Entrevue avec Tuukka Kuru du mouvement nationaliste finlandais Suomen Sisu sur Red Ice Radio

Pour voir et lire le discours qu’il a tenu lors de la célébration du Jour de l’Indépendance de la Finlande, le 6 décembre 2016, veuillez visiter cet article précédent.

La chasse aux sorcières, l’Espagne musulmane et les purges staliniennes

Je vous présente trois capsules historiques de TV Libertés. Elles vont droit au but en identifiant clairement les clichés et déformations les plus répandues sur ses sujets. Vous savez ce qui rassemble ces moments de l’histoire? L’intolérance. On pourrait dire que ce sont des exemples de sociétés qui se trouvent « à gauche » sur le spectre politique. Invariablement, ce genre de sociétés où l’intolérance est érigée en système, donc totalitaires, versent dans des comportements répressifs qui vont de la simple intimidation, du harcèlement, des menaces jusqu’à l’emprisonnement et même à la mise à mort parfois. Voilà pourquoi nous devons défendre nos valeurs chrétiennes et occidentales bec et ongles (la première capsule vous apprendra que l’Inquisition était en fait conduite par des laïcs). Ronald Reagan avait bien raison: la tyrannie n’est jamais plus éloignée que d’une seule génération. En ce jour de la commémoration des attentats du 11 septembre 2001, souvenons-nous en.

Les opérations d’influence et d’espionnage du Bloc de l’Est…

Cet excellent documentaire dresse le portrait d’ensemble des opérations d’influence et d’infiltration du KGB et autres services d’espionnage soviétiques dans l’hémisphère occidental. Bien que la Guerre Froide soit officiellement terminée, il est clair que diverses opérations d’espionnage et d’infiltration de notre hémisphère sont toujours en cours, parrainées par divers pays, régimes et intérêts qui nous sont hostiles, ce qui rend ce document toujours très pertinent. Certaines filières, comme la filière cubaine, sont regardées. Certaines techniques de persuasion ou de recrutement, comme le sabotage, l’assassinat, le blackmail et le pot-de-vin sont évoquées. Parmi les points d’intérêts, on apprend que les Weathermen se sont rendus vers 1970 à Cuba pour s’entraîner aux techniques terroristes, sous le couvert d’une organisation militante de gauche appelée la Brigade Venceremos. Les Cubains étaient perçus comme étant à la fine pointe des forces communistes internationales. En octobre 1969, on se souviendra que les « Jours de rage » ont fait des dégâts importants à Chicago. On se souviendra également que c’était l’époque où le FLQ était actif au Québec. Ainsi, vers 1h 03minutes, le témoignage d’un des participants du documentaire nous révèle qu’au printemps 1970, des membres des Weathermen se seraient rendus au Canada pour rencontrer des membres du FLQ afin de tisser des liens plus étroits et coordonner leurs opérations. Bill Ayers faisait parti de la délégation. Aussi, vers 2h00, la question de la désinformation et de faux rapports de renseignement est regardée. Ceci n’est pas sans rappeler les scandales de Wikileaks et des agissements d’Edward Snowden. En effet, dans ces deux cas, autant Julian Assange qu’Edward Snowden ont fourni des quantités phénoménales de documents et de supposés « rapports de renseignement », alors que le public n’a aucun moyen de savoir ou de vérifier s’il s’agit bel et bien de document authentiques. Également, il n’est pas sans intérêt d’entendre une des plus célèbres espionnes russes durant la Guerre Froide, Hede Massing, déclarer vers 29:00 minutes qu’elle a fini par comprendre qu’elle ne combattait pas du tout le fascisme. Elle était plutôt manipulée par les Russes… Un documentaire à ne pas manquer.

