André Sirois: La réalité de l’immigration au Québec et le rôle du gouvernement fédéral…

Le Lys d'OrCette excellente entrevue avec Me André Sirois doit être écoutée et méditée longuement. Elle décrit avec beaucoup de lucidité et d’exactitude la réalité de l’immigration au Québec. Fort d’une grande expérience internationale, Sirois dresse le portrait de ce qui attend les Québécois si nous ne prenons pas les mesures nécessaires pour contrer l’immigration arabo-musulmane. Car Sirois aborde ici quelque chose dont on ne parle jamais, à savoir l’utilisation par le gouvernement fédéral de l’immigration arabo-musulmane pour assimiler les francophones et le Québec dans l « unité » canadienne. Voyez-vous, le Rapport Durham de 1839 recommandait l’assimilation des Canadiens-Français pour renforcer l’emprise du commerce britannique. Or, ce Rapport Durham et ses recommandations n’ont jamais été reniés ni renoncés par le gouvernement fédéral canadien à ce jour. Tant bien que mal, au cours des décennies, Ottawa a essayé d’assimiler les francophones en utilisant des anglophones, en diluant les premiers dans les seconds. Mais, comme cela ne fonctionne pas vraiment, il a maintenant recours à une autre stratégie: il utilise les chemises brunes de l’extrême-gauche et de l’immigration arabo-musulmane, abondante, pour ce faire. Cette situation a comme avantage de fournir aux politiciens la « plausible deniability », la « dénégation plausible ». Les politiciens d’Ottawa, gonflés à bloc par la Charte canadienne des Droits et Libertés, peuvent ainsi nuire aux francophones, au Québec et aux Québécois tout en mettant ça sur le dos des islamistes et de la gauche. Ainsi, main dans la main, les intégristes sunnites, chiites, Amir Khadir, le PAJU, Québec Solidaire, la Fédération des Femmes du Québec et autres groupes de la sorte sont unis contre les Québécois pour piller nos richesses et prendre notre territoire, et tout ça pour faire plaisir au fédéral et remplir les exigences du Rapport Durham… Ça ma pris du temps, mais là, j’ai compris. Écoutons Sirois avec Benoit Dutrizac au 98,5 FM.

Me André Sirois sur l’immigration musulmane

3 réflexions sur « André Sirois: La réalité de l’immigration au Québec et le rôle du gouvernement fédéral… »

  1. Permettez moi de vous saluer en me présentant: Je suis un citoyen Français depuis 66 ans et Canadien (Québécois) depuis près de 40 ans, retraité de la fonction publique du Québec depuis 2009 et je viens de passer plusieurs mois en France.À propos de la «charte des valeurs».La bouchée est nettement trop grosse pour être ingérée sans problème car laïcité ne doit pas se substituer à aux religions sinon au risque de tomber dans les mêmes abus et travers.. D’après moi le débat actuel est celui que suscite les voiles «islamiques quel qu’ils soient cat ils sont la victoire de l’intégrisme musulman sur nos sociétés judéo-chrétiennes» et qu’il s’agit d’une provocation savamment orchestrée.
    Je vais essayer de vous démontrer sur quoi repose cette sentence : nous les baby boomers nous souvenons que nous mangions du poisson le vendredi et faisions le carême, deux préceptes religieux qui ont disparu au début des années 60 après Vatican 2.
    Ces préceptes n’avaient rien à voir avec la religion dans le dogme mais étaient des mesures sanitaires car personne ne disposait alors des moyens actuels de communication et plutôt que de faire de l’information ils étaient imposés par les clercs. En effet il était important que le plus grand nombre n’ait pas de carence alimentaire notamment d’oméga 3 grâce aux poissons et  qu’ils se purgent chaque année pour maintenir un peu d’hygiène et de santé.
    Pour la religion musulmane il est encore aujourd’hui interdit dans les sourates de manger du porc et de boire de l’alcool y compris le vin pour des raisons similaires et pas plus de moyens de communications. Le porc parce qu’il est porteur d’au moins deux parasites transmissibles à l’homme qui en mange : le ténia qui est un ver qui se développe dans le colon (l’intestin) et la trichine un ver qui se développe dans les muscles. L’alcool et le vin un peu pour la même raison car l’Islam étant issu et largement établi en Afrique du Nord où le climat est très chaud et les terres arides afin de maintenir un peu d’hygiène et quelque part sauver la génération la religion musulmane a donc imposé ces préceptes.
    Maintenant à propos des voiles islamiques. Vos grand mères et peut être votre mère lorsqu’elles allaient à la messe portaient une coiffure ou un voile, une mantille etc. Mais là s’arrête la ressemblance car il semble que dans une sourate du Coran il soit écrit que la femme et la fille à la puberté doivent porter un voile. Mais le port de ce voile est pour dissimuler au regard de l’homme les cheveux de la femme car ils sont considérés comme des attributs et des excitants sexuels devant lesquels l’homme «perd son contrôle» en autre mot il devient , incapable de maîtriser sa libido alors : les femmes DOIVENT se couvrir les cheveux et tant qu’à faire tout le reste pour ne pas faire perdre la tête aux PAUVRES hommes.
    Malgré toutes nos réserves d’occidentaux on peut admettre que ces traditions puissent encore exister dans certains pays où la religion musulmane est largement établie mais il y a au moins deux mais :
    1) les femmes musulmanes en Indonésie en Égypte, en Turquie, Tunisie, ou autre Croatie ne portent pas la burka et  peu de voiles couvrant toute la tête.
    2) il me semble assez explicite en Amérique du nord comme en Europe occidentale que si on dit que : chez Les Amishs, les Juifs hassidiques ou les Sikhs les femmes, les hommes, les vieux les jeunes portent toutes et tous les mêmes codes vestimentaires où qu’ils soient et ça ne pose pas de problème de discrimination sexuelle. Chez les arabes musulmans, les hommes qui arrivent en occident «s’européanisent sur le plan code vestimentaire» mais imposent peu ou prou à leurs femmes et filles qui désormais le font aussi d’elles mêmes, porter toute la batterie des voiles dis «islamiques» de la burqa au tchador à la bandana et c’est perçu en occident comme une provocation.
    Cette provocation est  savamment orchestrée par l’intelligentsia islamiste qui au plus fort de son courage fait passer ses femmes et ses filles en première ligne et que nous pauvres occidentaux sommes très malheureux de pointer du doigt ces femmes qui foulent au pied notre volonté générale pour l’égalité à tous points de vue entre les femmes et les hommes au moins dans les codes vestimentaires.Il y aurait un moyen fort simple de faire accepter à tout le monde au Québec une règle qui mettrait en évidence que la discrimination en raison du sexe est contraire tant à la charte Canadienne que Québécoise …Ce serait d’indiquer que les femmes et les filles de religion musulmane peuvent porter tous leurs codes vestimentaires que sont les voiles dis islamiques qui en passant ne sont pas des signes religieux mais l‘étendard des invasions barbares, dans la mesure où leur père, leur mari, leurs frères leurs oncles, leurs neveux, leurs grands prères porteront eux aussi les codes vestimentaires de leur religion et de leur pays d’origine y compris au travail ou leur vie sociale etc ….et vous verrez que le problème ne durera pas longtemps.

