Joe Imbriano fait le point sur la situation actuelle de l’arnaque de la covid-19

Mis en avant

Joe Imbriano dans cette vidéo fait remarquer, avec justesse, que les virus ne sont pas la cause des maladies mais plutôt leur manifestation. Les virus font parti de «l’équipe de réparation» qui se met en action pour guérir le corps qui est malade. La médecine allopathique, de concert avec l’industrie pharmaceutique, blâme les virus comme étant la cause des maladies, ce qui justifie la création incessante de nouveaux vaccins et médicaments. Joe Imbriano passe également en revue plusieurs faits marquants de l’histoire des supposés virus, des agents toxiques auxquels les humains ont été exposés et fait le lien avec le déploiement du réseau 5G et de l’utilisation des armes électromagnétiques. À voir.

Des particules lumineuses ont été trouvées dans des écouvillons servant aux tests de dépistage de la covid-19

Mis en avant

Quelqu’un a eu la bonne idée d’analyser le matériau des écouvillons dont on se sert pour adminstrer les tests PCR de dépistage de la covid-19. Dans ce cas-ci, il s’agit du test que l’on peut faire soi-même à la maison et non pas celui que l’on reçoit dans un centre de dépistage. Les gens qui ont fait cette expérience (ils semblent être deux) ont défait le revêtement de l’écouvillon en petits morceaux pour ensuite analyser ceux-ci. Et ils ont fait une découverte incroyable. Imaginez-vous donc que certains de ces petits morceaux émettent de la lumière! On dirait bien qu’il s’agit de nanotechnologies et cela se trouve dans un écouvillon qui sert à administrer le test PCR? C’est assez incroyable mais pas surprenant si on considère que nous sommes dirigés par des psychopathes. Après avoir vu cela, pensez-vous toujours que ce test sert à faire le dépistage de la covid-19? Ne pensez-vous pas qu’il sert plutôt à aller mettre ces nanoparticules au fond de notre nez? Réveillez-vous. Rien de ce que disent les gouvernements n’est vrai.

Entrevue avec Michael Yeadon sur les vaccins mARN pour la covid, suivie de l’analyse de David Icke

Mis en avant

Michael Yeadon, anciennement de Pfizer, amène ici un grand nombre d’éléments intéressants sur ce sujet. Mais la pièce maîtresse de l’entrevue réside dans le fait qu’il contemple désormais la possibilité que les vaccins mARN pour la covid-19 soient en fait des outils de dépopulation. Yeadon affirme qu’il est incapable de trouver une seule explication bénigne pouvant expliquer l’empressement des gouvernements de la planète à administrer ce vaccin à leur population. Dans la deuxième vidéo, David Icke analyse l’entrevue et les divers propos de Michael Yeadon. Ne manquez pas ça.

Extrait d’une entrevue avec l’avocat Reiner Fuellmich sur l’arnaque de la pandémie de covid-19

Maître Fuellmich croit que nous sommes sur le point d’atteindre le point de bascule en ce qui concerne le nombre de gens qui n’adhèrent plus au narratif officiel de la pandémie.

André Pitre: Il n’y a pas de pandémie de coronavirus…

André Pitre fait un bon résumé des principaux faits à retenir sur l’arnaque de la covid-19.

Deux entrevues avec Chris Sky, sur Infowars

Chris Sky est un activiste canadien anti-confinement. Dans ces deux entrevues, il donne un compte rendu de ses démêlées avec les forces policières et les gouvernements au Canada dans le cadre de la « pandémie » de covid-19.

Une infirmière québécoise explique pourquoi elle refuse la vaccination forcée et les tests de dépistage

Apparemment, le gouvernement du Québec imposerait la vaccination pour la covid-19 à ses employés dans les CHSLD. Cette infirmière fait remarquer, avec justesse, que les « variants » ont commencé dans les jours qui ont suivi le début de la campagne de vaccination au Québec pour la covid-19. En fait ce qu’elle dit ici, sans le dire de façon directe, c’est que les « variants » sont en fait le résultat de la vaccination. Eh oui, la vaccination pour la covid-19 rend malade ou produit un résultat positif au test de dépistage. Je crois que les infirmières du Québec, si elles ne peuvent obtenir gain de cause rapidement auprès de leur syndicat ou d’une instance juridique responsable des droits de la personne, feraient mieux tout simplement de démissionner, quitte après à poursuivre le gouvernement. Il est inacceptable que le gouvernement du Québec impose la vaccination à ses employés et, qu’en plus, il se serve du lien d’emploi pour le faire. L’imposition du test de dépistage n’est pas plus acceptable, puisqu’il s’agit d’une procédure médicale à laquelle le citoyen doit consentir de plein gré et non pas sous la contrainte. Les infirmières du Québec doivent dire NON en bloc à cette imposition dictatoriale et totalitaire. Défendez vos droits!

André Pitre fait le point sur l’abolition de la primauté parentale au Québec

L’ÉTAT VEUT VOS ENFANTS – ABOLITION DE LA PRIMAUTÉ PARENTALE

Dernier direct de Nomos-TV