Florian Philippot en entrevue sur FranceInfo

Vers la toute fin de l’entrevue, l’interlocuteur de Florian Philippot s’est livré à une séance que les Américains appellent de «fear porn». En d’autres termes, le médecin invité a essayé de terroriser l’auditoire en racontant une histoire (vraie ou inventée) à propos d’un patient hypothétique qui ne voulait pas être vacciné. Décidément, les médecins qu’on voit défiler sur les plateaux de télé ne sont là que pour pousser la propagande du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.