Pour construire le monde de demain. Solution #1: La remigration…

L’élection présidentielle française a été un point de bascule. Tout le monde l’a senti. Maintenant, plus rien ne sera pareil. Cette élection a sans doute été la dernière chance qu’avaient les Français de sauver leur pays par le biais des élections. Le résultat que l’on connaît force la main des patriotes, dans nos pays d’Occident, à changer de plan de match. C’est pourquoi, désormais, nous devons parler de remigration. La remigration, c’est le retour des immigrants et des réfugiés dans leurs pays d’origine. Ce retour se fera sur une base volontaire ou forcée, selon le cas. Les pays occidentaux ne peuvent plus accueillir ces hordes infinies d’étrangers qui ne s’assimilent pas et qui nous rient en plein visage, sans parler de ceux qui commettent des actes de terreur. Nous n’en avons plus les moyens ni la capacité. Le multiculturalisme est un échec complet, en dépit de ce que peuvent bien penser et dire les politiciens qui en font la promotion.

En effet, les populations que l’on reçoit sur nos terres sont bien loin d’être exemplaires. En fait, ce sont des gens qui incarnent le contraire des valeurs patriotiques. Le patriote, c’est un individu qui est fier de son pays et de sa culture et qui les défend au péril de sa sécurité et de sa vie s’il le faut. Or, les immigrants et les réfugiés, pour la plupart, ont justement fui leur pays au lieu de le défendre. Ils se sont poussés pour aller vers d’autres pays où la vie est plus facile et plus agréable…et où il y a des richesses que l’on peut s’accaparer. L’immigrant-type d’aujourd’hui n’est pas courageux. Il a laissé tomber son pays et ses compatriotes pour aller ailleurs où c’est plus facile. Voyez-vous, des citoyens comme cela, on en n’a pas besoin. On en a déjà assez comme cela. Ainsi donc, quand il y aura des politiciens avec assez de colonne vertébrale et assez de couilles pour le faire, les immigrants et réfugiés retourneront chez-eux. À leur arrivée dans leur pays d’origine, ils seront bien forcés de travailler pour construire et défendre leur pays et leur culture. C’est terminé le temps où les Occidentaux vont changer les couches de la terre entière. À partir de maintenant, on va s’occuper de nous et laisser les autres s’occuper d’eux-mêmes.

Premier épisode de la nouvelle émission ‘Norse News’: Le nationalisme en Suède

Présentée sur Red Ice TV, cette nouvelle émission permettra de mettre en lumière des nouvelles de la Suède et de d’autres pays nordiques, en fonction des valeurs et des préoccupations du mouvement ‘Alt-Right’. L’émission fait appel à deux patriotes suédois bien connus, Ingrid Carlqvist et ‘Conrad’. Comme première émission, c’est tout à fait réussi, très intéressant et j’ai déjà hâte au prochain épisode.

Spécial Suède: Trois états de la situation

Je vous propose, dans l’ordre, une entrevue avec le politicien Stefan Jacobsson de Alliance for Peace and Freedom, une seconde avec l’analyste géopolitique Kristoffer Hell sur les problèmes politiques de la Suède et une troisième avec le blogueur Angry Foreigner, dont la vidéo traite exclusivement de la question de l’islamisation de la Suède.

Stefan Jacobsson: Facing Sweden’s Crisis: Politics, Identity & Culture

Deux émissions de TV Libertés: Les droits de l’homme versus l’immigration

Retrouvez Jean-Louis Harouel et Philippe Simonnot dans la première vidéo, ainsi que Gérard Pince et Laurent Artur du Plessis dans la seconde. Ces deux émissions permettent de bien comprendre comment les droits de l’homme se sont retournés contre les peuples et comment l’immigration est devenue une arme utilisée contre ceux-ci.

Quelques interventions sur les agressions sexuelles à Cologne la nuit du Jour de l’An

(Mise à jour du 11 janvier 2016: Je rajoute deux autres articles sur le sujet que vous pourrez retrouver en bas de page.)

Vous pourrez entendre le témoignage d’un portier de bar, ainsi que le commentaire du blogueur Aldo Sterone. Je joins quelques articles reliés.

Le rapport hallucinant de la police de Cologne sur la nuit du Nouvel An

Nouvel an à Zurich

Agressions en Allemagne : plus de 600 plaintes déposées

Femmes violentées par les migrants le soir du jour de l’An : également en Suisse, en Autriche et en Finlande