Webster Tarpley sur le travail de John P. Holdren, conseiller scientifique du Président Obama

Obama choisit de s’entourer des pires individus, on dirait. Son administration est remplie d’individus peu recommandables. En voici un autre, John P. Holdren, qui a été nommé par Obama pour servir d’expert à la Maison Blanche sur des questions scientifiques et technologiques. Webster Tarpley a passé en revue ses travaux scientifiques, notamment ses écrits que l’on peut voir à l’écran durant la présentation. Il a découvert toute une série de références au contrôle des populations, à l’eugénisme, aux stérilisations forcées, aux avortements forcés, etc. Holdren est un environnementaliste extrémiste qui semble s’inspirer largement des théories de Darwin, Thomas Robert Malthus et autres savants de la race et de la gestion des populations. Tarpley craint que ce genre de pensée, maquillée par de nobles sentiments de protection de l’environnement, ne serve de prétexte à des génocides ou à des massacres de populations. Tarpley fait un bref retour dans l’histoire récente afin de trouver les racines de ce courant d’idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.