Entretien de haut niveau entre Stew Peters et David E. Martin sur la fabrication de la pandémie de covid-19

Cet entretien complète à merveille l’information présentée dans une entrevue précédente. Parmi les nombreux points pertinents présentés ici, deux sont particulièrement révélateurs. Premièrement, vers 40:00 minutes, David E. Martin révèle qu’Anthony Fauci aurait fait transférer la technologie de la protéine ‘spike’ de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill à la compagnie pharmaceutique Moderna, en novembre 2019, soit bien avant qu’il y ait un seul patient atteint supposément du nouveau coronavirus. Deuxièmement, il fait remarquer aussi que beaucoup de supposés défenseurs de la liberté et de la patrie ne livrent pas le «knock-out blow» lors de leurs échanges et interventions avec les acteurs et créateurs de la fausse pandémie de covid-19. Ils se contentent de tourner autour du pot sans parler de l’essentiel. Il fait référence entre autres (vers 43:00 minutes) à une lettre officielle du NIH-NIAID envoyée à l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, prouvant que le NIH finançait bel et bien la recherche de type gain-of-function, et ce malgré les dénégations du docteur Fauci. Il donne l’exemple de Rand Paul, qui a interrogé le docteur Fauci lors d’un comité parlementaire récemment. Rand Paul a sermoné sévèrement le docteur Fauci mais n’a pas fait mention de cette lettre toutefois, alors que cela aurait été l’argument décisif qui aurait tranché l’affaire. À ne pas manquer.

John O’Lonney témoigne de l’augmentation des décès suite au début de la vaccination pour la covid-19

John O’Lonney est entrepreneur de pompes funèbres. Son témoignage est éloquent. Depuis le début de la «pandémie» de covid-19, il n’a pas remarqué de surmortalité spéciale qui serait attribuable à ce virus. Par contre, depuis le début de la campagne de vaccination pour la covid-19, il a vu le nombre de mortalités grimper en flèche.

Thomas Renz: 45 000 Américains seraient morts du vaccin pour la covid-19 en seulement trois jours…

Selon une lanceuse d’alerte, 45 000 Américains seraient morts de ce vaccin en seulement trois jours. Et ce, c’est dans un seul système de déclaration d’effets secondaires, sur une douzaine de systèmes de déclaration au total. Une poursuite a été déposée contre le gouvernement américain par l’organisation America’s Frontline Doctors aujourd’hui même dans laquelle le témoignage cette lanceuse d’alerte est inclus. Je joins le lien pour consulter le pdf de cette poursuite déposée par l’avocat Thomas Renz.

Civil Action No. 2:21-cv-00702-CLM

Alex Jones présente un extrait de la série d’Amazon ‘Utopia’

Cette série télé annonçait le déploiement d’un vaccin porteur d’un virus qui stériliserait la population mondiale. Eh bien, c’est exactement ce qu’on a avec le vaccin pour la covid-19. Bienvenue au Grand Reset.

David Icke se demande: ‘Mais où est donc passé tout ce Midazolam?’

Alors que les autorités du Royaume-Uni ont stocké en 2020 une quantité de Midazolam bonne pour plusieurs années, apparemment, l’inventaire commence à être bas maintenant et les doses doivent être limitées. David Icke se demande où tout se Midazolam peut bien être passé. La piste de recherche la plus évidente est celle-ci: Se pourrait-il que certaines doses de Midazolam aient pu être réassignées, refilées à des tiers partis, revendues, volées? Ce manège s’est-il produit également dans d’autres pays? Une chose est sûre, c’est que l’occasion est belle pour toutes sortes de gens, de groupes et de sociétés, de se livrer ainsi à des assassinats ciblés de certains citoyens dans la plus grande discrétion. Personne ne soupçonnera qu’ils auront été tués avec cette drogue et les politiciens, comme ils le font depuis le 13 mars 2020, diront tout simplement qu’ils sont morts de la covid-19. Vous voyez, du Midazolam et des vaccins, c’est tout ce que cela prend pour se livrer à un génocide.

Extrait d’une entrevue avec la docteure Rima Leibow sur l’agenda de dépopulation des mondialistes

L’entrevue date de 2009. Rima Leibow expliquait ici à Jesse Ventura comment les élites planifiaient se servir du prétexte d’un virus pour dépopuler la planète à l’aide de vaccins. En début de vidéo, Alex Jones donne certaines explications sur le sujet et on le voit également à l’époque en discuter avec Jesse Ventura. Ce plan de match est en cours de réalisation maintenant avec la vaccination pour la covid-19.