Vidéo sur la théorie des germes vis à vis la théorie du terrain en médecine

Deux webjournaux récents de Radio-Québec avec Alexis Cossette-Trudel

Ken Pereira et André Pitre font le point sur les développements de la ‘pandémie’

Alexis Cossette-Trudel analyse la manifestation du 8 août 2020 contre les mesures sanitaires du gouvernement du Québec

Amandha Vollmer: La séquence d’ARN du SARS-CoV-2 est identique au chromosome 8!

P.S. (23-08-2020): Grâce au compte twitter de Collen Huber, NMD (@ColleenHuberNMD), j’ai pu trouver un autre lien pour le même document du NCBI en question. Dans cette version-ci, la séquence du SARS-CoV-2 identique au chromosome 8 apparaît bel et bien en pas de la page. Voici le lien:

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Eh bien oui. Selon la recherche relayée ici par ce docteur en naturopathie, il appert que la séquence d’ARN qui est recherchée par le test RT-PCR de dépistage de la Covid-19 est absolument identifique au chromosome 8 de l’ADN humain… Autrement dit, lorsque les autorités de santé publique mettent en place des tests de dépistage de la Covid-19, ils ne font que dépister un morceau de matériel génétique que tous les humains possèdent. Tout le monde, malade ou pas, peut donc être «positif» au test de dépistage. Ceci vient confirmer les doutes que beaucoup d’intervenants ont eu en regard du test PCR pour dépister la Covid-19. Certains en viennent même à se demander s’il y a bel et bien un virus que l’on peut identifier comme étant le SARS-CoV-2 ou s’il s’agit simplement d’une arnaque en bonne et due forme. Selon Vollmer, ce qui est trouvé par le test PCR est tout simplement un matériel qui est généré par notre corps pour réparer les parties endommagées. Ceci concorde avec les recherches du Docteur Andrew Kaufman sur les exosomes.

La séquence recherchée qui serait identique au chromosome 8 serait la suivante:

CTCCCTTTGTTGTGTTGT

En d’autres termes, si cette piste de recherche se confirme, nous avons ici l’Organisation Mondiale de la Santé, sous la direction des Nations Unies, qui est en train d’instaurer un système médical mondial par lequel l’être humain est associé à un virus. Et comme les virus doivent être combattus et vaincus, ce changement de paradigme met la table pour l’éradication pur et simple de la race humaine.

Je joins certains des documents qui ont été utilisés par l’auteure du vidéo et qu’elle montre à l’écran. Je vous invite à les consulter. À cet effet, je me dois d’attirer votre attention sur le document du National Center for Biotechnology Information, une sous-section de la National Library of Medecine, à l’intérieur du National Institutes of Health américain. Dans sa vidéo, Amandha Vollmer fait référence au document suivant relatif au chromosome 8 de l’homo sapiens vers 4:10 minutes. Durant ce passage, elle fait remarquer que la séquence de paires de base est identique à celle de la séquence du SARS-CoV-2. Dans le document du NCBI, la séquence se trouvait complètement en bas de la page, dans une sous-section intitulée ‘Origin’, du moins au moment où Amandha Vollmer a tourné cette vidéo. Or, en faisant la recherche moi-même sur internet (et je crois vraisemblablement avoir trouvé le bon document), j’ai réalisé que la séquence avait disparu de la page web… Si vous visitez ce lien présentement, vous verrez que la séquence ne s’y trouve plus, alors qu’elle s’y trouvait auparavant. Ceci me porte à croire que quelqu’un a édité le document suite à la publication de cette vidéo, pour effacer cette séquence de paires de base identifique à celle du SARS-CoV-2. Une autre preuve que ce que l’on appelle le «Coronavirus» est une fraude complète et totale.

