est un ancien militaire qui a fondé en 2005 un mouvement patriotique qui sera renommé en 2016 Renaissance de la République Française. Il milite activement pour que la République Française retrouve ses fondements et ses bases qu’il ne reconnaît plus dans le type de gouvernance qui s’exerce aujourd’hui dans les institutions françaises. Il a publié plusieurs vidéos sur Youtube où il présente ses thèses et ses propositions. Elles sont suffisamment intéressantes et pertinentes pour que nous prenions le temps de les regarder. Serge Petitdemange fait appel à divers points de droit et à des articles de la Constitution et de règlements afin d’étayer l’appel qu’il lance pour la destitution de Macron. Pour résumer, il prétend que la France n’aurait plus de Constitution depuis le 1er janvier 2017, en raison de l’effacement de la séparation des pouvoirs qui aurait été effectué par Manuel Valls le 5 décembre 2016 par le décret 2016-1675. Et comme la France n’a plus de Constitution depuis cette date selon lui, ni Macron ni aucun des députés ou des sénateurs élus en 2017 n’exercent leurs fonctions de façon légitime. Seul le Président du Sénat peut revendiquer ce statut. C’est pourquoi il demande à l’Armée française et/ou aux forces de l’ordre de procéder à l’arrestation immédiate du Président Macron, puisque les députés de l’Assemblée Nationale n’ont pas la légitimité de le destituer.

L’autre exemple est une proposition qui est faite le parti politique de l’Union Populaire Républicaine, présidée par François Asselineau, pour que chaque citoyen français fasse parvenir une lettre à son député et/ou à son sénateur demandant la destitution d’Emmanuel Macron. La démarche de l’UPR ne remet pas en question la légitimité des députés et sénateurs, puisqu’elle leur demande à eux de procéder à la destitution du Président. La proposition de lettre de l’UPR est articulé en 10 points qui font état des différents griefs et violations de leurs droits et du droit en général que les Français ont pu constater depuis l’entrée en fonction d’Emmanuel Macron.

Les Français en ont ras-le-bol. Que ce soit par le Parlement, la Police ou l’Armée, ou par les manifestations populaires comme celles des Gilets Jaunes, les dérives actuelles doivent cesser pour que la France redevienne la France. Il est du devoir de chaque Français de se tenir debout pour sauver son pays, la France. Je vous laisse sur deux vidéos de Serge Petitdemange de la Renaissance de la République Française, où il présente l’ensemble de ses thèses, et sur la proposition de lettre de l’UPR à adresser aux députés et sénateurs.

Personne ne réduira la France en esclavage, puisque la France est royale!

Conseil aux « Gilets jaunes » : LETTRE-TYPE À ADRESSER À VOTRE DÉPUTÉ (et AUX SÉNATEURS DE VOTRE DÉPARTEMENT) pour réclamer la destitution de Macron par mise en œuvre de l’article 68 de la Constitution.

Attentat de Nice: Analyses de Boris Le Lay et d’Aldo Sterone

Je joins également deux articles très pertinents au dossier. D’abord, un article de l’UPR relatif à la requête, très irrégulière, de la Sous-direction antiterroriste du Ministère de l’Intérieur, adressée à la Ville de Nice, demandant l’effacement des bandes vidéos captées par les caméras situées sur la Promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet 2016. C’est hautement irrégulier puisqu’il s’agirait, si la requête était acceptée, de la destruction de preuves. Ensuite, je joins un deuxième article faisant état de pressions et de harcèlement qu’aurait subis la responsable du Centre de supervision urbain de la Ville de Nice, pour qu’elle falsifie le rapport d’incident du 14 juillet afin qu’il soit compatible avec la version des faits du gouvernement, selon ses dires. Ces deux nouvelles informations sont très graves et ne font qu’accentuer le malaise des Français face à leurs élus. On peut parier que les appels à la démission du gouvernement vont bientôt se multiplier.

Attentat de Nice : la justice demande à la mairie de supprimer 24 heures de bandes de vidéosurveillance

Une policière accuse le gouvernement français d’avoir voulu modifier le rapport sur Nice

Deux entrevues avec Marine Le Pen

Je vous propose ces deux entrevues avec Marine Le Pen afin d’illustrer un point précis. Il est évident que souvent les médias français invitent des représentants du Front National afin de leur donner simplement l’occasion de déblatérer contre la droite ou contre les idées de droite. Au lieu de faire une bonne entrevue, les médias essaient de s’en prendre à la crédibilité des personnes. Ce n’est pas du tout le cas dans la première réalisée par Jean-Jacques Bourdin lundi dernier. Par contre, la deuxième, réalisée le 13 mars par Ruth Elkrief, en était un exemple flagrant. Certaines entrevues faites avec des représentants du Front National manifestent une mauvaise foi telle, parfois, qu’on se demande où les médias français veulent en venir en les invitant. La comparaison des deux documents est tout à fait révélatrice et cela vaut la peine d’y jeter un coup d’œil.


Marine Le Pen - 12 mars 2015 par hurraken75

Entrevue avec Marine Le Pen sur BFM-TV, 12 mai 2014

En cette Journée nationale des Patriotes du Québec, il fait bon écouter parler Marine Le Pen, présidente du Front National. Les politiciens québécois étant généralement plutôt mous et indécis, cela fait du bien d’écouter quelqu’un qui a les idées claires et qui sait où elle s’en va. Le FN est un des seuls mouvements politiques français, avec l’Union Populaire Républicaine, à réellement défendre les intérêts des Français, de la nation française et de sa civilisation. Que l’on soit Français d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Nord ou d’ailleurs, nous nous devons d’être solidaires les uns des autres, dans un monde ou les peuples anglo-saxons et arabo-musulmans ont tendance à imposer leurs valeurs et leurs usages partout, par la force s’il le faut, et ce au détriment de tous ceux qui sont différents. Vive la civilisation française car c’est la seule à défendre la liberté et la justice!


BFM Politique: L'interview de Marine Le Pen par... par BFMTV


BFM Politique: L'interview BFM Business, Marine... par BFMTV

Lire la suite