Le Président Trump remet les pendules à l’heure avec Cuba…

Le Président Trump, vendredi dernier, a annulé les modifications qui avaient été apportées aux relations avec Cuba par le Président Obama. Curieusement, ce dossier ne fait pas grand bruit dans les médias, eux qui préfèrent parler de la «collusion» présumée de Donald Trump avec «les Russes». Or, cette déclaration et le document présidentiel qu’il a signé par la suite sont très importants. Ils constituent l’acte exécutif qui donnera le ton pour l’établissement, la défense et le renforcement de la liberté politique et de la démocratie dans toute l’Amérique, de la Terre de Feu au Pôle Nord. Il est grand temps que les régimes communistes d’Amérique plient bagage et Cuba en est un. On pourrait nommer aussi le Vénézuela. Et tant qu’à y être, pourquoi l’Iran et la Corée du Nord ne feraient pas de même? En ce qui me concerne, moins il y aura de régimes communistes et/ou totalitaires et mieux je me porterai. Vraiment, ce geste de politique étrangère augure bien pour l’avenir. Il nous revient à nous, le peuple, de donner au Président Trump tout l’appui dont il a besoin pour mener à bien ses politiques. Bravo…et on continue!

Le leadership en Occident commence à la Maison Blanche…

Je vous propose deux vidéos. La première est une analyse critique d’une conférence de presse d’Obama tenue suite à la tuerie d’Orlando, faite par les animateurs de Red Ice Radio. La deuxième est un commentaire de Newt Gingrich sur la façon dont le Président Obama a géré les relations avec les minorités ethniques et raciales dans son pays. Gingrich a fait ces commentaires suite à la tuerie de Dallas lors de laquelle plusieurs policiers ont perdu la vie. Ces deux vidéos montrent avec éloquence combien nous avons besoin, en Occident, d’une nouvelle classe politique. La classe politique actuelle, celle que nous avons, est fatiguée, usée, corrompue parfois, paresseuse, orgueilleuse, complaisante, suffisante, etc, etc. Nous avons besoin que de nouvelles personnes, de nouveaux guerriers entrent en scène pour remettre de l’ordre dans la maison. Le bonheur, c’est que ces nouvelles personnes sont déjà là, les Geert Wilders, Marine Le Pen, François Asselineau, Nigel Farage, Filip Dewinter, Donald Trump et plusieurs autres. Tout ce qu’il manque, c’est qu’ils prennent le pouvoir. À cet effet, je ne peux qu’insister sur l’ultime importance pour les peuples et les nations d’Occident qu’un homme fort soit à la Maison Blanche, c’est pourquoi je souhaite la victoire de Donald Trump. Le leadership, dans tous les domaines, s’exerce en donnant l’exemple et en agissant, pas en s’écrasant ni en trouvant des excuses ou en racontant des histoires. Les peuples et les nations d’Occident ont besoin d’un Président américain fort, déterminé, décidé et qui agit dans tous les domaines, que ce soit combattre le terrorisme, rassembler les citoyens, construire l’économie, neutraliser les mauvais acteurs, etc. Les événements tragiques que nous avons vu se dérouler à Paris, Bruxelles, Orlando, Nice et dans bien d’autres endroits du monde dans les dernières années vont continuer tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas un vrai chef aux commandes du navire.

Entrevues avec Ted Cruz et Rand Paul

Je vous propose ces entrevues avec des candidats à l’investiture républicaine. D’abord Ted Cruz, qui apparaît comme le colistier idéal pour Donald Trump, et ensuite Rand Paul qui propose un moratoire sur l’immigration provenant d’une trentaine de pays.

Quelques entrevues avec le candidat Républicain Donald Trump

Donald Trump me semble un homme sensé, un homme d’action. Une des raisons qui font en sorte que le monde d’aujourd’hui a tant de problèmes, est le fait que les politiciens et les leaders publics passent leurs journées à parler mais n’agissent jamais pour régler quoi que ce soit. Beaucoup d’entre eux sont des blablateux professionnels qui, concrètement, ne peuvent rien faire. Donald Trump me semble un homme public qui parlera, certes, mais qui agira surtout et c’est ce que la planète a de besoin. La planète a besoin d’un homme fort et d’un homme d’action à la Maison Blanche.

Entrevue avec Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald pour l’émission For The Record sur la guerre en Afghanistan

Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald sont des chercheurs et journalistes de haut niveau, comme il ne s’en fait plus. Leurs recherches et leur travail de terrain leur ont permis de mettre en lumière l’histoire réelle de la guerre en Afghanistan, au-delà de la propagande officielle. Entre autres éléments à prêter attention, le rôle joué par les conseillers politiques Zbigniew Brzeziński et Henry Kissinger dans la création de la politique étrangère américaine pour l’Afghanistan et le Moyen-Orient en général est à regarder de près. Aussi, la question du Syndrome de Stress Post-Traumatique, brièvement abordée durant cette entrevue accordée à l’animateur Dave Emory, me semble capitale. En effet, c’est un phénomène nouveau qui illustre de façon étonnante la déconnexion existant entre les politiques décidées par nos élites et le ressenti et l’expérience des populations et des soldats qui les subissent.

Elizabeth Gould et Paul Fitzgerald sur For The Record

Entrevue de Donald Trump sur CNN sur l’état de l’Union

Trump dit des choses intéressantes notamment sur le Printemps arabe, la Libye, le Moyen-Orient et l’Administration Obama qui sont tout à fait rafraîchissantes.

Donald Trump sur CNN, partie 1

Donald Trump sur CNN, partie 2