Marine Le Pen face aux entrepreneurs sur BFM Business

Cette entrevue avec Marine Le Pen est tout à fait exceptionnelle. Elle fait admirablement bien suite à la présentation de son Projet présidentiel au début de mois de janvier, ainsi qu’à la Table Ronde organisée par Idées Nation lors de laquelle elle a eu l’occasion, en compagnie d’économistes chevronnés et hautement qualifiés, d’approfondir les notions et problématiques qui font si cruellement défaut dans cette campagne présidentielle. Alors que les autres candidats se contentent de formules incantatoires et électoralistes, Marine Le Pen chiffre les mesures et les actions qu’elle prendra pour redresser l’économie. Aussi, elle nous invite à réfléchir de façon plus profonde sur les mécanismes mêmes de l’économie que nous devons comprendre pour être des citoyens éclairés et responsables. Lors de cette émission de télévision, Marine Le Pen, en compagnie de quatre entrepreneurs (Gilles Attaf, Richard Caillat, Sandra Enlart et Pascal Perri) profite de l’occasion pour faire un tour d’horizon de la vie économique des entreprises, des problèmes auxquels elles font face et des solutions qui doivent être apportées pour leur venir en aide. Les questions des entrepreneurs dans cet entretien sont en général pertinentes et elles permettent un débat éclairant. À cet égard, on se demande bien pourquoi la classe journalistique n’est pas plus exigente envers Sarkozy et Hollande et les autres candidats. À chaque fois que Marine Le Pen est invitée quelque part, on la mitraille de questions sans lui donner le temps de répondre, alors que bien souvent on traite avec complaisance les autres candidats et qu’on ne leur pose que bien peu de questions sur le fond des choses. J’imagine que ça fait parti de l’osmose entre le pouvoir politique et la classe médiatique en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.