Conférence de Joe Imbriano sur la 5G et différents autres sujets

Joe Imbriano passe ici en revue un bon nombre de choses qui rendent l’être humain malade en ces jours difficiles. Des médicaments à la 5G, en passant par les chemtrails, le lavage de cerveau provenant de l’industrie du divertissement, le système d’éducation, etc. Entre autres éléments intéressants, il s’arrête sur la production des ordinateurs portables et tablettes qui, selon lui, ont été conçus pour rendre les humains infertiles. En effet, les jeunes tiennent ces appareils très près de leurs organes génitaux. Les micro-ondes qui sont alors émis lors de leur utilisation neutralisent les ovules des jeunes femmes, ce qui fait dégringoler la fertilité. Le moment-clé de la conférence de Joe Imbriano survient lorsqu’il présente le nouveau quartier-général de la compagnie Apple, nommé Apple Park, localisé dans la cité de Cupertino en Californie. L’installation est constitué d’un immeuble en forme d’anneau, avec un parc forestier situé au milieu. Des plans de la ville et une vue aérienne de l’installation font dire à Joe Imbriano qu’il s’agit en fait d’une coupe latérale d’un oeuf humain dont le noyau est électrocuté. Durant la deuxième partie de la conférence, qui semble avoir été tenue en 2019, Joe Imbriano s’est attardé sur la 5G. Il affirmait prophétiquement alors que les ondes électromagnétiques engendreraient un tas de maladies différentes, ce qui justifierait la vaccination générale de la population. Il disait aussi que des personnes sans domiciles fixes envahiraient les États-Unis et que ces gens seraient blâmés pour des épidémies et que les dissidents politiques, ceux qui refuseraient le narratif des autorités, seraient emprisonnés. De toute évidence, Joe Imbriano a vu juste. Nous sommes en plein dedans. À voir absolument.

David Icke analyse le vaccin pour la Covid: « Nous sommes des rats de laboratoire »…

Alex Jones analyse une motion/pétition présentée pour stopper les essais cliniques du vaccin pour la Covid en Europe

Parmi les nombreux effets secondaires néfastes pour la santé qui sont appréhendés et identifiés par les pétitionnaires, le plus important à retenir est l’infertilité qui résultera de la prise de ce vaccin. En effet, ses composants interdiront la formation du placenta, ce qui rendra les grossesses menées à terme impossibles (vers 20:00 minutes de la 1ère vidéo). Dans l’ensemble, la motion/pétition brosse le tableau de tous les aspects problématiques du vaccin pour la Covid qui est en cours d’essai clinique présentement. Le fait qu’il s’agisse d’un vaccin de type mARN en fait quelque chose de nouveau, ce qui crée beaucoup d’incertitudes sur sa sûreté et son efficacité, surtout si l’on considère qu’il n’y a pas eu d’essais cliniques sur les animaux(!) À voir absolument. Je fournis le lien du document du document en question, ainsi que deux vidéos d’Alex Jones sur ce sujet: Motion/pétition de Wolfgang Wodarg et Michael Yeadon.

Webster Tarpley sur le travail de John P. Holdren, conseiller scientifique du Président Obama

Obama choisit de s’entourer des pires individus, on dirait. Son administration est remplie d’individus peu recommandables. En voici un autre, John P. Holdren, qui a été nommé par Obama pour servir d’expert à la Maison Blanche sur des questions scientifiques et technologiques. Webster Tarpley a passé en revue ses travaux scientifiques, notamment ses écrits que l’on peut voir à l’écran durant la présentation. Il a découvert toute une série de références au contrôle des populations, à l’eugénisme, aux stérilisations forcées, aux avortements forcés, etc. Holdren est un environnementaliste extrémiste qui semble s’inspirer largement des théories de Darwin, Thomas Robert Malthus et autres savants de la race et de la gestion des populations. Tarpley craint que ce genre de pensée, maquillée par de nobles sentiments de protection de l’environnement, ne serve de prétexte à des génocides ou à des massacres de populations. Tarpley fait un bref retour dans l’histoire récente afin de trouver les racines de ce courant d’idées.