À la fin de la vidéo, Vollmer aborde la question de l’épandage de substances métalliques dans l’atmosphère (chemtrails) que nous finissons par ingérer d’une manière ou d’une autre, ainsi que de celle des radiations électromagnétiques qui rendent les changements moléculaires et de l’ADN plus faciles. Le discours narratif sur le «Coronavirus» prend donc tout son sens si nos élites sont en guerre contre l’humanité. Notre ADN a été désigné comme étant l’ennemi à abattre. Nous n’avons pas le choix, nous devons résister sinon, avec des élites qui nous ont désignés comme étant l’ennemi, nous serons balayés de la surface de la Terre. Prenez le temps de vérifier ces liens et ces informations. Nous sommes manipulés à un très haut niveau par des gens qui détestent le genre humain et qui veulent nous anéantir. SVP, partagez cette information.

Homo sapiens chromosome 8, GRCh38.p13 Primary Assembly

Protocol: Real-time RT-PCR assays for the detection of SARS-CoV-2 Institut Pasteur,Paris

Gardasil Syndrome.com

Alexis Cossette-Trudel fait le point sur la pandémie et le Nouvel Ordre Mondial (19 juillet 2020)

Ken Pereira et Andre Pitre analysent la manifestation contre les mesures sanitaires tenue devant le QG de la SQ

Le Stu-Dio a enregistré une émission le 14 août analysant la manifestation prévue aujourd’hui pour contester les mesures sanitaires prises dans le cadre de la Covid-19 au Québec. Cette manifestation s’est tenue devant le quartier général de la Sûreté du Québec. Ken Pereira et l’animateur André Pitre nous livrent ici leurs réflexions. J’ai regardé brièvement les commentaires sur Youtube à propos de l’émission et beaucoup d’entre eux sont assez négatifs malheureusement. Pour ma part, je dois dire d’emblée que je suis d’accord avec Ken Pereira et André Pitre. Ils livrent ici une analyse qui est juste, pertinente et à propos. En effet, il était très malhabile d’organiser une manifestation devant les quartiers généraux de la SQ et cela aurait été la même chose si cela avait été devant ceux du SPVM. Ce n’est pas la police qui est le problème dans le dossier des mesures sanitaires. Ce sont les politiciens. Ce sont eux qui ont mis ces mesures en place. Les policiers sont des travailleurs. Leur patron ultime est le ou la Ministre de la Sécurité Publique. Le commandant en chef et tous les agents de la SQ relèvent du Ministre, ils doivent obéir aux ordres qui leur sont donnés sinon, ils font face à des mesures disciplinaires. Je sais que c’est probablement assez plate à entendre et décevant mais c’est comme ça. Il y a beaucoup d’interférence politique, malheureusement, dans le travail policier et beaucoup d’enquêtes n’aboutissent jamais pour cette raison. Les policiers font un travail d’enquête minutieux, professionnel, pour voir ensuite les politiciens mettre le dossier en dessous de la pile ou de côté pour quelque raison.

Je suis d’accord que ce n’était pas une bonne idée de choisir ce lieu comme endroit pour manifester. La police est très au fait que les mesures sanitaires briment les droits et libertés des citoyens et que beaucoup de choses qui ont été faites depuis le 13 mars étaient illégales. Il n’ont pas besoin d’une manifestation pour leur faire comprendre cela. Et leur incapacité ou leur non-volonté d’intervenir dans le dossier relève donc non pas de leur manque de connaissance mais plutôt du fait qu’ils doivent se soumettre à une structure hiérarchique qui aboutit au bureau de la Ministre de la Sécurité Publique. Si la CAQ perd l’élection de 2022, peut-être que le nouveau gouvernement aura le goût de faire avancer le dossier mais d’ici là, les citoyens ne doivent pas s’attendre à grand chose. Les patriotes québécois doivent comprendre que nous sommes dans un combat à long terme. Il faut tenir le fort pendant la tempête. Pereira a raison lorsqu’il dit que cette manifestation ressemble à un guet-apens. Quand on a l’expérience «de la game» comme il le dit si bien et qu’on a déjà été pris en souricière, on voit ces choses-là tout de suite. Les patriotes québécois doivent agir avec maturité, réflexion, jugement et sens critique. Il est bon que les patriotes manifestent régulièrement pour faire entendre leur voix mais ils ne doivent jamais oublier l’objectif ultime, qui est que ces mesures liberticides cessent et que recouvrions nos droits et nos libertés.