Quelques émissions de Red Ice TV sur les problèmes de l’heure

J’ai regroupé ici certaines émissions produites par Red Ice TV dernièrement dont le propos traite de questions reliées au multiculturalisme, à l’islamisation, à l’immigration massive, au développement de la gauche radicale et du racisme anti-Blancs, ainsi que des pistes de solutions que l’on peut mettre en oeuvre.

Ryan Landry- Political Street Violence in Weimerica

Paul Kersey- When Implicit Whiteness Becomes Explicit

Gérald Pichon nous entretient sur son dernier livre, Sale blanc! Chronique d’une haine qui n’existe pas

Le Lys d'OrLa haine anti-Blancs est à l’honneur en ce vingt et unième siècle. Nous avons été trahis à un niveau que l’on ne peut même pas imaginer. Les peuples occidentaux ont été confrontés à un choix difficile au vingtième siècle, parmi toutes les idéologies qui étaient « en vente » si l’on puis dire. Ils ont choisi de rejeter le racisme de l’Allemagne Nazie et du Japon et l’on est obligé d’être en accord avec cette décision. Le problème, c’est que le rejet du fascisme européen basé sur la supériorité de la race blanche a conduit à un autre forme de fascisme, celui-ci basé sur l’émancipation des peuples de couleur. Souvenez-vous des paroles de Churchill à la fin de la guerre, lorsqu’il disait que « les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes ». Si le premier a bénéficié de l’appui de l’Église Catholique, le second bénéficie plutôt maintenant de celui de l’Islam. Les nègres d’autrefois à la peau noire ont fait place à ceux à la peau blanche. Dans ce Meilleur des mondes qui a « vaincu » le nazisme, les blancs sont traités comme de la merde afin de satisfaire les injonctions racistes de ce nouveau fascisme « antifasciste ». Et tout ça, bien sûr, se fait avec la bénédiction des élites politiques qui ne pensent qu’à gagner des élections, des élites financières et corporatistes qui ne pensent qu’à faire de l’argent, et de la gauche. Je commence à me dire que l’on a été berné depuis des lunes par des gens passés maîtres dans l’art de la manipulation. Ceux qui désiraient mettre en place un monde fasciste, à savoir les oligarques de la finance, des banques et des corporations, étant donné qu’ils n’ont pu réussir leur coup avec la race blanche, maintenant, reviennent à la charge en se servant des gens de couleur. Vraiment, ce monde moderne me donne envie parfois de vomir. Une entrevue de grande qualité avec l’auteur Gérald Pichon sur Radio-Courtoisie. Ne manquez pas ça.

Gérald Pichon sur Radio-Courtoisie