L’indépendance de l’Algérie: La honte de la France…

Le documentaire « La valise ou le cercueil » est accablant à regarder, tout simplement parce que l’on arrive pas à y croire. L’attitude du Général de Gaulle est incompréhensible de la part d’un homme qui est supposé incarner le patriotisme. Il a tout simplement abandonné les Français d’Algérie, les Harkis, à la folie meurtrière des arabes et des terroristes du FLN. Ce qui s’est passé là lors de cette période rappelle en tout points ce qui se passe en Irak et en Syrie aujourd’hui, ce qui prouve que les pulsions djihadistes des peuples arabos-musulmans ne datent pas d’hier ni du 11 septembre 2001. Ces pulsions viennent de l’islam, tout simplement et les contorsions lexicales d’un Cameron ou d’un Obama ni changeront rien. L’ensemble de l’oeuvre donne l’impression que le Général de Gaulle a cédé à des pressions pour permettre l’indépendance de l’Algérie mais surtout pour laisser l’Algérie elle-même à une certaine élite…en larguant les Français et autres européens qui avaient pourtant besogné dur pour la développer. Qui sont ceux qui ont fait ces pressions? Les Américains, les Soviétiques, les Arabes eux-mêmes ou des gens du monde de l’ombre? C’est une honte. Notre indignation ne doit pas être sélective. Si on pleure sur le sort des Juifs suite à la Shoah, et avec raison, on ne doit pas oublier ni les Harkis ni les Arméniens ni tous les autres peuples victimes de génocide. J’avais jusqu’à maintenant une admiration pour le Général de Gaulle mais elle vient de se terminer aujourd’hui. Le premier rôle d’un patriote est de défendre son pays et sa nation, pas de la laisser en proie aux terroristes. Aussi, malheureusement, certains signes donnent l’impression que ce scénario pourrait se répéter. Si la France a abandonné les colons français en Amérique du Nord en 1760, les Harkis dans les années 1960, abandonnera-t-elle les Français de souche, en France, à la folie meurtrière des dix millions de musulmans qui sont déjà sur son territoire? Les états occidentaux nous ont-ils trahis secrètement afin de se concilier les pays arabos-musulmans, exportateurs de pétrole pour la plupart? Ce documentaire doit être vu et revu et médité. L’heure est grave. Si l’on nous a abandonnés, eh bien qu’on nous le dise. Cela aura au moins le mérite d’être clair. Je joins également une vidéo d’Aldo Stérone qui nous parle ici justement de l’élite islamiste d’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.