Flashback Friday et No-Go Zone sur Red Ice TV

Alexandre Cormier-Denis présente les faits marquants de l’histoire de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste

Alexandre Cormier-Denis passe en revue les moments marquants de l’histoire de la Fête de la Saint-Jean-Baptiste, qui est la fête des Canadiens-français. Il clarifie également les origines du drapeau canadien utilisé aujourd’hui, ainsi que celles de l’hymne national du Canada, le «Ô Canada». Ce qui resort principalement de son analyse, c’est que ce sont les Canadiens-français qui ont fondé ce pays. Les Canadiens-anglais sont les perdants de la guerre d’indépendance américaine. Ils n’ont pas de culture ni d’identité qui leur sont propres. C’est un peuple sans âme qui essait de s’en construire une en s’appropriant les symboles de l’identité canadienne-française et le drapeau et l’hymne national en sont de bons exemples. Alexandre Cormier-Denis en profite aussi pour faire l’analyse des forces politiques en présence tout au long de cette histoire. À voir.

Flashback Friday et No-Go Zone, sur Red Ice TV

Flashback Friday et No-Go Zone, sur Red Ice TV

No-Go Zone sur Red Ice TV

André Pitre commente l’affront commis par Yves-François Blanchet envers les patriotes québécois

Imaginez-vous donc que le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a mis une vidéo en ligne où il fait l’apologie de l’injection génique pour la covid-19. Dans cette vidéo, il pousse l’affront jusqu’à comparer les Patriotes de 1837-1838 aux Québécois d’aujourd’hui qui acceptent de se faire vacciner pour la covid-19… C’est vraiment n’importe quoi mais c’est surtout un manque total de respect envers les Patriotes. Également, André Pitre nous montre une image qui aurait été publiée sur le site web du Bloc Québécois. On y voit Louis-Joseph Papineau portant…un masque. C’est vraiment pathétique. Et en passant, le Bloc Québécois a présenté une motion aujourd’hui à la Chambre des Communes pour empêcher la tenue d’élections générales tant que durerait la pandémie. Or, ces élections pourraient permettre aux Canadiens de se débarrasser de Justin Trudeau et de son gouvernement. Franchement, la stratégie et les propos du Bloc Québécois sont de plus en plus incohérents et incompatibles avec les intérêts du Québec. En une seule journée, Yves-François Blanchet à réussi à se discréditer complètement comme chef du Bloc Québécois et à faire disparaître la légitimité de son parti pour défendre nos intérêts à Ottawa.

Dernier direct de Nomos-TV

Flashback Friday sur Red Ice TV