Entrevue #1 et #2 avec Peter Levenda sur l’héritage hitlérien et le djihad mondial

Cette série d’entrevues avec Peter Levenda réalisée par Dave Emory est l’occasion pour lui de présenter son dernier livre, The Hitler Legacy. Cet ouvrage de recherche présente un monde complexe, dont l’histoire ne se résume pas aux versions simplistes que l’on nous présente souvent. Pour l’auteur, les problèmes que nous rencontrons aujourd’hui ne sont que la continuité de ceux qui se posaient durant et après la Première Guerre Mondiale. À l’époque, les pouvoirs coloniaux qu’étaient la Grande Bretagne et la France, ainsi que la Russie, étaient en conflit avec l’Allemagne pour le contrôle du monde. L’Allemagne a rapidement compris qu’elle pouvait utiliser les frustrations et revendications des populations ayant vécu la colonisation, et en particulier les populations arabo-musulmanes, afin de les fanatiser contre la Grande-Bretagne, la France, la Russie, ainsi que contre les États-Unis et les sionistes, partisans de la création de l’état d’Israël. Des personnages importants de la finance et de l’industrie américaine et allemande, tels Henry Ford, la famille Thyssen et plusieurs autres, conservateurs et anti-communistes, ont prêté main-forte à l’Allemagne dans un effort justement pour freiner l’essor du communisme dans le monde. L’archéologue Max von Oppenheim (probablement du renseignement allemand) aurait joué un rôle important à cet égard en convaincant le Sultan Mehmet V de l’Empire Ottoman, allié de l’Allemagne, de déclarer un djihad mondial contre ces pays, dont nous vivons toute l’ampleur aujourd’hui. T.E. Lawrence (probablement du renseignement britannique) aurait essayé d’utiliser les populations arabo-musulmanes de façon à contrer les efforts de Oppenheim et du Sultan. À la fin de la guerre, Français et Anglais se sont divisés le Moyen-Orient en fonction de leurs intérêts lors du Traité Sykes-Picot, violant ainsi les promesses faites aux populations arabo-musulmanes et juives aussi. La Deuxième Guerre Mondiale n’a rien réglé de façon concrète. Plusieurs criminels de guerre nazis se sont vus offrir l’occasion de s’enfuir en sûreté à l’étranger, par le biais de ce qu’on appelle communément les « ratlines ». Certains se sont convertis à l’islam. Beaucoup ont trouvé de nouveaux emplois dans des gouvernements ou des agences de renseignement de par le monde. Ainsi, la nébuleuse fasciste et/ou nazie a pu continuer d’exister, dans l’underground jusqu’à tout récemment, et c’est cette nébuleuse que l’on voit refaire surface aujourd’hui sous la forme des islamistes/djihadistes. Beaucoup d’éléments sont apportés durant ces entrevues de haute qualité qu’il serait trop long d’énumérer. Il est indéniable que le livre de Peter Levenda est de fort calibre. Dave Emory lui attribue la note de cinq étoiles, ce qui est sûrement pleinement mérité. En compagnie du merveilleux livre de John Loftus The Secret War Against the Jews, ces deux ouvrages de recherche constituent sans doute les sources de renseignement les plus fiables, véridiques et pertinents pour comprendre l’histoire du vingtième siècle et notre situation actuelle. Le silence médiatique entourant ces deux livres, j’imagine, en est la preuve irréfutable. Je vous invite donc à prendre le temps d’écouter les entrevues et de lire les textes associés. Beaucoup d’éléments doivent être compris à la fois. Deux autres entrevues sont planifiées pour bientôt avec l’auteur, qu’il me fera plaisir de vous proposer quand elles seront disponibles. Bonne écoute.

