Joe Imbriano fait le point sur la situation en Ukraine, le prix de l’essence, l’inflation et la précarité alimentaire

Vidéo diffusée le 8 mars 2022.

Deux entrevues avec Leo Zagami où il analyse le conflit entre la Russie et l’Ukraine

David Icke se prononce sur le conflit entre la Russie et l’Ukraine: Restons neutres…

David Icke a raison. Nous ne devons pas prendre parti dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine. Cela ne nous regarde pas. Les Occidentaux, inféodés à l’idéologie mondialiste, ne peuvent s’empêcher de voler au secours des Ukrainiens mais pour quoi au juste? En quoi cela nous regarde-t-il? En ce qui nous concerne ici au Canada, le Premier Ministre Justin Trudeau et son cabinet en font une priorité alors qu’ils montrent peu d’intérêt à s’occuper et à régler les problèmes des Canadiens. Peut-être que cela leur prendrait un autre ‘Convoi de la liberté’ pour les ramener à la raison. Les élites politiques occidentales qui poussent le discours pro-ukrainien sont les mêmes qui nous ont lavé le cerveau avec le discours narratif de la pandémie de covid-19. Coïncidence? Sûrement pas. Le conflit entre la Russie et l’Ukraine aide à faire oublier aux populations occidentales toutes les bavures, erreurs et crimes commis lors de la pandémie et avec la vaccination pour la covid-19. Peu importe, cela ne sert à rien car nous n’oublierons jamais.

No-Go Zone sur Red Ice TV

Alex Jones fait un résumé des enjeux géopolitiques actuels et de la guerre larvée avec la Chine

Alex Jones nous présente ici le meilleur épisode qu’il m’a été donné de voir de son émission. Entre autres points pertinents, Alex Jones affirme que la CIA a été créée en fait par le renseignement britannique. Et cela fait beaucoup de sens. Pensez-y. Les patriotes américains ont fait la révolution et déclaré l’indépendance en 1776, contre la volonté de la Grande-Bretagne et de la famille royale. On peut se douter que la famille royale et les responsables politiques anglais n’ont jamais accepté en fait de voir un grand territoire plein de ressources comme les États-Unis sortir de l’Empire. Et on peut parier qu’ils ont dès lors décidé de faire une guerre sans répit à la nouvelle république dans le but de reconquérir le territoire. On pourrait donner des dizaines d’exemples. Je vais en donner un qui vaut mille mots. Comment était surnommée la vague de groupes rock progressifs anglais qui a déferlé sur les États-Unis à la fin des années ’60 début ’70? The British Invasion, l’invasion britannique. Et ce n’était pas une figure de style. Ces groupes, qui étaient tous excellents soit dit en passant, proposaient essentiellement un mode de vie basé sur la prise de drogues et le rejet des valeurs traditionnelles. Parfaits pour une invasion.

Un autre élément pertinent du dossier est révélé par la manie qu’ont les politiciens américains de toujours blâmer la Russie pour quoi que ce soit. Il s’agit en fait d’une diversion puisque ces derniers savent très bien depuis longtemps que la force subversive qui attaque continuellement les États-Unis se trouve au Royaume-Uni, pour les raisons que j’ai évoquées. Mais, comme politiquement il est impossible de l’avouer publiquement, les néo-cons et apparatchiks socialistes américains font porter le chapeau à la Russie. Il est clair que la CIA, qui a succédé à l’OSS, a été créée pour renverser les États-Unis de l’intérieur. ll s’agit d’un état à l’intérieur de l’état qui ne rend de comptes qu’à lui-même. La Présidence de Donald Trump en a été une démonstration flagrante. La Chine communiste a été créée par les réseaux mondialistes de façon à faire effondrer les États-Unis pour mettre en place un gouvernement mondial communiste. Alex Jones explique ici les différents aspects de cette joute géopolitique.

Analyse de Nomos-TV des partis politiques fédéraux canadiens en regard des prochaines élections