Entrevue avec François Asselineau, président de l’Union Populaire Républicaine

Entrevue de haut calibre avec François Asselineau, président de l’UPR. Asselineau rappelle ici certaines choses très importantes à retenir. D’abord, les Américains ne respectent que ceux qui savent leur dire non. On doit les regarder directement dans les yeux, c’est la seule façon de leur faire accepter de ne pas tout décider. Ensuite, l’attitude du Président Obama envers François Hollande depuis le début de sa présidence témoigne d’une volonté d’humiliation de la France, exprimée dans la gestuelle et le non-verbal, que François Hollande semble accepter sans trop de problème. Ils ont pris plaisir à intervenir durant les dernières décennies partout où les Français étaient présents…pour les remplacer sur le terrain (Vietnam, Iran, Irak, Syrie, Libye, etc). Les Américains n’ont pas d’alliés, uniquement des marionnettes, dit-il. L’entrevue dure environ une heure et demie. Je ne vais quand même pas vous énumérer tous les points couverts ici. Cependant, l’idée générale que l’invité développe en compagnie du journaliste de la Voix de la Russie exprime une inquiétude très répandue parmi les internautes adeptes de la réinformation. C’est que le monde post-URSS ne s’en va pas dans la bonne direction. En effet, les signes que l’on perçoit des événements politiques internationaux nous donnent l’impression que l’on est engagé dans un processus de régression civilisationnelle, que le mouvement d’évolution s’est inversé, que l’on retourne au Moyen-Âge en fait. La féodalité refait son apparition, s’exprimant notamment dans la vassalité des états de l’Occident envers les États-Unis, eux qui transforment en états-criminels tous ceux qui ne veulent pas se soumettre à leurs dictats. Il y a de toute évidence une volonté de « flinguer les états-nations » selon l’expression de l’interviewé, en détruisant pièce par pièce ce qui constitue leur culture, leur histoire, leur identité et les outils par lesquels ils exercent leur souveraineté. Les Occidentaux ont développé une indignation à géométrie variable, alors qu’ils s’indignent des entorses aux droits de l’homme qui sont faites dans les pays qui ne sont pas alignés avec eux et en fermant les yeux avec condescendance sur les autres. Les dirigeants européens ne sont plus que de vassaux, des marionnettes aux ordres de la puissance atlantiste. L’Union Européenne est devenue le cimetière des états-nations, gouvernée par une caste non-élue, une dictature post-démocratique et que les différents traités européens ont complètement détruit la souveraineté de ses états membres. La question de l’Ukraine est abordée aussi, alors que des manifestants pro-occidentaux s’attaquent à un pays qui est directement dans la sphère d’influence géo-politique de la Russie de par son histoire, sa langue, sa culture et sa position géographique. À voir et à méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.