Entrevue avec Bernard Lugan sur les ONG et l’Afrique

Addendum du 24-06-2014: J’ai oublié un élément extrêmement important de l’équation africaine. En effet, aux convoitises des grandes puissances, à celles des djihadistes, et aux tensions raciales et ethniques, on doit évidemment ajouter les manœuvres des réseaux criminels internationaux, qui ne peuvent manquer de se produire. Prendre le contrôle d’un pays entier ou d’une partie de territoire demeure un objectif essentiel pour ces groupes, puisqu’il permet alors de mettre le pays en coupe réglée et de maximiser les divers trafics, ce qui décuple les profits. Je m’en voudrais de ne pas insister aussi sur cela, sans sous-estimer tout le reste.

Excellente entrevue accordée à l’organisme Global Network for Rights and Development. Entre autres sujets, Lugan parle ici du rôle néfaste joué par les ONG occidentales en Afrique, qui créent plus de problèmes qu’elles n’en règlent et de la démocratie sur ce continent qui reposerait sur une base ethnique et raciale, ce qui rend le cas échéant les élections vides de sens. Le seul point que je nuancerais dans son intervention est son rejet de l’idée de « main invisible » derrière les conflits ou guerres africains. Je suis d’accord avec lui que les guerres africaines peuvent trouver leur source dans les tensions ethniques et raciales qui s’y trouvent et qui existent depuis longtemps. Néanmoins, on ne doit pas sous-estimer la tentation à laquelle les grandes puissances sont confrontées de manipuler en sous-main les conflits africains afin de faire avancer leurs intérêts géo-politiques et géo-stratégiques, notamment pour le contrôle des matières premières, des minéraux et des hydrocarbures. On ne doit pas non plus sur-estimer cet élément mais il est évident qu’il y joue un rôle déterminant. Disons que si l’on superpose la convoitise des grandes puissances, ainsi que les élans djihadistes pour établir un califat islamique aux tensions ethniques et raciales qui existent déjà en Afrique, on obtient alors un cocktail explosif qui ne peut manquer à terme de créer beaucoup de problèmes. À voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.