FTR #838 Interview (#1) with Peter Levenda about “The Hitler Legacy”

FTR #839 Interview (#2) with Peter Levenda about “The Hitler Legacy”

Entrevue avec Cliff Kincaid sur la réorganisation des forces du Bloc de l’Est

Excellente entrevue qui en dit long sur notre incapacité (en Occident) à bien comprendre les événements politiques. Il n’y a jamais eu d’effondrement du Mur de Berlin. Il n’y a jamais eu de « fin » de la Guerre Froide. On a assisté à un beau spectacle de son et lumière, à un jeu de miroir et de fumée mais pour l’essentiel, on s’est laissé illusionner. Les forces alimentant le conflit entre l’Occident et la Russie, qui est en fait le conflit entre le monde catholique et le monde orthodoxe qui dure depuis l’époque du schisme en deux Églises séparées, ces forces sont toujours actives. Elles attisent le conflit entre le monde occidental et la Russie et ses alliés. Cette différence de vue fondamentale ne pourra se régler à court terme, malheureusement. On peut gager que l’on en a pour des années encore avant que l’on puisse trouver une solution. D’ici-là, les deux versants du monde vont se faire la guerre pour le plus grand plaisir des islamistes qui, tels des vautours, se nourrissent des victimes collatérales que les deux blocs laissent de côté, faute de temps, d’énergie et de moyens. Je vous offre également une entrevue avec Raymond Ibrahim, justement sur le problème de l’aveuglement volontaire face à l’islamisme.

Cliff Kincaid sur Secure Freedom Radio

Raymond Ibrahim sur Secure Freedom Radio

Entrevue avec Diana West sur le conflit multi-générationnel entre la Russie et l’Occident

Entre autres sujets sont abordés le pacte germano-soviétique, la partition de la Pologne durant la Deuxième Guerre Mondiale, le rôle joué par Harry Hopkins dans l’avancée de l’agenda soviétique, ainsi que le rôle similaire joué par Valerie Jarrett auprès d’Obama. Retrouvez l’entrevue au premier segment.

Diana West sur Secure Freedom Radio

Documentaire sur le KGB et la Guerre Froide

Le Mur de Berlin et le Bloc de l’Est se sont-ils réellement effondrés ou n’était-ce au fond qu’une illusion? Cet excellent documentaire donne à réfléchir sur la signification réelle des événements politiques des dernières décennies. Les événements qui se déroulent présentement sur la scène internationale donnent à penser plutôt qu’il y a eu une réorganisation des forces du Bloc de l’Est et non pas un effondrement, même si on voudrait croire le contraire. Fait à noter en passant, on y mentionne que l’URSS a appuyé la candidature de l’État d’Israël en 1947. Cependant, après avoir constaté que le nouvel État optait plutôt pour une organisation libérale et capitaliste et non pas communiste, l’URSS a décidé de se retourner contre l’état hébreu. Une vaste campagne de propagande antisémite a été organisée et déployée dans le monde arabe dont nous pouvoir voir les conséquences désastreuses aujourd’hui. À voir.

Le Ministre canadien de l’emploi Jason Kenney sur la nature maléfique du communisme

L’entrevue avec Jason Kenney est précédée d’un court extrait d’un discours du Premier Ministre canadien Stephen Harper. Kenney fait référence durant l’entrevue à l’ouvrage Le livre noir du communisme. Aussi, pour bien comprendre la nature du communisme, on doit mentionner également le merveilleux livre de Diana West, American Betrayal.

Entrevue avec Paul Kengor sur la présidence de Barack Obama

Dans le premier segment, vers les 6:00 minutes environ, Kengor fait remarquer que Barack Obama a annulé l’entente de bouclier anti-missile qui existait entre les États-Unis, la Pologne et la République Tchèque, le 17 septembre 2009. Or, le 17 septembre est la date anniversaire de l’attaque soviétique sur la Pologne de 1939. Selon Kengor, le Président Obama, avec toutes les connaissances qu’il possède, ne pouvait ignorer cet anniversaire important et c’est donc délibérément qu’il a choisi cette date pour annuler l’entente sur le bouclier anti-missile. Un fait qui en dit long sur la nature de la présidence d’Obama…

Paul Kengor sur Secure Freedom Radio