Robert McDowell sur la censure de l’internet

Cette entrevue avec Robert McDowell de l’Institut Hudson donne une bonne idée du défi qui attend les défenseurs de la liberté de parole sur internet et de l’internet en général. Selon McDowell, le Président Obama songerait à instaurer une forme de censure de l’internet en classant les communications qui s’y déroulent comme étant de la même nature que celles des communications téléphoniques, forçant ainsi les mêmes standards et limites. Cela aurait pour conséquence faire tomber les communications web sous le coup d’une loi de 1934 sur les communications téléphoniques. Une courte Adresse à la Nation du 10 novembre 2014 fait état de la position présdentielle. Malgré le ton anodin de l’adresse du Président, McDowell pense plutôt qu’il s’agit d’un premier pas vers la censure de l’internet, de la parole libre qui s’y exprime, de la liberté d’entreprendre, etc. Le principe de la « neutralité du web » pourrait cacher autre chose, comme l’obligation de faire respecter les normes de traités ou de standards internationaux comme l’interdiction du blasphème contre les religions, ou les exigences de la rectitude politique, par exemples. Voici l’entrevue avec Robert McDowell, au premier segment, suivit du vidéo de l’adresse du Président Obama:

Robert McDowell sur Secure Freedom Radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.