L’affaire Bertrand Cantat, le ministère de Wajdi Mouawad et la trahison des groupes de femmes

Encore une fois, le Québec aura réussi à faire parler de lui pour les mauvaises raisons. Un libanais d’origine, chrétien ou musulman je ne sais trop, Wajdi Mouawad, metteur en scène et auteur canadien, a invité le chanteur Bertrand Cantat, anciennement du groupe Noir Désir, à faire parti de la distribution d’une de ses pièces, le Cycle des Femmes. Cantat on s’en rappelle, avait été condamné à huit ans de prison pour le meurtre de sa conjointe, Marie Trintignant. Il l’avait battue à mort… Son contrôle judiciaire prenant fin en 2010, Wajdi Mouawad a eu la « bonne » idée de l’inviter à monter sur les planches…

Ne trouvez-vous pas ça bizarre ou plutôt dégueulasse que Mouawad ait fait ce genre d’invitation? Je vous rappelle que la pièce s’appelle Cycle des Femmes et Mouawad a choisi d’inviter dans la distribution quelqu’un qui a battu à mort sa conjointe… Qu’est-ce qu’il cherche à prouver exactement? En fait, cela ne fait qu’illustrer une chose: c’est pas mal plus facile de sortir le gars du pays arabe que de sortir le pays arabe du gars… Que voulez-vous, il y a des cultures ou l’amour des femmes n’est pas naturel. Il faut leur enseigner, voyez-vous… Est-ce là, de la part de Mouawad, de l’islamo-gauchisme, simplement du gauchisme, de la trahison, de la haine des femmes, du djihad islamique ou un mélange de tout cela, je ne sais trop. Mais toujours est-il que notre beau Québec a fait preuve encore une fois de beaucoup de lâcheté, d’inconscience et d’irresponsabilité en commettant ce geste.

Et les groupes de femmes là-dedans? Franchement, c’est là où c’est le plus troublant. Pas un groupe de femmes du Québec ni du Canada n’a daigné dénoncer cette trahison contre les femmes. Rien. Décidément, depuis un certain temps, ce sont les hommes qui défendent les femmes dans ce coin du monde, comme Benoit Dutrizac par exemple. Mais les groupes de femmes, rien du tout. Oh, bien sûr, quand une publicité à la télévision montre un petit morceau de chair féminine, eh bien là elles réagissent et sur-le-champ! Mais quand il s’agit de réagir aux agressions sexuelles, aux agressions physiques ou de toute autre nature, alors là elles dorment au gaz. Peut-être est-ce la FFQ et son voile islamique qui leur a donné des mauvaises habitudes.

Vendredi le 8 avril, Lorraine Pintal, directrice générale et artistique du TNM, a annoncé que Cantat ne monterait pas sur les planches suite à la consultation d’une loi fédérale. Dutrizac a réalisé une entrevue avec elle mardi de cette semaine, ainsi qu’une autre avec Nadine Trintignant, mère de Marie Trintignant, plus tard dans la semaine. Je vous invite également à lire l’excellente lettre de Sophie Durocher à Wajdi Mouawad dans laquelle il se fait rincer.

Lorraine Pintal

Nadine Trintignant

lorraine-pintal-et-le-tnm-face-a-la-tourmente-nommee-cantat

Sophie Durocher

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.