Mais qu’est-ce que fabrique le Mouvement laique québécois?

Je vous propose d’écouter l’entrevue que Benoît Dutrizac a réalisé avec Marie-Michèle Poisson du Mouvement laique québécois. Encore une fois, on revient sur le dossier de la prière dans la salle du Conseil de Ville de Saguenay. Le Mouvement laique québécois, par l’entremise de son avocat, Me Luc Alarie, a fait parvenir une mise en demeure à Ville de Saguenay pour qu’elle se conforme au jugement du Tribunal des droits de la personne. Ce jugement, je vous le rappelle ici, stipule que Ville de Saguenay doit enlever le crucifix de la salle du Conseil de Ville, qu’elle doit cesser la pratique de la prière avant la tenue de la séance du Conseil, ainsi que verser la somme de 30 000 dollars en dommage à Alain Simoneau.

Ouais… Dîtes-donc, vous n’avez vraiment rien d’autre à foutre de vos journées au Mouvement laïque québécois que d’écoeurer des québécois pure laine qui sont soucieux de leur traditions? Ça ne vous tente pas plutôt d’aller voir des imams fanatiques qui enseignent de battre les femmes, de leur exciser le clitoris, de recourir à la violence contre les « infidèles », de pratiquer la « taqqiya » i.e. le mensonge délibéré pour tromper ces mêmes « infidèles »? Mais non…peut-être que cela serait trop dangeureux… Non, il faut plutôt frapper des bons québécois qui n’écoeurent personne, du moins en principe en tous cas. Le plus loufoque là-dedans, ce sont les « dommages » à verser à Alain Simoneau. Mais, « dommages » de quoi? La prière à Ville de Saguenay l’empêche de dormir, lui donne mal à la tête, la diarrhée, du rhumatisme? Voyons-donc, soyons sérieux. Monsieur Simoneau a décidé de faire une plainte motivée par un agenda idéologique qu’on ne connaît pas bien (est-il communiste, féministe, anarchiste?) pour pouvoir empocher du coup 30 000$ comme cela, facilement? Est-ce que c’est cela qu’il faut comprendre? Si Simoneau veut de l’argent, il n’a qu’à aller travailler. Franchement, tout ce dossier est lamentable et pue la trahison. Depuis l’automne passé, on entend et on ne voit au Québec que des histoires qui en reviennent à du salissage. On dirait que les groupuscules idéologiques québécois se sont donnés le mot pour frapper en même temps, que ce soient les Québec Solidaire avec Amir Khadir, le Mouvement laïque québécois, la FFQ avec ses positions sur la burqa, tout ça en parallèle avec les « allégations » sur l’industrie de la construction… Qui donc s’amuse à salir le Québec et dans quel but?

audioplayer.php?mp3=92857

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.