Entrevue avec Bernard Lugan sur l’Algérie

L’érudit présente ici son dernier livre, Algérie, l’histoire à l’endroit. Précédée d’une capsule sur les Croisades, l’entrevue débute vers les 19:00 minutes. Une des forces du livre de Bernard Lugan est de rappeler aux lecteurs que les populations d’Afrique du Nord en grande majorité ne sont pas des arabes sur le plan ethnique mais bien plutôt des berbères qui ont été arabisés et islamisés de force.

Rencontre de Gilbert Collard avec Bernard Lugan

Gilbert Collard interview ici l’érudit remarquable Bernard Lugan, dont les champs d’expertise recoupent notamment l’histoire, l’anthropologie, l’ethnologie, la géographie et l’Afrique. L’essentiel de l’entrevue se propose de présenter un récent ouvrage sur l’Afrique, Histoire de l’Afrique du Nord. L’islamisation de l’Afrique du Nord fait l’objet ici de nombreux échanges entre Collard et Lugan. À voir.

Attentat de Nice: Analyses de Boris Le Lay et d’Aldo Sterone

Je joins également deux articles très pertinents au dossier. D’abord, un article de l’UPR relatif à la requête, très irrégulière, de la Sous-direction antiterroriste du Ministère de l’Intérieur, adressée à la Ville de Nice, demandant l’effacement des bandes vidéos captées par les caméras situées sur la Promenade des Anglais à Nice, le 14 juillet 2016. C’est hautement irrégulier puisqu’il s’agirait, si la requête était acceptée, de la destruction de preuves. Ensuite, je joins un deuxième article faisant état de pressions et de harcèlement qu’aurait subis la responsable du Centre de supervision urbain de la Ville de Nice, pour qu’elle falsifie le rapport d’incident du 14 juillet afin qu’il soit compatible avec la version des faits du gouvernement, selon ses dires. Ces deux nouvelles informations sont très graves et ne font qu’accentuer le malaise des Français face à leurs élus. On peut parier que les appels à la démission du gouvernement vont bientôt se multiplier.

Attentat de Nice : la justice demande à la mairie de supprimer 24 heures de bandes de vidéosurveillance

Une policière accuse le gouvernement français d’avoir voulu modifier le rapport sur Nice

Entrevue avec Roger Devlin sur le mythe de l’Andalousie « des lumières »…

Dans cette excellente entrevue accordée à l’équipe de Red Ice Radio, Roger Devlin déboulonne le mythe de l’Andalousie « des lumières », cette région de l’Espagne qui a été conquise et occupée par les musulmans durant plus de huit siècles. Alors que bon nombres de pseudo-intellectuels et professeurs d’université essaient de nous vendre l’idée, farfelue et ridicule, selon laquelle l’Espagne aurait été bénie d’avoir reçu la visite de l’envahisseur musulman, Roger Devlin développe l’argumentation contraire. Il s’agissait ni plus ni moins que d’une occupation, d’une domination où les minorités non-musulmanes, chrétiennes ou juives, étaient considérées comme des citoyens de seconde classe. Il n’y a pas eu de coexistence harmonieuse ni de tolérance entre les peuples et les religions. Bref, cela se passait comme cela se passe toujours dans tous les pays musulmans depuis que l’islam existe. Ce qu’on appelle « les lumières » est une invention que l’on doit spécifiquement à l’élite intellectuelle et scientifique de l’Europe qui a prospéré entre la fin du Moyen-Âge et le XVIIIème siècle. Devlin base son analyse sur un ouvrage de Dario Fernandez-Morera qui étudie la question.

Islamic Spain: A Multicultural Lie & Trump Reboots American Politics