Henrik Palmgren commente l’incendie de Notre-Dame-de-Paris sur Red Ice TV

Henrik Palmgren amène ici plusieurs faits intéressants sur lesquels réfléchir concernant l’incendie de Notre-Dame-de-Paris. L’élément le plus déterminant pour moi demeure la dimension spirituelle de l’architecture et du drame lui-même. J’en aurai plus à dire sur le sujet bientôt dans un prochain article. Pour l’instant, je vous invite à regarder cette vidéo (en anglais).

Entrevue avec Philippe de Villiers sur le ‘mystère Clovis’ sur TV Libertés

Ce soir, je suis en colère. L’incendie de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris a profondément dévisagé un des symboles les plus beaux et les plus forts de notre culture et civilisation françaises. On trouvera toute une série de badauds et de blablateux professionnels pour nous dire: «Ne nous inquiétez pas, ce n’est qu’un accident». Comme j’aime à le dire, les accidents n’arrivent qu’en temps de paix. Mais nous sommes en guerre. Dans l’entrevue qui suit, Philippe de Villiers nous entretient sur un de ses derniers livres, Le mystère Clovis. L’auteur en profite pour faire des rapprochements intéressants entre notre époque et celle de Clovis, marquée par l’effondrement d’un empire, l’Empire Romain, et la lente invasion migratoire mettant en rivalité entre elles différentes tribus avec leur religion et leurs coutumes différentes. Le mystère ou le génie de Clovis a été d’avoir su mener son peuple à la victoire contre toute attente. Bien peu auraient pu prédire son triomphe. Et le drame des Français d’aujourd’hui, quinze siècles plus tard, est que les hommes comme Clovis se font rares. Si on regarde à très court terme, depuis le départ du Général de Gaulle, on s’aperçoit rapidement que personne n’a été capable de le remplacer adéquatement. L’impression qui se dégage de la France, vue depuis l’Amérique en tous cas, est qu’il n’y a plus de capitaine à bord. La France est un navire à la dévire, sans capitaine, sans pilote. Que des «accidents» comme l’incendie de Notre-Dame-de-Paris et la profanation de dizaines d’autres églises en France se produisent sur une base quotidienne n’est pas surprenant, compte tenu de la situation actuelle. Ces choses-là n’arrivaient pas dans les années cinquante. Cela n’arrivait pas dans ce temps-là car les Français étaient fiers de l’être, fiers de leur peuple, de leur nation, de leur pays, de leur culture, de leur langue et de leur civilisation. Lorsque tout est en train de s’effondrer, ce ne sont pas des gestionnaires, des administrateurs ou des banquiers que l’on a de besoin, ce sont des hommes comme Clovis, Charles Martel et le Général de Gaulle. La France renaîtra de ses cendres, comme le Phénix, et accomplira son grand destin le jour où elle aura un vrai chef, spirituel et politique.

Documentaire sur le voyage de parlementaires français en Crimée (mars 2019)

TV Libertés a réalisé ce documentaire sur le récent voyage en Crimée de parlementaires français, qui permettra j’espère de réaffirmer et de raffermir les relations entre la Russie et la France.

Interview with Tom Rowsell about Indo-European civilization

La prière du dimanche. Conference d’Andrew Collins: Beneath the Pyramids & The Cygnus Star-Gate

Andrew Collins is one of the leading modern researchers on the Giza Plateau and its significance. Among the many people who came forward with theories and original explanations regarding the Great Pyramid and the Giza Plateau as a whole, he belongs in a category of his own. After a few trips to Egypt to do research on the ground at the Giza Plateau, he discovered some kind of entrance to a cave under the Plateau while taking a look inside the Tomb of the Birds, one of the buildings of the site. Accompanied by his wife, he began going down the cave but couldn’t go very far due to poor lightning, bugs and the dimension of the tube. To make a long story short, when he came back several months later to continue research, the opening to the cave had been sealed by proper authorities to protect the site. Since then, Andrew Collins has been very active in sharing his experiences with the public, both in writing and speeches, to make the people aware of this great discovery. In effect, the presence of a cave under the Giza Plateau and its three pyramids could be the proof that psychic Edgar Cayce was right and that maybe what is called the ‘Hall of Records’ is there to be found effectively. But that’s not all. According to the various clues and evidence Andrew Collins could gather and put together, the three pyramids of Giza would be oriented toward, not the stars of the Constellation of Orion as researchers Graham Hancock and Robert Bauval and their colleagues have speculated, but rather the stars of the Constellation of Cygnus. In this presentation, you will be able to see the evidence and the clues on which Andrew Collins relies to say that. It is a matter of personal choice whether you choose to trust either Andrew Collins’ instincts on the subject or Hancock’s and Bauval’s instead.

Anyway, that is a fascinating topic and there is no doubt that the discovery of a cave under the Giza Plateau is one of the most important archaeological event of the last thousand years. On that specific point, Collins recalls that he had a few tribulations with the man in charge of the Giza Plateau, Zahi Hawass. The way Egyptian authorities react to new discoveries and to the fact that their authority is challenged is almost comical. Of course these people are defending their jobs and their positions but it is not only that. They are also defending the official version of history, the narrative that has been pushed by mainstream science and archeology about the pyramids for centuries: «they are just a few ‘tombs’». If there is anything that is clear while reviewing Andrew Collins’ research is that the pyramids of Giza are not just a few ‘tombs’. They are part of an extraordinary site that we are just beginning to explore. I bet that it is the very nature of human culture and civilization that we will discover if we are allowed to continue the exploration of this cave underground. I also join an article from Andrew Collins’ website that details the information presented in this conference.

