Hervé Juvin présente son dernier livre « La Grande Séparation »

Hervé Juvin est de toute évidence un intellectuel de haut calibre, un des rares à subsister avec Alain Finkielkraut, Éric Zemmour et quelques autres. Dans cet ouvrage, il nous entretient sur la disparition de l « autre » dans la mondialisation, alors même que celle-ci était censée glorifier les différences entre les peuples et les diverses cultures. Loin de faire cela, la mondialisation détruit les différences en fait, détruit les cultures locales et les spécificités régionales en les soumettant à la mêmification grandissante des comportements et des produits, promue et martelée par la publicité, facilitée par les mouvements migratoires, les grandes corporations et la disparition des frontières. L « autre », celui qui est différent, disparaît dans la mondialisation puisqu’il se dissout complètement dans le magma confus du genre humain universalisé, celui de l’homo consumerus. À écouter.


Les matins - Faut –il redécouvrir le vrai sens... par franceculture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.