Le déploiement de l’axe christo-bouddhique, troisième partie: Jésus aurait été moine bouddhiste…

Le Lys d'OrCe documentaire de la BBC explore différents scénarios pouvant s’être déroulés si jamais Jésus n’est pas réellement mort sur la croix. C’est un fait connu que certains individus ne mouraient pas nécessairement tous lors des crucifixions romaines. Ce fut peut-être le cas du Nazaréen. Parmi les différentes traditions existantes, on recense celle prétendant que Jésus aurait fuit vers la France, avec ou sans Marie-Madeleine. Selon certaines versions, Marie-Madeleine serait arrivée en France enceinte de Jésus. L’excellent livre de Michael Baigent, Richard Leigh et Henry Lincoln, The Holy Blood and The Holy Grail, présente en détails les prétentions de cette tradition. Or, il existe une autre tradition, provenant celle-là du Cachemire, qui prétend que Jésus, prophète israélite, y aurait vécu de l’âge de 14 ans jusqu’à 29 ans pour y être éduqué selon les préceptes de la religion bouddhiste. La tradition mentionne même qu’il y serait retourné après sa prédication en Israël pour fuir les persécutions romaines. Il y aurait vécu le reste de sa vie pour y mourir vers 80 ans. C’est là qu’il serait enterré. Cette tradition est vraiment intéressante puisqu’elle permet d’expliquer la brisure théologique fondamentale existant entre le judaïsme d’une part et l’enseignement de Jésus, d’autre part. Certains théologiens catholiques et protestants ont essayé de démontrer que l’enseignement de Jésus se situait en continuation avec le judaïsme, ce qui est vrai en partie, mais la proximité avec le bouddhisme est plus évidente. Dans le fond, cette tradition ne fait que renforcer ma conviction qu’une alliance stratégique entre nos deux civilisations est plus que nécessaire, surtout dans les temps présents.

Aussi, fait très intéressant, une alliance similaire est peut-être en train de voir le jour entre Israël et l’Inde. Un article du Wall Street Journal parlait littéralement d’un axe Israel-Inde. Ce serait vraiment le couronnement d’une excellente stratégie pour combattre le monde arabo-musulman et le contenir au Moyen-Orient. Puisque le Bouddha est issu de l’hindouisme et que Jésus est issu du judaïsme, au moins au niveau de son origine ethnique en tous cas, il serait normal que l’Inde et Israël, à l’origine des traditions bouddhique et chrétienne, unissent leurs forces. Combattants de la liberté, unissons-nous! Pour lire l’article précédent de cette série, veuillez cliquer sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.