If you want to do further research on the subject, besides watching other conferences of Andrew Collins on the web, you can listen to these two-hour interviews he gave on the airwaves of Red Ice Radio in 2010, down below. In order to access the material though you need to be a subscriber. Please folks, take the time to review this astonishing material that could potentially rewrite as a whole what we call ‘history’.

THE CYGNUS-GIZA CORRELATION – THE FACTS AND ALIGNMENTS IN PICTORIAL FORM

Beneath The Pyramids, Giza Cave System Rediscovered, Egypt’s Underworld

Giza’s Cave Underworld Update & The Cygnus Mystery Linked to Giza’s Underworld

Entrevue avec Richard Labévière sur le désastre de la diplomatie française dans le dossier de la Syrie, sur TV Libertés

L’excellent Richard Labévière fait le point sur le désastre diplomatique dans lequel la France s’est engagée dans le dossier de la Syrie. Je sors du contexte précis de l’entrevue pour faire un commentaire plus général sur la situation. Je voudrais d’abord en profiter pour mettre en référence l’excellent livre que Richard Labévière a publié en 1999 intitulé Les dollars de la terreur. Les États-Unis et les islamistes. Dans ce merveilleux ouvrage (que je n’ai pas encore terminé) Labévière s’efforce de démontrer que les États-Unis ont tout intérêt à ce que le fondamentalisme islamiste se répande dans le monde, puisque cela permet de sécuriser l’approvisionnement en pétrole venant de l’Arabie Saoudite. Les islamistes, en s’attaquant aux institutions et aux populations locales au Moyen-Orient, affaiblissent la capacité des peuples à l’autodétermination et à prendre le virage de la modernité et de la sécularisation, ce qui permet aux États-Unis de demeurer la puissance dominante dans la région.

Or, l’influence française au Moyen-Orient, ressentie du Maroc jusqu’en Afghanistan, avait justement permis aux peuples vivant sur ces territoires de se libérer du joug de la religion musulmane, de prendre le virage de la modernité et de la sécularisation, de se doter d’institutions civiques, culturelles, scolaires qui permettaient aux populations, et aux femmes notamment, de s’émanciper et de sortir de la noiceur. Certains d’entre vous ont certainement vu sur internet ces photos datant des années 50’s, 60’s et 70’s prises au Maghreb, en Iran ou en Afghanistan montrant l’habillement des femmes de ces époques. Les femmes portaient la jupe et leurs cheveux volaient au vent. La puissance de la France, c’est ça que cela produisait. Le Général de Gaulle avait introduit dans la politique étrangère de la France l’idée selon laquelle la France devait défendre sa culture au niveau international et qu’elle avait un rôle à jouer dans le concert des nations qui lui est propre, et qui n’est pas celui ni des États-Unis ni de la Russie ni de quelqu’autre pays. Les Américains n’aimaient pas beaucoup de Gaulle et personne ne sera surpris. Malheureusement, son héritage a été abandonné petit à petit au fil du temps et il est de plus en plus évident, surtout depuis l’époque de Sarkozy, que la France n’est plus qu’un pays satellite des États-Unis sans politique étrangère propre.

Il aurait été approprié pour la France de ne pas intervenir dans le conflit syrien ou encore de jouer le rôle de négociateur entre les partis. Cela n’a pas été le cas et François Hollande s’est lancé tête baissée dans le conflit. Certains se demanderont si l’Élysée n’a pas subi des pressions de la part, par exemple, du Qatar ou des Frères Musulmans, pour prendre cette position. C’est possible. Mais néanmoins, lorsque l’on fait le bilan de la diplomatie française depuis, disons, une trentaine d’années, c’est le désastre total. La France a été complètement évacuée du Moyen-Orient, du Maroc à l’Afghanistan par, je le disais plutôt, l’utilisation des fondamentalites islamistes par les États-Unis pour déstabiliser et balkaniser ces régions. Ces pays du Moyen-Orient aujourd’hui, au lieu d’être peuplés par des gens tournant leur regard vers la France avec envie, fierté, anticipation, au lieu de s’abreuver de la culture et de la civilisation françaises pour devenir de meilleures citoyens, plus instruits, plus conscients et plus civilisés, s’abreuvent du poison mortel du fondamentalisme islamiste.

La véritable histoire de la guerre en Syrie, c’est ça. C’est l’histoire du refus de la France de jouer son rôle pour être plutôt à la remorque des Américains au lieu de s’affirmer. Le monde a besoin que la France redevienne la France. Alors que les Américains empochent les dollars de la terreur, tout est en train de s’effondrer et la Terre devient jour après jour un lieu très dangereux. Une seule nation peut nous sauver de cette situation périlleuse et c’est la France. Après la vidéo de l’entrevue avec Richard Labévière, vous trouverez deux liens menant à des images de l’Afghanistan et de l’Iran des décennies passées, avant qu’ils ne sombrent dans l’enfer du fondamentalisme islamiste, en d’autres termes à une époque où ils étaient encore sous l’influence civilisatrice de la France. La France libère mais pour cela il faut que la France soit la France!

Photos de l’Afghanistan, années 1940-1970

Photos de femmes iraniennes années 70’s