Le passé fasciste de François Mitterand et la formation de l’Union monétaire européenne

Dans sa toute dernière entrée de blog, le chercheur antifasciste et animateur de radio Dave Emory nous rappelle les liens qui existaient entre l’establishment français et parisien, et le fascisme en Europe. Un des acteurs marquants de l’époque, François Mitterand, a été associé à la Croix de Feu et à la Cagoule, deux organisations fascistes qui ont tenté de renverser le gouvernement français en 1938. Or, c’est François Mitterand qui a insisté pour qu’une monnaie commune soit utilisée en Europe au moment de la réunification de l’Allemagne. Comme nous pouvons voir que les effets de cette monnaie commune sont désastreux, certaines questions s’imposent sur les réelles intentions de ceux, incluant Mitterand, qui ont mis de l’avant cette solution. Cette entrée de blog de Dave Emory explore les différents aspects de l’Axe Franco-Allemand et ses répercussions pour aujourd’hui en se servant du cas de François Mitterand et des actions de Robert Zoellick.

Dave Emory sur François Mitterand

1 réflexion sur « Le passé fasciste de François Mitterand et la formation de l’Union monétaire européenne »

  1. Salut, bravo pour votre article très fascinant! Je suis de grenoble et je suis attiré par ce sujet. Grâce à votre blog que je viens découvrir au hasard d’un surf, je vais en apprendre davantage. Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.