Au pays de la jérémiade socialisto-féministe, encore une fois un homme sensé est attaqué

Toute une série de chialeux s’en sont pris au professeur Égide Royer dernièrement, parce qu’il a osé dire que le système d’éducation québécois aurait grand besoin de davantage d’hommes pour s’occuper adéquatement des jeunes garçons. On a qu’à penser à Chantal Locat de la CSQ ou enocore à des blogueurs comme David Gendron. En effet, ce qui est une évidence pour les plus lucides semble être un sacrilège pour les habitués de la jérémiade, qu’ils soient féministes, gauchistes, anarchistes, socialistes, revendiqueux de « droits » en tous genres, « égalitaires » invétérés, etc. Écoutez bien ces deux entrevues et vous verrez qu’il n’y a rien de bien choquant au discours de Royer. Ce qu’il dit est plein de sens, quand on est honnête intellectuellement. La deuxième entrevue est réalisée par Richard Martineau qui a déjà connu des jours meilleurs. Il ne semble plus que l’ombre de lui-même, comparé à ses bonnes années avec Les Francs-Tireurs. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.