Deux enseignants dans des écoles du Québec parlent du règne de terreur depuis la mise en place de l’état d’urgence

Leurs voix ont été modifiées et leurs images censurées afin de préserver leur anonymat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.