Karen Kingston commente les dernières recherches de La Quinta Columna sur l’oxyde de graphène

1 réflexion sur « Karen Kingston commente les dernières recherches de La Quinta Columna sur l’oxyde de graphène »

  1. Ils prévoient d’utiliser un identifiant dans le vaccin, des nanocristaux bioluminescents, qui ne seront ni vus ni sentis, mais qui pourront être détectés à l’aide d’une application.
    Il s’agit de biocapteurs qui commenceraient à recueillir des informations sur le corps.
    Ce serait la fin d’une vie privée et une fois que vous l’aurez intégré, vous ne pourrez plus l’enlever

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.