    • Vous avez raison sur un point essentiel. On fait peu de cas en Occident des musulmans qui portent la robe des imams ou encore de la barbe taillée d’une certaine manière qui est caractéristique des islamistes et des intégristes. Une vraie Charte de la laicité devrait comporter des restrictions également sur le port de signes religieux chez les hommes. Or, on ne fait jamais mention des signes religieux portés par les hommes musulmans. Pour ce qui est de la première partie de votre commentaire, effectivement, certaines coutumes ont été adoptées à l’origine pour des raisons sanitaires ou de santé. Mais le passage du temps a fait que certains peuples ont oublié les raisons qui motivé l’adoption de ces coutumes. Merci pour ce commentaire. Ne vous gênez pas pour en écrire d’autres.

  2. Je sais faire la différence et vous invite à faire de même entre des signes religieux et des codes vestimentaires et c’est à dessein que j’ai parlé des Amishs, des Juifs hassidiques ou des Sikhs qui portent autant les hommes, les femmes, les garçons, les filles, les vieux, les jeunes, des codes vestimentaires non discriminants sexuellement parlant à l’intérieur de leur communauté et qu’ils respectent ainsi les chartes des droits et libertés de la personne Canadienne et Québécoise.
    En outre une charte de la laïcité ne devrait pas être là pour restreindre ou astreindre mais pour dire qu’il n’y a pas de religion d’état sur le plan institutionnel et que les cultes quel qu’ils sois doivent respecter dans leur expression les chartes des droits et libertés de la personne Canadienne et Québécoise et de ce fait s’astreindre à ne pas exprimer sur la place publique quelque discrimination sexuelle que ce soit même si ce sont leurs coutumes dans leur pays d’origine car ils ne peuvent pas plus que d’autres trainer la poussière ou la boue de leur pays d’origine a la semelle de leurs souliers d’autant plus que nous ne portons plus ici ni nos costumes de coureurs des bois ni de bucherons pas plus que les amérindiens ou les Inuits ne portent les leurs sauf à l’occasion d’évènements ou de festivités intimement liés à nos cultures aussi variées que la mosaïque mondiale. .
    La laïcité exprime la neutralité de l’état et devrait imposer le respect par tous des chartes des droits et libertés Canadiennes et Québécoises dans toutes leurs expressions culturelles sociales religieuses ou politiques ce qui implique que le patrimoine bâti immeuble ou meuble et monumental appartient à la communauté humaine d’ici et ne devrait pas être assujetti à quelque forme que ce soit de laïcité car elles sont l’expression de l’homme depuis les menhirs ou les dolmens ou les pyramides et sont reconnus ou en voie de l’être par l’UNESCO. .

Répondre à Lys d'Or Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.