Le racisme systémique du Canada envers les Canadiens-français

Florian Philippot commente le soulèvement des peuples et discours du Trocadéro

Florian Philippot sur la tyrannie sanitaire, sur LCI

Par ses dernières décisions, Emmanuel Macron a démontré qu’il était indigne de gouverner la France. Français, levez-vous!

André Pitre commente l’affront commis par Yves-François Blanchet envers les patriotes québécois

Imaginez-vous donc que le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a mis une vidéo en ligne où il fait l’apologie de l’injection génique pour la covid-19. Dans cette vidéo, il pousse l’affront jusqu’à comparer les Patriotes de 1837-1838 aux Québécois d’aujourd’hui qui acceptent de se faire vacciner pour la covid-19… C’est vraiment n’importe quoi mais c’est surtout un manque total de respect envers les Patriotes. Également, André Pitre nous montre une image qui aurait été publiée sur le site web du Bloc Québécois. On y voit Louis-Joseph Papineau portant…un masque. C’est vraiment pathétique. Et en passant, le Bloc Québécois a présenté une motion aujourd’hui à la Chambre des Communes pour empêcher la tenue d’élections générales tant que durerait la pandémie. Or, ces élections pourraient permettre aux Canadiens de se débarrasser de Justin Trudeau et de son gouvernement. Franchement, la stratégie et les propos du Bloc Québécois sont de plus en plus incohérents et incompatibles avec les intérêts du Québec. En une seule journée, Yves-François Blanchet à réussi à se discréditer complètement comme chef du Bloc Québécois et à faire disparaître la légitimité de son parti pour défendre nos intérêts à Ottawa.

Dernier direct de Nomos-TV: L’influence de Pierre Elliott Trudeau et des Desmarais

Entre autres sujets intéressants, ce direct de Nomos-TV traite de l’instrumentalisation du FLQ, et autres sales manoeuvres, pour nuire au mouvement souverainiste québécois.

Les deux derniers directs de Nomos-TV

Fête Nationale des Français: Marine Le Pen souligne l’importance de l’Armée française

Cette vidéo de Marine Le Pen tombe bien. Elle parle ici de l’importance stratégique de l’Armée française, de l’entretien et de la modernisation de celle-ci et du rôle qu’elle a à jouer. La France devrait toujours rappeler lors de ses communications diplomatiques que la France n’hésitera jamais à défendre sa souveraineté, son intégrité territoriale et sa sécurité. L’arme nucléaire fait parti des différentes options possibles pour exercer la force de dissuasion. Dans les dernières années, certains états ont délibérément manqué de respect et même humilié la France lorsque l’occasion se présentait. L’Algérie est l’exemple parmi d’autres qui vient tout de suite en tête. Leurs ressortissants sont souvent impliqués dans des émeutes, des incendies de voitures, des caillassages de voitures de police et ne se gênent pas pour adopter divers comportements criminels et subversifs. Ils méprisent la France et les Français, brûlent son drapeau et vandalisent ses monuments. Si j’étais Roi de France ou Président, quand des faits comme ceux-là viendraient à mon attention, j’enverrais immédiatement un porte-avions avec quelques destroyers longer les côtes de l’Algérie. Cela calmerait peut-être certaines de leurs ardeurs. Mais pour cela, encore faut-il que les équipements, navires et technologies soient modernisés, entretenus et régulièrement testés. De toute évidence, ce n’est pas le cas. Mais cela devra l’être sinon la France ne redeviendra jamais une grande puissance. Elle continuera plutôt de mourir petit à petit et s’éteindra. Comme je l’ai signalé lors d’un billet précédent, la France, ce n’est pas seulement un fleur-de-lys et une croix. C’est aussi un glaive et ce glaive finira bien par parler. Ce n’est qu’une question de temps. Bonne Fête Nationale à tous les Français, qu’ils soient de l’Hexagone, de l’Amérique, de l’Algérie ou d’ailleurs!

Le souverainisme sans nationalisme, sur Nomos-TV

Ce qu’Alexandre Cormier-Denis décrit ici n’est que l’aboutissement logique du changement de nom qu’a subi notre peuple dans les années soixante. Les gauchistes, socialistes ou communistes, appelez-les comme vous voulez, qui ont fait la Révolution Tranquille, ont voulu effacer nos origines françaises. Nous sommes les descendants des colons français qui sont venus ici à partir de 1534. De «Canadiens-français» nous sommes devenus des «Québécois», c’est-à-dire les résidents ou citoyens de la Province de Québec. Les gauchistes auraient pu décider de garder le nom de «Canadiens» mais politiquement, c’était impossible. En effet, il fallait bien qu’ils signalent leur désir de ne plus se considérer comme des «Canadiens». Rappelons que c’est ce nom qui était utilisé autrefois avant que le terme de «français» ne soit rajouté pour nous différencier des descendants des colons anglais. Cette décision de faire disparaître donc le caractère français de notre peuple a eu comme conséquence directe ce que nous voyons en ce moment. Comme l’identité québécoise se résume maintenant à résider au Québec, comme les composantes génétique, ethnique et historique ont été balayées, pourquoi s’ennuyer à vanter les mérites de la nation canadienne-française avec son drapeau, son histoire, ses héros, sa culture, etc? Notre peuple, les Français d’Amérique, va continuer à errer sans fin tant qu’il n’assumera pas ses origines, le fait que nous sommes les descendants des colons français. Notre père fondateur, ce n’est pas Jean Lesage, Félix Leclerc ou je ne sais qui, c’est Jacques Cartier, n’en déplaise à une certaine élite bien-pensante.