Aldo Sterone : L’économie de la rareté organisée

Dans ce vidéo, Aldo nous fait découvrir un aspect positif de la mondialisation. Il donne ici l’exemple du marché de la limonade en Algérie. Selon son témoignage, on y apprend que les entreprises qui s’occupaient de produire la limonade autrefois avaient des comportements douteux. On trouvait régulièrement des objets étrangers dans les bouteilles comme des cafards, des crachats, etc. Le produit avait une qualité médiocre mais son prix était fixé comme s’il s’agissait d’un produit de luxe. La marge bénéficiaire était incroyable. L’arrivée des marques occidentales, suite à l’ouverture du marché, a mis en faillite les compagnies de ce cartel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.