Le génocide de l’Holodomor: Notre destin immédiat si l’on ne met pas un terme à l’hystérie du Coronavirus

Regardez bien ces images de Celtic-Films. Elles ont été prises lors du génocide de l’Holodomor en Ukraine. L’Union Soviétique a perpétré ce génocide pour punir les Ukrainiens de leurs désirs d’indépendance. Nous vivons présentement un confinement en raison du virus de la Covid-19. Beaucoup de gens se sont retrouvés sans emploi du jour au lendemain et des milliers d’entreprises qui ont dû fermer leurs portes risquent de ne jamais les rouvrir. Tous ces gens sont donc devenus dépendants du gouvernement pour se nourrir. De plus, on a pu voir dans les dernières semaines le cas de nombreuses usines de viande qui ont dû cesser temporairement leurs opérations en raison d’un grand nombre d’employés qui ont obtenu un résultat positif au test de dépistage de la Covid-19. La viande qui normalement est abattue et préparée ne s’est donc pas retrouvée au supermarché. Toutes ces raisons font en sorte que la chaîne d’approvisionnement en nourriture commence à avoir des ratés. Si le confinement se poursuit, ces ratés risquent de devenir de plus sérieux voire même permanents. Il est évident que le confinement qui nous est imposé va mener à court ou à moyen terme à de la famine. Beaucoup de gens risquent de mourir. Les Ukrainiens affamés que l’on peut voir sur ces images, c’est nous d’ici quelques années si l’on ne défend pas nos droits. On va finir exactement comme eux. Le confinement est une tactique de guerre qui est employée pour détruire l’économie occidentale, empêcher Trump d’être réélu et mettre la main sur les richesses des plus faibles. L’heure est grave. Si l’on ne se réveille pas bientôt, le chaos s’installera pour de bon à la surface du globe et ce sera la fin de la civilisation humaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.