Alexis Cossette-Trudel sur la psychiatrisation de la dissidence politique: Le cas du docteur Gilles Chamberland…

Alexis Cossette-Trudel fait une bonne analyse ici de cette stratégie gouvernementale visant à censurer et à punir le discours de la dissidence politique. Il cite en exemple le cas du docteur Gilles Chamberland de l’Institut Philippe-Pinel qui a fait une sortie médiatique récemment. Lors cette entrevue télévisée accordée à Sophie Thibault de TVA, le docteur Chamberland a prétendu que ceux qui critiquent les politiques sanitaires du gouvernement du Québec souffriraient de maladies mentales. Comme le fait remarquer Alexis Cossette-Trudel, ce qui a été affirmé là par le docteur Chamberland est très très grave. C’est en continuité directe avec la psychiatrisation des dissidents qui se produisait en Union Soviétique. Le blogueur continue l’analyse en se demandant si le docteur Chamberland ne souffrirait pas par hasard du «complexe de Dieu» et il montre la scène d’un film pour illustrer son propos. Le docteur Chamberland se permet de faire un diagnostic sur un grand nombre de personnes sans avoir vu ni leurs dossiers médicaux ni les avoir examinés. Le docteur Chamberland ne connaît rien des gens qu’il se permet de juger et de caractériser avec l’étiquette de «négation de la réalité» qu’il a utilisée lors de cette sortie médiatique. L’idée de mouvement sectaire a aussi été évoquée lors de cette entrevue, ce qui est en fait exactement l’inverse. Ce sont ceux qui font la promotion ou qui adhère à la folie de la Covid-19 qui, de toute évidence, appartiennent à un mouvement sectaire. Vers la fin de la vidéo, Alexis présente un extrait d’un reportage de TVA de voilà une vingtaine d’années, dans lequel apparaît la même Sophie Thibault. Or, le reportage est très critique envers la vaccination, ce qui illustre de façon flagrante combien les médias ont changé depuis vingt ans, et pas dans le bon sens. Le journalisme n’existe plus, il n’y a que de la propagande maintenant. À voir.

André Pitre sur le retrait de la garde parentale à ceux qui contestent les mesures sanitaires

André Pitre revient également sur le cas du coroner Michel Bédard qui a perdu son emploi pour avoir dénoncé le nombre élevé de suicides depuis septembre dernier.

Le nouvel ordre sanitaire, sur Nomos-TV

Amazing Polly: Dissidents in the era of vaccines

Sommes-nous en dictature et les sociétés égoistes, sur Le Stu-Dio