Conversation entre le docteur Thomas Cowan et Catherine Austin Fitts sur la situation actuelle

David Knight nous présente le document coulé par le lanceur d’alertes canadien sur le Grand Reset

Dans cette émission, David Knight analyse un document qui aurait été coulé par un haut gradé du Parti Libéral du Canada siégeant sur un obsur comité portant le nom de «Comité de planification stratégique». Le document parle de remise de dettes, de vaccination, de camps d’internement, d’abolition de la propriété privée, etc, en phase avec l’Agenda 2030. Malgré le fait qu’il est difficile à ce stade-ci de déterminer si le document est authentique, les éléments qui le composent sont suffisamment inquiétants pour que l’on si arrête. De plus, Justin Trudeau lui-même semble adhérer à ce plan de match pour le Canada. En effet, on a pu le voir cette semaine dans une vidéo publiée sur Twitter parler du Grand Reset et de l’Agenda 2030. Vous pourrez voir cette vidéo plus bas, suite à la vidéo de David Knight. Je suggère également une vidéo d’Alex Jones qui analyse le dossier du Grand Reset. Et finalement, vous pourrez consulter le document du lanceur d’alerte en question dans le dernier lien.

Is this leaked info really Trudeau’s crazy COVID plan for 2021? You decide …

François Asselineau: Le FMI aurait offert 940 millions de dollars à la Biélorussie pour qu’elle mette en place le confinement pour faire face à la Covid-19

Cette affaire nous amène à nous poser la question suivante: Combien les pays qui ont mis en place le confinement pour combattre la Covid-19 ont-ils reçu du FMI? Comment ces pays ont-ils dépensé cet argent? Combien des pays comme la France, le Canada et ses provinces, les États-Unis, la Grande-Bretagne et les autres, ont-ils reçu? Et comment devons qualifier ces montants d’argent? Sont-ce des pots-de-vin ou du chantage économique? Vous voyez que c’est une affaire à prendre au sérieux et les députés d’opposition, dans chaque pays, doivent se mettre sur le dossier et exiger des réponses de leur gouvernement.

Entrevue avec Richard Wolff à propos du crash économique immiment

Richard Wolff est un économiste marxien (et non pas marxiste). Il analyse ici la situation économique actuelle aux États-Unis. Il prédit un crash retentissant en raison du confinement et des millions de pertes d’emplois. La grille d’analyse du professeur Wolff est décidément gauchiste, mais néanmoins, il apporte un point de vue intéressant sur la crise actuelle. Par exemple, il note que le mouvement ouvrier est resté complètement silencieux au moment où des millions de travailleurs ont été mis à pied, ce qui ne fait aucun sens et est totalement inacceptable. À voir.

Adrien Pouliot se prononce sur le projet de loi 61 de la CAQ, sur Radio X

Le Chef du Parti Conservateur du Québec, Adrien Pouliot, se prononce ici sur le projet de loi 61 du gouvernement de la CAQ. Son intervention exprime les inquiétudes probablement d’un grand nombre de Québécois. En effet, ce projet de loi donnerait des pouvoirs presque absolus au gouvernement, ce qui ferait du Québec une dictature. En d’autres termes, le projet aurait comme conséquence de nullifier la démocratie parlementaire qui est prévue dans notre système politique. Pour donner quelques exemples, le projet de loi, s’il est adopté, permettra de mettre en chantier plus rapidement des projets d’infrastructures ou de développement économique. En principe, c’est une bonne idée que j’appuie, mais encore faut-il que les autres lois du Québec soient respectées, sinon toute décision de mise en chantier se fera alors de façon arbitraire et autoritaire.

Aussi, certaines dispositions du projet de loi viseraient à protéger le gouvernement des poursuites judicaires. En tant que citoyens, on ne peut pas se réjouir d’une telle éventualité, puisque c’est précisément la possibilité de poursuivre le gouvernement qui dissuade celui-ci de bafouer les droits des citoyens et des entreprises. La protection contre les poursuites judiciaires équivaut à la nullification des droits et libertés tant sur le plan individuel que commercial et institutionnel.

Et finalement, pour ne regarder que les points essentiels, ce projet de loi mammouth propose de prolonger l’état d’urgence sanitaire indéfiniment, aussi longtemps que le voudra le gouvernement. Or, encore une fois, il est important de rappeler que le taux de mortalité de la Covid-19 se situe, dans le pire des cas, à 0.1% L’état d’urgence n’est donc pas justifié, ne l’était pas au mois de mars et l’est encore moins d’être prolongé indéfiniment. La question du vaccin pour la Covid-19 est évidemment centrale ici. Si un gouvernement ne respecte pas les droits et libertés, et se considère en état d’urgence permanent, comment pourrait-il respecter les choix individuels en matière de santé? Cela ressemble vraiment à une manoeuvre pour imposer la vaccination obligatoire pour une maladie qui, je le rappelle, a un taux de mortalité au maximum de 0,1%. Vous ne trouvez pas qu’il y a anguille sous roche? Cela donne l’impression que le gouvernement veut faire une série de choses à toute vitesse avant que la population ne réalise qu’elle s’est fait avoir.

Le gouvernement Legault est dans une dérive autoritaire présentement. Il a goûté au pouvoir absolu et n’est plus capable de revenir en arrière. C’était prévisible. Lorsqu’un gouvernement restreint les droits et libertés des citoyens, il est très rare que ces droits et libertés lui soient octroyés de nouveau. Les partis d’opposition à l’Assemblée Nationale du Québec doivent évidemment s’opposer à ce projet de loi, voter contre, ainsi que les députés de la CAQ qui ne sont pas d’accord avec cette tentative d’établir un gouvernement autoritaire et dictatorial au Québec.

Entrevue avec Adrien Pouliot

Pierre Jovanovic commente les nouvelles économiques des derniers mois