Pourquoi la NSA a de très bonnes raisons de mettre Angela Merkel sous écoute

Dans un programme radio ainsi que dans un article récents, Dave Emory a exposé les raisons, tout à fait valables, qui ont amené la NSA américaine à mettre le téléphone cellulaire d’Angela Merkel sous écoute. Je vous invite à prendre le temps de consulter et l’article écrit et la présentation orale radio. L’animateur radio et blogueur Dave Emory se remet d’une opération chirurgicale à la bouche qu’il a subie dernièrement. Privé d’une partie de ses dents, il parle comme un vieillard mais cela n’enlève rien à la qualité du matériel qu’il présente. Emory développe ici des thèses sur lesquelles il travaille depuis des années. En gros, il expose les liens qui unissent le premier attentat sur le World Trade Center, l’attentat d’Oklahoma City et le deuxième attentat sur le WTC. Photos à l’appui, il nous fait connaître le personnage mystérieux d’Andreas Strassmeier, fils du chef d’état-major de Helmut Kohl, qui a une étrange ressemblance avec le second suspect de l’attentat d’Oklahoma City. Aussi, par une série de liens et en entrecoupant certaines informations, il nous fait voir que le service de renseignement allemand, le BND, était probablement impliqué dans ces attentats, ce qui explique pourquoi la NSA était certainement motivée à mettre Angela Merkel et autres responsables politiques allemands sous écoute. Encore une fois, je rappelle qu’il est idiot de reprocher aux agences de renseignements américaines d’espionner des responsables étrangers. Tout le monde le fait. Tout le monde le fait, surtout quand ils ont de bonnes raisons. Voici les liens:

Memo to Merkel: Get a Grip!

Pour retrouver les liens pour l’émission de radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.